Tu manques de CONFIANCE en toi ? Découvre le SALE secret des gens qui assurent VRAIMENT.

Résumé : tu t’accroches peut-être de façon trop sûre à l’idée de ne pas être sûr de toi, et le meilleur moyen de s’en libérer et d’accepter de se “salir” en essayant ce qui te fait peur, tout en sachant que tu échoueras de nombreuses fois avant de réussir avec régularité.

Le jeûne et l’EAU 💧 Quelle relation expérimentes-TU ?

Il n’y aucune preuve scientifique qu’il faut boire 8 verres par jour ou quelque quantité que ce soit, et ressentir une sensation de soif ne veut pas dire être déjà déshydraté. Source : https://www.physiology.org/doi/full/10.1152/ajpregu.00365.2002?url_ver=Z39.88-2003&rfr_id=ori:rid:crossref.org&rfr_dat=cr_pub%3dpubmed

L’étude de 5 jours de jeûne sec sur 4 hommes et 6 femmes entre 19 et 66 ans : https://www.karger.com/Article/Pdf/357718

Le danger de la sur-hydratation et de l’hyponatrémie : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5334560/

Jeûne avec moi sur l’application LIFE (lien d’invitation de mon cercle, dites-moi si ça fonctionne, je pense que tu dois avoir déjà installé l’application pour utiliser le lien) : https://lifefastingtracker.app.link/ZkwkhX1pIW

Gagner ta LIBERTÉ avec cette activité moderne et bienveillante. Est-ce pour TOI ?

CORRECTION : Les Pays-Bas ne sont pas encore ouverts à l’activité en fait, mais le Luxembourg oui.

  • Tu rêves de travailler à ton compte, où et quand tu le désires ?
  • Tu aimes apprendre de nouvelles choses et les partager avec de nouvelles personnes ? 
  • Tu es organisé, enthousiaste et persévérant ?
  • Tu estimes qu’il est stupide d’être payé à l’heure et que seuls les résultats comptent ?

Je m’appelle Damien Casoni, je travaille depuis 2013 pour une société française, ce qui me permet aujourd’hui de vivre ou je veux et de travailler quand je veux. Je suis aujourd’hui ce qu’on appelle un nomade digital.

Si cette liberté t’intéresse, au prix d’un travail conséquent évidement, j’ai pour toi une offre de travail, que tu peux cumuler avec ton travail actuel et qui pourrait te convenir si tu corresponds aux critères qui suivent.

Et si ça ne te correspond pas, peut-être ça pourrait aider quelqu’un que tu connais et qui cherche à travailler :

3 critères donc :

  1.  Ta résidence fiscale doit être située en France (ou DOM-TOM), SuisseEspagneBelgiqueAllemagne ou Luxembourg. Petit bonus : si tu maîtrises le Français ET la langue natale des autres pays que j’ai cité, c’est tout bonus pour toi, mais je ne t’en parlerais qu’en privé. 
  2. Tu n’es pas membre d’un Ordre Professionnel : Agent de la fonction publique, Infirmier, Avocat, Huissier de justice, Agent général d’assurance, Médecin, Diététicien, Vétérinaire, Architecte OU Expert-comptable. Ces fonctions ne sont pas cumulables avec le statut de l’activité que je propose.
  3. Tu as pour désir sincère d’aider autrui. La nutrition, le bien-être, la santé, sont des domaines qui t’intéressent naturellement et tu te sais capable, avec un peu d’entraînement, d’en parler avec enthousiasme.

Si tu te retrouves dans ce profil c’est ton jour de chance car je cherche aujourd’hui quelqu’un comme TOI.

Cette activité, consiste à faire connaître et conseiller personnellement des produits naturels de la société SynerJ-Health dont je suis moi-même représentant depuis 2013.

ATTENTION : à aucun moment je n’ai dis que ce travail consiste à “VENDRE” ces produits… pas vraiment besoin d’être “charismatique”, encore moins de “convaincre”, ces clichés sont FAUX comme tu le comprendras plus tard…

Que les choses soient claires : ce poste de Mandataire est un vrai travail, reconnu, encadré et sérieux.

Contrairement à certaines sociétés douteuses que tu aurais pu rencontrer, sache que devenir Mandataire ne te coûtera absolument rien financièrement parlant, pas de droit d’entrée, pas de stock de départ, pas de kit de démarrage à acheter ou je ne sais quoi, tout comme il serait absurde de te demander de payer pour commencer n’importe quel travail.

En revanche, contrairement à un emploi classique, ton revenu dépendra de tes efforts et de tes résultats.

Mais pour t’y aider, j’ai créé une formation gratuite super complète dans laquelle j’offre absolument tout ce que j’ai appris et qui fonctionne depuis que j’ai commencé cette activité depuis 2013.

C’est bien clair, j’ai créé la formation que j’aurais rêvé avoir lorsque j’ai commencé, et qui m’aurait fait gagner énormément de temps et d’argent

Alors si ça t’intéresse et que tu veux connaître tous les détails sur cette activité, envoie-moi un message sur www.regeneration-naturelle.dfr/contact/ et dis-moi qui tu es, quels sont tes objectifs persos à court et long terme et pourquoi cette activité pourrait potentiellement t’intéresser.

Je te répondrais et je te donnerais toutes les infos nécessaires avant que tu te décides.

Je t’enverrais une vidéo privée ou te sera expliqué en détail :

  •  La présentation de cette activité de Mandataire en détail, spécificités, avantages et obligations
  • Je t’apprendrais notamment à savoir comment reconnaître à coup sûr les arnaques de type vente pyramidale et comment les éviter
  • Les pays depuis lesquels il est possible de travailler
  • Mes revenus transparents que tu puisses te faire une idée
  • Des infos sur la formation GRATUITE et mon accompagnement permanent que je propose

Et si tu ne te retrouves pas dans ce profil, merci de partager avec tes amis, il y a forcément quelqu’un que tu connais que ça pourrait intéresser, et je t’en remercie d’avance.

J’espère que tu m’écriras rapidement, je te dis à bientôt !

PS : encore plus de détails sur un article que j’ai rédigé sur Regénération-Naturelle.fr ici : https://regeneration-naturelle.fr/comment-devenir-mandataire-synerj-health-mon-offre-de-formation-gratuite/

Pratiquer la respiration profonde pour une vie simple et sans stress [Article invité]

J’ai le plaisir aujourd’hui d’accueillir Malick du blog Zero Douleur, pour un article invité… inspirant. Bonne lecture ! 🙂


En lisant cet article, vous respirez.

Bien sûr, c’est normal, la respiration est essentielle à la vie. Mais lorsque vous avez des soucis ou du stress à répétition, comment respirez-vous ?

De façon saccadée, car vous êtes étouffés par vos peurs et vos problèmes, et vous ne voyez aucune issue. En pratiquant la respiration profonde, vous allez apprendre à vous libérer de ses tensions et à garder votre esprit et votre corps en bonne santé.

La respiration un mouvement essentiel, mais mal maitrisé.

La respiration est un réflexe qui se met en place dès la naissance. Vous n’avez pas à y penser à chaque instant, car elle fait partie des schémas naturels du corps automatisé par le cerveau.

Prenez un instant, asseyez-vous confortablement et comptez combien de fois vous respirez en une minute.

Si vous respirez plus de 13 fois, c’est trop… Si vous respirez entre 6 et 10 fois par minute, c’est amplement suffisant.

Quand vous respirez plus de 10 fois par minute, cela signifie que votre corps est en état d’alerte et prêt à passer à l’action. Votre respiration est donc incompatible avec le fait que vous êtes assis tranquillement sur une chaise.

Pourquoi respirez-vous de cette manière ?

Le stress de notre société, les traumatismes et les frustrations sont les raisons de votre manière de respirer. Vous respirez alors de manière saccadée, avec la partie haute de la cage thoracique. C’est une respiration que l’on voit chez les personnes stressées, car elles sont sur la défensive. En effet, lorsque vous êtes stressés, votre corps est en alerte, ce qui augmente la tension musculaire et votre anxiété.

Les mauvaises habitudes respiratoires peuvent entraîner de nombreux effets indésirables inattendus sur votre santé.

Les problèmes les plus importants sont :

  • Les cellules prennent moins d’oxygène
  • Des maux de tête
  • Augmentation des tensions corporelles
  • Fatigue générale
  • Du stress

Qu’est-ce que la respiration profonde ?

L’acte de respirer engage le diaphragme, un muscle large et mince qui sépare la poitrine de l’abdomen.

Tout d’abord, il y a la phase d’inspiration. Vous inspirez par le nez, le diaphragme descend vers le bas, en tirant vos poumons et en appuyant contre les organes abdominaux pour permettre à vos poumons de se dilater lorsqu’ils se remplissent d’air.

Puis la phase d’expiration : vous expirez, le diaphragme remonte vers le haut contre vos poumons, aidant à expulser le dioxyde de carbone.

C’est la manière la plus saine et la plus efficace de respirer, de plus cela apporte un effet relaxant sur votre corps. Si la respiration profonde peut vous paraitre non naturelle, regardez les bébés. Comment respirent-ils ?

Par le ventre. Nous apprenons dès la naissance à respirer de la meilleure façon, mais plus les années passent et plus nous perdons cette habitude.

Bienfaits de la respiration profonde

De nos jours, il y a un intérêt croissant pour avoir une respiration correcte. De plus en plus de médecins et de psychologues recommandent de pratiquer le travail de respiration pour ses nombreux bienfaits.

Un cœur en meilleure santé

Votre cœur bat environ 100 000 fois par jour, c’est un gros consommateur d’oxygène. Si vous ne respirez pas efficacement, votre cœur ne pourra donc pas pomper le sang aussi efficacement, ce qui peut entraîner de l’hypertension.
Selon une étude japonaise, pratiquer la respiration profonde peut aider à baisser la pression artérielle, ce qui réduit aussi le risque de maladies cardiovasculaires.

Les chercheurs ont trouvé que la pression artérielle avait fortement diminué après avoir fait 6 répétitions de respiration profonde de 30 secondes (Source).

Meilleure gestion du stress

Le stress est un facteur important pour le développement de nombreuses maladies tel que les maladies cardiovasculaires, le cancer, l’arthrite et la dépression.

La respiration peut vous aider à vous calmer, c’est que nous montre une étude faite auprès de musiciens qui avaient une représentation importante à jouer. En pratiquant des techniques de respiration pendant 30 minutes avant leur représentation, leur fréquence cardiaque diminuait, ce qui les rendait également moins stressés et moins tendus qu’auparavant. (Source)

En une seule séance de respiration profonde, vous pouvez réduire votre stress. Vous pouvez également consulter mon dossier complet pour apprendre à éliminer votre stress dans n’importe quelle situation.

Soulage les douleurs chroniques

Si vous souffrez de douleurs chroniques, pratiquer une respiration plus lente peut avoir un effet thérapeutique. En effet, l’apport accru d’oxygène va détendre les muscles qui se contractent à la suite de la douleur, ce qui aggrave la douleur elle-même.

Une étude faite par l’Université de Regensburg en Allemagne a montré que la respiration profonde permettait de mieux gérer la douleur (Source).

Vous allez réduire l’intensité de la douleur, afin qu’elle soit plus confortable à vivre au quotidien. N’hésitez pas à consulter mon guide pour apprendre à dissiper vos douleurs chroniques.

Meilleur sommeil

Vous arrive-t-il d’avoir du mal à dormir ? Vous avez essayé de compter tous les moutons du coin et vous êtes toujours éveillé ? Vous avez surement des pensées qui vous perturbent l’esprit.

Lorsque vous pratiquez la respiration profonde au lit, vous donnez au corps la permission d’arrêter d’être en état d’alerte et, au contraire, de vous détendre.
Vous forcez ainsi votre esprit à se concentrer sur une tâche unique à accomplir, respirer. Parfois cela peut être suffisant pour s’endormir.

Comment pratiquer la respiration profonde 10 min par jour

La respiration profonde c’est simple, il n’y a rien de compliqué. La seule chose que vous avez besoin durant la pratique c’est votre concentration.

  1. Allongez-vous sur le dos
  2. Placer une main sur votre ventre et l’autre main sur votre poitrine
  3. Prenez une inspiration par le nez pour remplir vos poumons et gonfler votre ventre. La main qui est sur votre ventre doit être plus élevée que celle de la poitrine. Ceci assure que le diaphragme tire l’air dans les bases des poumons. Attention l’inspiration ne doit pas être forcée, le but n’est pas de tester vos limites et de remplir au maximum vos poumons. Inspirez naturellement.
  4. Expirez ensuite lentement par le nez, vous devez sentir votre ventre se relâcher.
  5. Faites une pause de quelques secondes
  6. Et repartez vers un nouveau cycle.

Vous devez essayer d’avoir une respiration complète (inspiration et une expiration) qui dure environ 10 secondes, cela vous donnera 6 respirations par minute. Au bout de 10 minutes, vous devriez effectuer entre 60 et 70 cycles.

La respiration profonde se fait normalement par le nez comme en yoga, néanmoins si vous avez des difficultés et que cela ne vous met pas dans un état de relaxation, vous pouvez opter pour une expiration par la bouche. C’est tout aussi efficace.

Conclusion

En pratiquant des exercices de respiration, vous améliorez la façon dont vous inspirez et expirez avec votre diaphragme. En changeant votre manière de respirer et en ayant des pensées positives, vous aurez un meilleur contrôle sur votre vie.

Sources additionnelles :
The Way of The Iceman: How The Wim Hof Method Creates Radiant Longterm Health–Using The Science and Secrets of Breath Control, Cold-Training and Commitment

 

 

 


Merci Malick ! Je vous invite une dernière fois à visiter son blog Zero Douleur pour découvrir ses autres conseils. 🙂

Et je conseille aussi toutes les personnes cherchant à apaiser leurs douleurs et/ou à réduire leur stress à faire connaissance avec l’algue bleu-vert de Klamath aux propriétés formidables (cliquez ici).

Décroche facilement de ton smartphone et ton ordinateur avec cette astuce ultra facile ! #écransgris

Résumé : passer tes écrans en noir et blanc change complètement ton rapport avec eux et te donnera envie de passer moins de temps devant. 

Tu l’aimes ton smartphone ?

T’arrive-t’il de te dire que tu passes trop de temps devant ton smartphone, les tablettes ou l’ordinateur en général ?

Les écrans sont omniprésents et absorbent toute notre attention :

  • Facebook et ses notifications écarlates
  • Les superbes filtres d’Instagram
  • Les Snap pétillants des copains-copines
  • Twitter et son contenu multicolore
  • YouTube, vivant, marrant et/ou instructif
  • Reddit, Discord, Slack, Twitch…
  • Les jeux vidéos aux couleurs chatoyantes.
  • Et que dire du porno ?!

Autant de rush de dopamine qui nous saturent, nous excite et nous amène, petit à petit, à considérer la vie “réelle” comme plate, monotone, fade, grise.

L’écran, plus fort que moi

Dire que j’étais tellement fier de moi ces derniers mois. Ma routine tous les matins, me lever tôt, faire de l’exercice, douche froide, méditation

Et voilà que depuis un peu plus d’une semaine tout s’est écroulé. Je me lève tard, je ne fais plus ma routine, pire encore, je passe trop de temps devant l’ordinateur, fasciné par les merveilles de l’internet et des jeux vidéos… les roguelikes (je fais même des let’s play sur YouTube) prennent beaucoup de temps !

Au lieu de me plaindre, je décide d’appliquer le process d’autodiscipline dont Tiphaine et moi avons parlé et de mettre tout en oeuvre pour me reprendre en main, et retrouver le plaisir d’être rigoureux et d’être en contrôle de moi-même.

A commencer, par appliquer de nouveau la philosophie de déconnexion volontaire que j’avais préalablement abordé en essayant une nouvelle stratégie pour changer mon rapport à l’écran.

Rendre la vie réelle plus belle

En renant la vie numérique plus fade.

C’est tout bête à vrai dire.

J’utilise déjà Flux que j’estime inévitable, pour éviter que les écrans nous excite trop le soir alors que nous devrions aller dormir. Mais ça ne suffisait apparamment plus.

J’ai alors trouvé une astuce partagée sur Reddit. Je l’ai mise en oeuvre immédiatement et je t’encourage à essayer à l’instant :

Passe tous tes écrans en GRIS !

PASSE TOUS TES ECRANS EN GRIS. #écransgris Cliquez pour tweeter

Voilà à quoi ressemble mon bureau (Windows 10) :

Et mon smartphone (Android) :

C’est pas la joie hein ?

C’est le but !

En 5 minutes à peine, alors que j’avais le nez sur mon laptop en train de traîner sur un Facebook grisaillant, j’ai relevé la tête et j’ai été percuté par l’intensité des couleurs de la vie réelle ! :O

Le monde extérieur me paraît soudain plus ludique. 

Rendre la vie réelle plus belle en rendant la vie numérique plus fade. #révolution #écransgris Cliquez pour tweeter

Comme des bonbons chatoyants, les livres de ma bibliothèque semblent m’appeler; mon Grimoire couleur cuivre paraît plein de richesses; mon appartement plus féérique; et depuis ma fenêtre, l’hiver Breton n’a jamais été aussi coloré !

Alors oui, c’est une mesure extrême et elle ne conviendra pas à tout le monde. Par exemple, les développeurs ont besoin de coloration syntaxique et les infographistes de tout le spectre colorimétrique… Ok… mais quand tu ne travailles pas, rien ne t’empêche de switcher en noir et blanc !

Alors comment faire ?

Passer ses écrans en gris, la méthode :

  • Windows 10 : Ctrl-Win-C
  • Mac OS [à vérifier, je n’ai pas de Mac chez moi] : “Use Grayscale” depuis l’Accessibilité comme expliqué sur l’article suivant.
  • Android :
    • Activer le mode développeur : Réglages > A propos du téléphone > Appuyer 7 fois sur “Numéro de build”
    • Dans Réglages : Options pour les développeurs > Simuler espace colori. > Monochromatisme
  • iOS [à vérifier, je n’ai pas d’Apple chez moi]: Réglages > Général > Accessibilité > Niveaux de Gris
  • Linux : alors là, ça dépend de ton environnement, je ne pas t’aider.

Si tu as un Mac ou un téléphone Apple merci de me donner plus d’infos que je puisse corriger si besoin. 😉

Les écrans gris ça donne quoi comme résultats ?

Encore trop tôt pour le dire en ce qui me concerne. La preuve, je suis dessus en train d’écrire cet article !

Mais je me surprends déjà à lever mon nez de l’écran plus souvent, ce qui est bon signe !

J’envisage malgré tout de revenir parfois à la couleur, de façons temporaires, lorsque je devrais travailler graphiquement ou lorsque je m’autoriserais, de façon contrôlée, une heure ou deux pour jouer, lorsque je sentirais que j’aurais repris le contrôle.

Autrement, je compte continuer à faire du niveau de gris, le mode par défaut de ma vie numérique.

Je suis vraiment curieux de savoir ce que tu auras pensé de cette astuce et si elle t’aide à passer moins de temps devant ton smartphone ou ton ordinateur.

Tiens-moi donc au courant ! Dis-moi dans les commentaires et partage cet article avec le hashtag #écransgris si cette astuce te plaît pour créer avec moi la révolution de la déconnexion volontaire ! 😉

Ce que PERSONNE ne t’a jamais dit sur L’AUTODISCIPLINE

Résumé : user d’autodispline ou de volonté c’est apprendre et employer un processus qui aide à faire de notre rebelle intérieur un allié afin de réaliser l’objectif choisi.

“Je n’y arrive pas… je n’ai pas de volonté, je n’arrive pas à me motiver… pffff je suis nul(le) !”

STOP !

Avoir de la volonté ça n'existe pas. Cliquez pour tweeter

L’autodiscipline (volonté, motivation, résilience, etc.) n’est ni un trait de caractère ni un talent inné. C’est une compétence, une habitude que l’on peut apprendre et améliorer.

“Je n’y arrive pas… je ne sais pas jouer du piano… Si j’ai pris des cours et si j’ai étudié le sujet ? Bien sûr que non ! Je devrais savoir en jouer depuis la naissance !

Développer sa volonté c’est comme jouer un instrument de musique : on ne naît pas avec, ça doit s’apprendre mais, quand on a la bonne méthode, il suffit de quelques essais à peine pour constater une amélioration et sortir quelques jolies notes sans prétention.

De même, en apprenant ce qu’est l’autodiscipline et comment la cultiver tu pourras très rapidement tirer un “Au Clair de la Lune” à peu près reconnaissable… bien supérieur en tout cas à… rien du tout, qui est l’état de paralysie dans lequel stagne ceux et celles qui s’imaginent ne pas “avoir” de volonté.

Pourquoi tu n’y arrives pas

Tu t’es donné un objectif (travailler, mettre en place une nouvelle habitude, régler un problème qui traîne, etc.) et tu LUTTES ! Tu luttes, tu luttes, tu luttes.

Tu fais face à une résistance de plus en plus forte jusqu’à ce que finalement, tu cèdes et ouvre Facebook, Netflix… ouvre le frigo ou sort prendre un verre pour “décompresser”… et rien n’avance plus. C’est mort, tu n’es pas fait pour ça, tu “n’as pas de volonté”, tu es “nul(le)”.

Nope ! Tu n’es pas nul(le) !

La vérité c’est qu’il existe une partie de toi, tapie dans ton subconscient, qui est à l’origine de cette résistance. 

Cette partie de toi, c’est ton enfant ou ton adolescent intérieur, que l’auteur du livre dont nous parlons dans la vidéo appelle M.Hyde (comme dans “L’Étrange Cas du docteur Jekyll et de M. Hyde”).

Ce “M.Hyde” qui est en chacun de nous a la philosophie de vie particulière suivante :

“Personne n’a à me dire ce que je dois faire ! Même pas moi-même !”

Le secret de l’autodiscipline consiste alors à connaître et négocier avec l’éternel rebelle qui se cache en nous.

Le secret de l'autodiscipline consiste à connaître et négocier avec l'éternel rebelle qui se cache en nous. Cliquez pour tweeter

Et pour y arriver, l’auteur de la méthode “Self-Discipline in 10 Days” (l’Autodiscipline en 10 jours”) nous explique qu’il faut appliquer 4 étapes pour réussir de façon optimale tout objectif :

Le processus d’autodispline en 4 étapes :

Décider

Remplir une fiche d’objectif est important pour bien clarifier et quantifier l’objectif à atteindre.

Il faut être capable de coucher par écrit (c’est important) les réponses aux questions suivantes :

  • Quoi ? Résumer l’objectif en une phrase.
  • Combien ? Pouvoir mesurer progrés, réussites et ou échecs.
  • Quand ? A quelle date commencer et à quelle date avoir fini.
  • Pourquoi ? Très important ! Tu dois savoir quelles sont TES motivations pour y arriver.
  • Quelles étapes ? Lister toutes les petites étapes t’aidera à rendre l’objectif final moins intimidant.

Ensuite, il faut dresser un tableau en deux colonnes : Avantages / Inconvénients, dans lesquels on détaille tout ce que l’on peut imaginer.

Voici quelques questions pertinentes pour y aider :

  • Cet objectif en vaut-il vraiment le temps et les efforts ?
  • Les risques encourus en valent-ils la peine ?
  • En quoi mon quotidien en sera affecté ?
  • Est-ce le bon moment ?
  • Quels sont les inconvénients à travailler sur et atteindre cet objectif ?
  • Comment pourraient en être affectés mes amis, ma famille et ma carrière ?

Plus tu passes de temps sur cette étape et plus tu fais en sorte que Mr.Hyde comprenne à quel point c’est important (et bénéfique !) pour vous deux d’arriver à remplir cet objectif.

Se préparer

Cette étape consiste à commencer à envoyer des messages positifs à notre subconscient en vue la réalisation de l’objectif décidé.

 

C’est par exemple, placer des “Vitaminds” (affirmations écrites) partout dans la maison, apprendre à relaxer son système nerveux tout en se visualisant en train d’agir pour réussir (et non pas avoir déjà réussi ce qui peut être contre-productif !) et utiliser le Monologue d’Action.

Les règles de base des affirmations écrites (Vitaminds) ou parlées (Monologue d’Action) s’appliquent. Le message doit être :

  1. Positif : le subconscient ne connaît pas la négation. “Je ne fume pas” = “Je fume” pour le cerveau !
  2. Précis : “Je deviens riche” c’est trop flou. “Je travaille sans distraction 4 heures par jour” ça c’est super précis, basé sur l’action et non pas sur le résultat final.
  3. Présent : le subconscient ne connaît ni le passé ni le futur, tout se passe maintenant ! “Je vais travailler” = “Là tout de suite je ne travaille pas” pour le cerveau !
  4. Pronoms : pour un max d’efficacité utiliser les 3 pronoms :”Moi, je…” “Toi, tu…” “Elle/il”. On en parle dans la vidéo.

Agir

Après avoir passé un bon moment sur les deux étapes précédentes (l’auteur recommande 7 jours de “bourrage de crâne” minimum haha), il est temps d’agir, tout simplement.

Points importants durant l’action :

  • Se relaxer une minute avant chaque étape à accomplir. L’autodiscipline authentique ce n’est pas serrer les dents !
  • Se féliciter immédiatement après chaque petite étape et le plus souvent possible. ex. “Woah ! Je gère ! J’y arrive ! Bravo moi !”
  • Se récompenser le plus rapidement possible à chaque petite étape accomplie. Pour que Mr.Hyde associe “faire ce que l’on s’était promis de faire” avec “récompense”.
  • Utiliser le Monologue d’Action et la visualisation (d’action aussi toujours, pas de résultat je le répète) si besoin.

Finir où Maintenir

Si on a du mal avec une étape/action précise, il est important de respecter les points suivants :

 

  • Conserver un monologue toujours bienveillant ! Notre enfant intérieur redoublera de ruses et résistance si on se répète qu’on est nul(le) et qu’on ne mérite pas d’y arriver ! Toujours se parler à soi-même comme on parlerait à un enfant capricieux qui a juste besoin d’attention et d’être encadré, fermement mais gentiment.
  • Jouer à l’inspecteur (voir les questions plus bas).
  • Demander à Mr.Hyde de quoi il a peur et ce qu’il ressent. Prendre l’habitude méditer peut beaucoup aider pour ça.
  • Varier les outils, les rendre plus amusant : changer les Vitaminds, essayer un autre Monologue d’Action. Briser un peu la routine.
  • Essayer de diviser la tâche qui bloque en sous-étapes encore plus petites.

Comment jouer à l’inspecteur ?

En se demandant :

  • Quelle est précisément l’étape qui me pose problème ?
  • Pourquoi je ne la fais pas ?
  • Qu’est-ce que je me dis dans ma tête ?
  • Qu’est-ce que je gagne à ne pas la faire ?
  • Ce que je gagne ainsi en vaut-il vraiment le coût ?
  • Qu’est ce que je perds à ne pas la faire ?
  • Quels merveilleux bienfaits m’attendent après avoir réalisé cette étape ?

Conclusion

Te voilà maintenant armé pour négocier fermement (mais gentiment n’oublie pas !) avec ton petit rebelle intérieur.

Alors bien sûr, il est irréaliste de s’attendre à que tu réussisses TOUS tes objectifs TOUT le temps ! Mais en prenant l’habitude d’utiliser les 4 étapes ci-haut de plus en plus souvent tu réaliseras que tu te comprendras de plus en plus et que te mettre enfin à l’action (et t’y tenir !) te paraîtra de moins en moins pénible… et même à vrai dire, de plus en plus amusant !

C’est en tout cas ce que Tiphaine et moi avons remarqué depuis que nous appliquons ce processus d’autodispline. Et nous espérons que toi aussi pourras en consister toute l’efficacité. 🙂

Pour aller plus loin et comprendre chacun des éléments du process d’autodiscipline le mieux reste encore d’étudier comme nous l’avons fait le livre qui inspiré cet article/vidéo : “Self-Discipline in 10 Days”

Si tu ne sais pas lire l’Anglais, c’est ballot, mais nous pouvons te recommander l’ouvrage en Français “Entraîner sa volonté”, que nous possédons aussi et qui est plutôt pas mal sur le sujet.

Si cet article/vidéo t’a été utile et si tu penses qu’il peut aider quelqu’un que tu connnais alors partage-le s’il-te-plaît, ça nous ferat très plaisir. 🙂

Et si tu as des questions ou si tu aimerais qu’on développe un point précis dis-le nous en commentaires et ou en discutera !

Nos mémos persos :

(Clic-droit “Enregistrer sous” pour les sauvegarder en grand format).

Mémo de Tiphaine :

Mémo de Damien :

[VEGAN & JEUNE INTERMITTENT] Ce que je mange en UNE SEMAINE

 

Ressources en rapport à la vidéo :

Mon petit bilan

Alors tout d’abord je ne me rendais pas compte que je mangeais autant d’oléagineux ! Ce n’est pas mal en soit, mais c’est très calorique, et aussi peu éonomique. Je pourrais ralentir dessus.

Je suis satisfait en revanche de ma façon de raccomoder les restes de façons agréables. Pas de gaspillage, tout en plaisir !

En parlant de gaspillage, je mange tout de même beaucoup en vrac finalement. Même sans être “zéro déchet”, je pense avoir fait du vrac une base quotidienne normale.

Pour finir, je pensais que tout filmer m’encouragerait à manger moins de sucres et chocolat, ce n’est pas le cas… j’ai mangé 3 fois de la pâte à tariner en 7 jours ! 🙁

Il faut croire que j’ai trop appris à faire fi du regard d’autrui

Et vous, qu’en avez-vous pensé ?

Cela vous a-t’il inspiré d’en faire autant pour analyser vos habitudes ? 🙂

Tout ce que j’ai mangé cette semaine :

Dimanche :

  • Une poire
  • Des pâtes avec un reste de salade verte
  • Lentilles et saucisses véganes
  • Lait de soja
  • Banane, pâte à tartiner, amandes
  • Compléments alimentaires

Lundi :

  • Vinaigre de cidre et citron chaud
  • 2 mugs de café noir, 1 Aspirine 100 mg
  • Huel
  • Compléments alimentaires
  • 1 abricot sec
  • 1 noix du Brésil
  • Flageolets, riz

Mardi :

  • Vinaigre de cidre et citron chaud
  • 2 mugs de café noir, 1 Aspirine 100 mg
  • Huel
  • Compléments alimentaires
  • Flageolets, riz, faumesan (restes)
  • Patate douce et chou romanesco vapeur, lentilles verte, flageolets

Mercredi :

  • Vinaigre de cidre et citron chaud
  • 2 mugs de café noir, 1 Aspirine 100 mg
  • Huel
  • Compléments alimentaires
  • 2 tartines de terrine de champignon
  • Patate douce et chou romanesco vapeur, riz complet, flageolets
  • 3 abricots secs

Jeudi :

  • Vinaigre de cidre et citron chaud
  • 2 mugs de café noir, 1 Aspirine 100 mg
  • “Gloubiboulga au fruits” : Huel, yahourt de riz, pomme, orange, abricots secs, noix du Brésil, amandes
  • Curry de restes : patate douce, chou romanesco, flageolets, riz
  • Huel et pâte à tartiner fondue, graines de sésame, noix de cajou, amandes

Vendredi :

  • Vinaigre de cidre et citron chaud
  • 1 mug de thé vert matcha
  • Pomme
  • Compléments alimentaires
  • Huel
  • Mélange oléagineux curry curcuma
  • Riz, flageolets, tempeh, chou romanesco cru
  • Un “tiramisu” vegan

Samedi :

  • Vinaigre de cidre et citron chaud
  • 1 mug de thé vert matcha
  • Anona/Cherimoya (le fruit qui ressemble à un petit corrossol)
  • Kéfir de fruit
  • Compléments alimentaires
  • Porridge flocons d’avoine, cacao en poudre, Huel, lait de soja, noix de cajou, amandes, cannelle, pâte à tartiner
  • Chips industrielles au vinaigre
  • Falafel frites

Dans la cuisine d’un couple vegan (en chemin vers le zéro déchet)

Petit tour dans la cuisine de la BaseNuage…

Au sujet du Bio :

Quand on dit “Bio” dans notre vidéo, en fait il y a pas mal de produits frais que nous avons acheté au marché à de petits producteurs non labelisés mais qui cultivent (selon leurs dires) sans pesticides.

Nous savons pertinemment que le label Bio n’est pas non plus une garantie de perfection, mais nous faisons au mieux pour manger sainement, et c’est une étiquette qui aide malgré tout.

Au sujet des compléments alimentaires :

Parce que je sens que certains me poseront des questions dessus…

L’alimentation 100% végétale (végane) que Tiphaine et moi avons adopté (depuis un moment déjà, chacun de notre coté) ne nécessite qu’un apport en vitamine B12, tous les autres nutriments pouvant être trouvés dans notre alimentation.

Cliquez ici pour tout savoir sur la vitamine B12

Si j’utilise d’autres compléments alimentaires, c’est parce que je les connais bien. Ils me sont utiles dans mon objectif de rester jeune et en bonne santé le plus longtemps possible, j’ai témoigné de leurs apports et j’en suis représentant maintenant depuis 2013.

Les épluchures: Tout ce que vous pouvez en faire

Ce livre est vraiment “merveilleux” lol (comme dit souvent Tiphaine).

Cliquez sur l’image ci-joint pour en savoir plus.

Au sujet des “substituts de repas” vegan :

Un ami sportif m’a conseillé Huel que j’utilise quasi tous les jours pour briser mon jeûne l’après-midi.

Le goût vanillé est plutôt pas mal, et c’est surtout pratique et très complet.

La protéine de riz je la prends surtout la semaine qui suit ma séance de ROC.

Recette du beurre vegan :

J’avais trouvé cette recette sur Facebook, en anglais, je ne sais plus ou exactement.

Voici la recette, attention il faut un très bon blender :

C’est tellement bon !!!

J’espère que vous l’essaierez et que vous me direz comment vous l’aurez trouvé. 🙂

Comment te débarrasser d’objets auxquels tu tiens ? En en parlant à voix haute !

Résumé : Filme-toi et explique pour chaque possession dont il est difficile de te détacher pourquoi tu aimerais les conserver (ou t’en débarrasser !).

A la base on trouvait juste cool l’idée de se filmer avec chaque objet dont nous voulions nous débarrasser.

Ce n’était pas super évident pour Tiphaine qui était attachée à plusieurs d’entre eux.

Nous avons alors réalisé que le simple fait de se filmer pour expliquer l’histoire de chacun de ses objets permettait d’atteindre une plus grande objectivité, de trouver des raisons évidentes de s’en détacher, de rendre le processus plus facile.

Si tu es toi aussi sur la voie du désencombrement et du minimalisme nous te mettons au défi d’en faire autant et d’expliquer publiquement, en vidéo, pourquoi tu as du mal à te détacher de certains objets.

Tu seras étonné de voir à quel point il te sera plus facile de t’en libérer ainsi.

Si tu décides de relever le défi et de faire comme nous, poste ta vidéo en commentaire et nous irons t’y encourager avec plaisir ! 🙂

Que penses-tu de cette approche ?

Déménager pour vivre à deux (à 5 en fait…), l’occasion de désencombrer !

L'adage qui dit que nous sommes ce que nous mangeons ? Ridicule. Cliquez pour tweeter

“L’adage qui dit que nous sommes ce que nous mangeons ? Ridicule.
Depuis que je suis vegan je ne suis pas devenu un légume et je suis toujours aussi cochon !”

C’est grâce à cette petite blague nulle que j’ai posté sur un groupe “végé” sur Facebook que Tiphaine est entré en contact avec moi quelques jours avant mon arrivée en France métropolitaine, en juin 2016.

Tiphaine m’a intriguée.

Tout comme moi :

  • elle vient de Nouvelle-Calédonie
  • elle est végane
  • elle mange quasi-exclusivement Bio
  • elle fait de sa santé une priorité
  • elle s’intéresse à diverses formes de spiritualités
  • elle a minimalisé de beaucoup ses possession matérielles
  • et elle aspire à vivre en produisant le moins de déchets possibles (j’y suis encore très loin personnellement)
  • (elle est aussi née à Toulon et son père aussi travaillait dans les sous-marins ! Coïncidences… :O )

Quand je suis arrivé chez elle pour la première fois à Toulouse, j’ai admiré ses bocaux d’aliments en vrac et suis tombé amoureux de son tawashi (une éponge qu’elle a tissé elle-même) !

Un an plus tard, après en avoir longuement rêvé et discuté, nous emménageons enfin dans notre appartement, notre BaseNuage.

Je suis allé à Toulouse en car, et nous sommes remonté à Rennes avec ce gros utilitaire :

C’est la première fois que je conduisais un aussi gros véhicule, je n’étais pas très à l’aise !

Ce déménagement à été comme un petit choc pour Tiphaine qui a réalisé posséder encore beaucoup (beaucoup) trop de choses.

Nous avons donc envie de partager notre petite aventure de désencombrement / minimalisme / zéro déchet / développement personnel sur ce blog, mais aussi sur nos comptes Instagram (ou il y aura un peu de tout hein) :

Instagram Tiphaine sur Instagram

 Instagram Damien sur Instagram

Si l’idée d’échanger sur le minimalisme, la simplicité, et l’art de vivre pleinement te plaît n’hésite surtout pas à nous le dire, à poser tes questions, à échanger…

Sans prétention, nous avons pour rêve de t’inspirer toi aussi à avancer vers plus de légéreté, de simplicité et de joie de vivre grâce aux valeurs que nous vivons et partageons.

Alors entrons en contact et discutons !

Qu’en penses-tu ? 🙂

Tu as du mal à devenir végé ? Voici 4 choses que je DOIS te dire.

Résumé : persévère à faire tes recherches sur le sujet et le déclic se fera naturellement.

L’association L214 a posé aujourd’hui quelques stands d’informations au centre-ville sur le véganisme.

Un monsieur à coté de moi discute avec une militante :

“J’essaie de ralentir la viande. Je fais des efforts. Mais c’est dur. C’est bon la bonne viande…”

A supposer que ce monsieur est honnête dans sa démarche et désire vraiment avancer sur la voie du végétarisme/végétalisme/véganisme, voici ce que j’aurais dû lui dire :

#1 – Tu es sur la bonne voie

Dans un monde ou la plupart des gens n’ont rien à péter de la souffrance qu’ils infligent et de l’avenir de la planète, il est crucial de féliciter et d’encourager avec bienveillance ceux qui ont le mérite de se remettre en question.

Bien sûr que je te souhaite de devenir vegan du jour au lendemain, mais si ce n’est pas possible et que tu y vas “à ton rythme”, je ne peux que te dire “bravo”.

Après tout, moi aussi je ne suis pas devenu immédiatement vegan quand j’ai eu mon premier déclic. Je suis passé par 3 mois de végétarisme… et plus de 32 ans de carnisme !

Je suis bien mal placé pour me la jouer inquisiteur.

#2 – Changer ne dépend que de toi

Si tu attends que moi, tes amis ou le monde te pousse à changer tes habitudes, je suis désolé, mais ça n’arrivera jamais, ou ça ne durera pas longtemps.

La seule motivation qui tienne est intrinsèque, c’est celle qui se développe de l’intérieur.

Voici comment la développer :

#3 – Ne ferme pas les yeux !

C’est le point-clé : si tu n’as pas encore changé, c’est parce que tu ne t’es pas encore assez renseigné.

Si tu n'es pas encore #vegan c'est juste que tu ne t'es pas encore assez renseigné. Cliquez pour tweeter

Malgré tout ce que tu me diras, c’est la stricte vérité.

Tu as beau avoir vu plusieurs vidéos d’abattoirs, plusieurs documentaires (en espérant que tu aies au moins vu Terriens et Cowspiracy, c’est la base), lu plusieurs articles… mais si tu n’as pas eu le déclic, c’est parce qu’il te manque peut-être UNE donnée, UNE phrase, UNE image… pas forcément la plus gore d’ailleurs.

Je t’encourage donc à continuer à t’informer, à faire toi-même tes recherches, régulièrement, à lire et te poser des questions.

Je sais, ça prends du temps, et de l’énergie.

Voilà pourquoi je ne te conseille pas forcément de te forcer à changer tes habitudes, mais à déplacer cette discipline que tu t’infliges, en vain semble-t’il, dans du temps alloué à de la recherche active.

Un peu moins de Facebook, de séries, de sortie ou de jeu vidéo, pour un peu plus de temps pour t’informer.

Tu ne le regretteras pas.

Je ne l’ai pas regretté.

#4 – Fais la connexion

Inspiré par la méthode Allen Carr (du moins ce que j’en sais), je t’invite ensuite à être en pleine conscience quand tu manges des produits d’origine animale.

Savoure lentement, délibérément ce que tu mets dans ta bouche et réalise, pendant ton repas, rappelle-toi tout ce que tu as appris… que :

  • Ce steak est un morceau de chair morte, de tendons, de veines et d’os, extraits par la torture, qui appartenaient à un individu qui désirait vivre.
  • Ce fromage, si addictif, n’est dans cette assiette que parce qu’un bébé veau a été tué pour que l’on puisse prendre son lait. Lait maternel que ton corps n’est pas fait pour assimiler et dont on a cramé le pus et les hormones à coup de pasteurisation.
  • Ces oeufs proviennent de poules génétiquement sélectionnées à travers les années pour être usées jusqu’au bout de leurs vies, survivant tant bien que mal dans des conditions atroces.

Si vraiment tu fais cette démarche de continuer à t’éduquer sur les conditions et l’impact de ta consommation de produits animaux et que tu es attentif à ce que ton corps te dit lorsque tu en manges, je te promets, tu auras un déclic.

Peut-être pas dans un jour, ni une semaine, ni peut-être un mois…

Mais il viendra.

Et je te promets aussi, lorsque tu te seras libéré de la consommation morbide d’êtres innocents, ta vie ne sera plus jamais la même.

Le monde non plus.

Libéré de la consommation morbide d'êtres innocents, ta vie ne sera plus jamais la même. #govegan #vegan #végane #véganisme Cliquez pour tweeter

6 problèmes agaçants quand on blog sur Youtube et mes solutions pour le moment

Résumé : Il ne me semble pas judicieux de n’utiliser QUE Youtube pour vlogger. Voici pourquoi :

Ce n’est pas mon média préféré, mais la vidéo est devenue incontournable quand on veut partager un message. Et j’aime autant parler en public qu’écrire, alors pourquoi m’en priver ?

Ceci dit, le blogging vidéo (aussi nommé vlogging) me pose 6 gros soucis que je désire présenter ici pour solliciter vos remarques, solutions et outils qui pourrait m’aider à simplifier tout ça.

Mes 6 problèmes :

1. Contenu mal référencé

Seuls les tags keywords et la description (me semble-t’il) peuvent être référencés sur Youtube.
C’est la galère avec les playlists… Difficulté de gérer différentes rubriques comme sur un blog.
Ce fratras rend difficile la recherche précise d’informations. ?

Solutions ?

  • Ne pas compter que sur Youtube, continuer à utiliser un blog (pour rubriques, tags, etc).
  • Toujours rédiger une description riche sur Youtube, cette même description sera “l’article” sur le blog.

2. Contenu non scannable

Les gens ne lisent pas sur le web, ils scannent. Ils accrochent les mots mis en exergue et décident d’approfondir ou non.

Il n’est pas encore possible de scanner une vidéo de la sorte.

Les sites porno ont toujours été leaders en technologie web. Aujourd’hui ils affichent les moments clés de la vidéo lorsqu’on survole la vignette (Bing.com Vidéos search le fait aussi), et aussi sur la barre de défilement qui indique les moments clés par des marqueurs colorés annotés selon les… ahem… positions sexuelles ou autres… (faites pas genre vous saviez pas hein ?)
Sur une vidéo plus informative que spectaculaire (dans le sens littéral du terme) comme celle-ci, comment faire pour la baliser et la rendre scannable ?

Solutions ?

  • Adapter mon principe de blogging textuel à la vidéo : commencer par la conclusion en affichant le sommaire/résumé/conclusion directement sur la vignette
    • Le titre est une question/problème
    • La vignette affiche déjà la réponse/sommaire/résumé

Cette forme d’anti-clickbait générerait moins de vues, mais attirerait des spectateurs de meilleure qualité.

  • Systématiquement résumer les éléments-clés de la vidéo en description avec des marqueurs de temps, pour permettre de jumper sur les moments qui intéressent vraiment le spectateur. C’est chiant à faire, et c’est pas possible (il me semble) de le faire dans un article de blog sans que ces marqueurs de temps n’ouvrent une autre page (à tester !).

3. L’interface de merde de Youtube

Il faut cliquer sur “plus” pour afficher toute la description. ?
Si on scroll pour lire la description ou les commentaires on ne voit plus la vidéo ! Elle n’est pas fixed, on ne peut donc pas lire et visionner en même temps, ce qui empêche la communication multi/trans-média.

Solutions ?

  • Utiliser un plugin comme Sticky video for WordPress (actuellement activé normalement). Evidemment, ça ne marche une fois encore que si on arrive à sortir le spectateur de Youtube pour l’emmener sur le blog, ce qui me parait être peu évident.
  • Incruster plus de texte (motion design) sur la vidéo elle-même. Implique de passer plus  de temps sur l’édition vidéo (problème n°5).

4. Youtube ne pense qu’à lui-même

Ses règles et outils peuvent changer, comme les annotations qui ont disparues.
Beaucoup de décisions successives qui agacent les créateurs de contenu.

Solutions ?

5. L’édition vidéo

#truestory de la vidéo de ce post… :'(

J’adore écrire et mettre en forme du texte. L’utilisation massive du clavier, le balisage (Markdown), super rapide, sentiment de sculpter un poème vertical (de haut en bas).
L’édition vidéo en revanche est horizontale (de gauche à droite), lourde, coupe-colle à la souris, maladroit et grossier.
J’utilise Adobe Première, mais c’est trop, je n’ai pas besoin d’une telle usine à gaz.
Je veux juste faire du découpage et un peu d’incrustation texte (problème n°3) et images pour créer de la surprise, user de meta-cognition.

Solutions ?

  • Trouver un outil de montage vidéo qui soit à Adobe Première ce que Paint (ou Pablo ou Canva, pour les connaisseurs) est à Photoshop. J’ai néanmoins besoin de pouvoir caler plusieurs pistes en parallèle, pour avoir le son de l’une même si son image n’est pas visible.
    Un Googling rapide et me voici une liste d’apps Android à essayer :

    • Adobe Premiere Clip : vraiment pas précis au niveau de la découpe ! Mais on peut uploader directement sur Youtube avec ! Et c’est gratuit !
    • WeVideo : mon préféré pour l’instant, avec édition verticale. 4,29 €
    • FilmoraGo : à planté ! Mais semble pas trop mal.
    • Ou sinon je peux aussi utiliser directement l’éditeur YouTube non ?!
    • Des suggestions de votre part ?
    • PS : après avoir vu un tuto j’ai capté que Windows Movie Maker pourrait très bien me convenir en fait, c’est avec lui que j’ai “édité” la vidéo de ce post…
  • Solution de facilité : ne rien éditer, faire du spontané. Après tout c’est un format que j’apprécie personnellement, à la Elliott Hulse.

6. Trop de canaux de communication

J’upload une vidéo sur Youtube, ok.

Je créé ensuite un article sur WordPress pour intégrer ma vidéo dans un environnement plus convivial et simple (solution du moment par rapport aux problèmes ci-dessus).

Seulement, j’ai maintenant à gérer non pas deux flux de commentaires en simultanés, mais cinq ! Car j’ai aussi posté ma vidéo sur ma newsletter, Facebook et Twitter.

Et je ne parle même pas d’Instagram et de Snapchat

La ga-lè-re. ?

Solutions ?

  • Fermer les commentaires sur Youtube et/ou sur le blog. Grave erreur, car c’est se priver d’un “juice” SEO efficace aussi bien sur mon site web que sur le référencement Youtube !
  • Trouver un moyen de réunir avec les commentaires du blog ceux de Facebook (ça c’est facile) mais aussi ceux de Youtube (je n’ai trouvé que des plugins dépréciés pour ça ! 🙁 )
  • Trouver un outil genre Hootsuite (mais gratuit ça serait bien) qui permet de gérer plusieurs réseaux sociaux (dont son blog WordPress auto-hébergé).

Questions :

  • Que pensez-vous de ces problèmes ?
  • En avez-vous trouvé d’autres ?
  • Quelles sont les solutions que VOUS me recommanderiez ? (Répondez ou ça vous chante, à moi de gérer pour l’instant…)

Contribuer à un monde plus sain et plus juste… avec votre fourchette !

Participer à la création d’un avenir meilleur…

Nous en rêvons tous (j’ose le croire). ?

Et c’est cette aspiration qui m’a poussé l’année dernière a tout plaquer, quitter la Nouvelle-Calédonie ou j’ai vécu toute ma vie, pour rejoindre un ami en Bretagne, à Rennes.

Depuis septembre 2016, nous travaillons chaque jour d’arrache-pied pour réaliser un rêve en accord nos valeurs : créer le premier restaurant rapide et salon de thé 100% éco-responsable, végane et Bio de Bretagne.

Si je vous écris aujourd’hui, c’est parce que nous arrivons aujourd’hui à une étape cruciale dans ce projet : le financement participatif.

Les banques auxquelles nous avons déjà présenté notre projet l’estiment solide, novateur et important.

Si vous savez que l’alimentation végétale est l’avenir, pour le bien-être de la planète, des animaux et pour notre santé; et si vous désirez nous soutenir dans ce projet; vous pouvez y contribuer dès à présent, et réserver ainsi quelques contreparties que nous vous avons préparé.

Ah et j’ai hâte de savoir ce que vous penserez de la petite vidéo de présentation que nous avons faites aussi. ?

 

Cliquez ici pour découvrir le projet !

Merci d’avance pour votre soutien, et merci aussi de partager ce projet avec vos amis, sur Facebook ou par e-mail ! 😀

Témoignage de Didier suite à un coaching avec Damien Casoni

Didier est un vieil ami avec qui j’ai gardé contact malgré la distance. Il habite à Rennes, et moi en Nouvelle-Calédonie.

Didier a progressivement glissé dans une déprime de plus en plus sévère depuis environ un an et demi, empirée sur les 6 derniers mois avant que je ne lui propose d’essayer la méthode des 7 étapes.

Nous avons donc pris un rendez-vous Skype et pendant une heure et demi je l’ai accompagné sur chacune des étapes du processus.

Quelle surprise de voir sur le visage l’éclaircissement soudain, le sentiment de soulagement tant espéré vers la fin de la séance.

Quel plaisir surtout, lorsque que 4 jours après, il m’écrit pour me dire qu’il n’a même plus besoin de sa phrase magique, que tout est redevenu “normal”, paisible.

Si vous voulez vous aussi être certain de bien suivre les 7 étapes de libération émotionnelle n’hésitez pas à me contacter pour un coaching sur mesure.

Si vous voulez relater votre expérience avec cette méthode, je reçois également vos témoignages vidéos avec grand plaisir.

Quand on découvre un tel outil de libération j’estime qu’on a pas le droit de ne pas le partager. 🙂

 

PS : je vais rejoindre Didier à Rennes en août ou nous allons faire de notre mieux pour réaliser un beau projet… eh oui, je quitte mon île pour m’installer en métropole ! Si vous habitez la région de Rennes contactez-moi donc qu’on fasse connaissance. 🙂

Témoignage de Yohan suite à un coaching avec Damien Casoni

Parmi toutes les personnes que j’ai pu accompagner sur les 7 étapes de libération émotionnelle, Yohan fut celui pour qui le travail fut le plus long.

Il nous a fallu 4 heures pour procéder aux 3 grandes partie du processus, c’était éprouvant, pour nous deux.

C’est que le cas de Yohan dépasse de loin le classique “ma copine/mon copain m’a quitté je suis si triste” que je rencontre souvent et aide souvent très facilement à régler.

Mais nous y sommes arrivés, les résultats sont là, et continuent encore d’agir !

Je suis très heureux d’avoir pu aider Yohan, et si vous aussi vous souhaitez être accompagnés pour une session de coaching n’hésitez surtout pas à me contacter pour en discuter. 🙂

[VIDEO + eBook GRATUIT] 7 étapes pour se libérer définitivement de ces émotions qui nous paralysent

Vous vous sentez anxieux, énervé, découragé, honteux, trahi, attristé, confus, enragé, abandonné, frustré, effrayé.. ?

Peu importe le mot que vous donnez à ce que vous ressentez, le fait est que vous vous sentez harcelé par une ou plusieurs émotions fortes qui vous empêchent aujourd’hui de retrouver le sourire et d’avancer fermement sur votre chemin.

Et pourtant, vous aspirez à tourner la page…

En seulement 6 étapes réalisables généralement en moins de deux heures; suivies de quelques jours de travail (7ème étape); souvent moins d’une semaine; la méthode que je vous propose va vous aider à accomplir unchangement positif rapide et définitif sur les émotions qui aujourd’hui vous affligent.

Téléchargez mon e-book librement et gratuitement en cliquant ici…

…ou découvrez la méthode en entier en ligne ici.

A partager avec tous ceux qui en auraient besoin.

Dites-moi ce que vous en avez pensé, votre avis m’intéresse ! 🙂

Qui vous êtes [COMIC]

 

“Je ne pourrais jamais…”  “Que vont penser les autres de moi…” ?  “Je ne suis pas comme ça…”

A combien de prétextes vous accrocherez-vous encore avant de vous autoriser à VIVRE enfin, à vous libérer pleinement de l’image que vous avez de vous-même et du monde ?

Quelle est LA chose simple et rapide que vous pouvez faire aujourd’hui pour déconstruire vos limites et respirer davantage dans votre vie ?

N’attendez aucune confirmation de ma part ni de quiconque, n’attendez aucun gourou, aucun sauveur. Vous savez déjà ce que vous pourriez faire, votre coeur vous le murmure depuis tellement longtemps.

Prenez votre courage à deux main et allez-y. Et vous verrez comme on se sent bien quand on est “entier, étrange et changeant”. 🙂

 

Si vous savez lire l’anglais, voici le blog de l’artiste original de ce délicieux comic : http://dorrismccomics.com/

Le secret de mon évolution personnelle enfin dévoilé.

Vivre avec un minimum de possessions, tenter le jeûne intermittentméditer chaque jour et approfondir sa philosophie de vie en général… tout ceci n’est que la partie émergée de l’iceberg.

Derrière ces transformations, une impulsion, une force, une énergie pour avancer toujours et embrasser l’incertitude.

Cette force profonde, c’est la Polarisation, l’engagement complet de son chemin de vie sur un idéal, une énergie particulière.

Je n’avais jamais osé aborder franchement le sujet (même si je l’avais approché sur mon tout premier blog il y a bien longtemps), mais les circonstances m’ont poussé à le faire il y a quelques mois avec une amie, Rachel, qui souhaitait que je la coache.

Or, j’ai cessé mon service de coaching Faire Le Point. Et je sentais qu’il fallait quelque chose de plus radical pour Rachel, une approche sans ménagement, un saut sans parachute. Et c’est ce que je lui ai offert. J’ai osé, pour la première fois, partager complètement ma “méthode” de Polarisation : l’Appel.

Vous pouvez lire ce que Rachel (et d’autres) pensent de cette technique qu’ils ont éprouvé pleinement sur la page que j’ai mis en place pour la présenter :

> Découvrez l’Appel

Demandez vous pourquoi ça ne va pas et voici ce qui arrivera… [VIDEO]

J’en parle dans la vidéo :

  • La logothérapie, ou l’art de donner à sens à ce qui nous arrive pour nous en détacher plus aisément.
  • Vous demander “Pourquoi ça ne va pas” vous apportera des réponses qui vous confirmeront qu’en effet “ça ne va pas”
  • Vous demander “Comment” améliorer votre situation vous permettra de trouver des solutions à appliquer concrètement.
  • Vous demander “Et si j’avais déjà ce que je veux” vous permettra de profiter sans attendre de l’état émotionnel que vous recherchez tandis que vous travaillez à sa réalisation matérielle.
  • Ceux qui vous permet de vivre dans l’inespoir, l’art stoïque d’agir en étant détaché du résultat :

Je crois, la définition évidente : l’absence d’espoir mais aussi l’absence de désespoir. Dans l’inespoir, nous ne sommes plus ni dans l’illusion de l’espoir, souvent décevante, ni dans la fiction provoquée par le désespoir. C’est finalement une sorte de « no man’s land » où l’on peut lâcher prise et prendre du recul. On y demeure lucide et donc davantage analyser ce qu’il se passe autour de nous. […] Dans la vie, il ne faut pas se faire dépasser par ses émotions. Il faut, au contraire, pouvoir les utiliser, en douceur.

 

– Hubert-Félix Thiéfaine (Source)

PS : notez que je ne connais absolument ni ce monsieur ni son art, mais je vais m’y pencher tiens…

PPS : regardez un peu ce qu’à rédigé et imprimé une lectrice après avoir vu ma vidéo ! Je ne sais pas vous mais je trouve ça super inspirant ! Faites pareil ! 😀

etsi

Contes de fées minimalistes à grignoter sans modération

logo-contiseries-245x300Quand j’étais petit garçon, j’adorais dessiner et inventer un tas d’histoires.

Vous savez ce que deviennent généralement les aspirations artistiques infantiles en grandissant… elles s’étouffent bien vite face aux responsabilités et tracas du quotidien.

Afin de me reconnecter à ce coté créatif qui ne m’a jamais vraiment quitté, j’ai eu l’idée d’écrire des histoires touuuuuutes petites. Certaines font une ligne seulement ! :O

Et parce que je ne sais plus dessiner aussi bien qu’à l’époque, je me suis décidé de m’y remettre sans chercher à faire de chef-d’oeuvres, juste essayer, et publier malgré tout.

Ces contes minimalistes illustrées, je les ai aussi narrées, car j’adore raconter, faire vivre les histoires ! 🙂

Certaines sont rigolotes, d’autres sont tristes, certaines pour les petits, d’autres pour les grands… étant donné leur multiplicité de “saveurs” je les ai nommé, les Contiseries.

J’espère que ce projet vous plaira. Si c’est le cas et que vous voulez déguster plus de Contiseries vous pouvez alors participer à une cagnotte, qui chaque fois qu’elle sera remplie, en publiera 5 de plus, pour tous et pour toujours !

Les Contiseries, c’est par ici ! 😀

 

 

7 méditations guidées pour avancer dans la vie

Résumé : ma critique perso de chacune des Méditations Guidées de Joanne Tatham.

Joanne Tatham; consœur minimaliste, blogueuse et coach de vie; a donc produit 7 Méditations Guidées pour aider celles et ceux qui souhaitent enfin se mettre à la méditation.

Alors tout d’abord, il faut le dire, Joanne a la voix qu’il fallait pour faire ces enregistrements. Sensuelle, chaleureuse, presque maternelle même, c’est un réel plaisir de se laisser bercer par toute l’affection qu’elle y met. Elle a ce timbre de voix très enveloppant qu’il me plairait d’écouter conter de belles histoires le soir par exemple. 🙂

Et même si elle m’a avoué par e-mail être un chouia déçue de ne pas avoir une qualité studio, je trouve que le travail est bien produit en dépit de très rares baisses de volume par ci par là. Rien qui n’ait pu perturber les méditations en tout cas.

Bref, voici maintenant mon avis personnel pour chacune d’elle, rédigée chaque fois après écoute, afin que vous puissiez vous faire une idée de ce qu’elles pourraient vous apporter. 😉

1 – Méditation d’intention

Très courte méditation pour commencer la journée. Excellente façon de prendre l’habitude chaque matin d’être responsable de ses émotions, d’affirmer ses choix.

Je pense qu’avec le temps, n’importe qui qui écoute et pratique cette très courte méditation apprendra naturellement à gagner plus de paix intérieure, et même de volonté au final !

2 – Méditation du pardon

Comme le dit Joanne dans ce programme, pas besoin d’avoir un gros problème avec quelqu’un pour pratiquer le pardon. Un petit désagrément, une petite irritation, ça suffit amplement, pour prendre l’habitude de lâcher-prise.

J’ai trouvé le choix des mots judicieux dans cette méditation, et je ne doute pas que celle-ci en aidera plus d’un à développer plus d’objectivité et de sagesse en terme de rapport à autrui.

Une initiation efficace à l’indépendance relationnelle je trouve.

3 – Méditation de connexion

Connexion au sol, à l’univers, au coeur, au corps… au maintenant tout compte fait. Une très belle méditation qui, en dépit de son temps bien court (7 min), m’a profondément relaxé.

Un très agréable moyen de cultiver l’art de la présence, l’écoute de ses sensations, et aussi de se “rafraîchir” émotionnellement ! 🙂

4 – Méditation de visualisation

Alors celle-là je la trouve un peu particulière par rapport aux autres. Je ne la recommanderais qu’aux débutants qui ont déjà pratiqué assez régulièrement les autres méditations et qui ont acquis une certaine base.

En fait, les mécaniques en jeu dans cette méditation sont très puissantes. Mais pour pouvoir être efficaces, je pense qu’il vous faut déjà avoir acquis un début de maîtrise de vous même et de votre vie. Une méditation intéressante, à réserver pour plus tard peut-être.

5 – Méditation de confiance

Avec ce titre, je pensais que ça allait être une méditation pour développer “simplement” confiance en soi. En fait, cette méditation, tout comme la précédente, me semble un petit peu avancée, car elle implique :

  1. de pouvoir visualiser (méditation précédente)
  2. de savoir où on est dans notre vie et de savoir ce que l’on veut créer (Faire le Point ! Ha !)

La technique respiration-visualisation que propose Joanne dans cette méditation est extrêmement puissante ! C’est une véritable pratique magique à vrai dire. Et, je sais par expérience, que si quelqu’un a la discipline de suivre cette méditation chaque jour avec le même objectif, il récoltera inévitablement des résultats.

Une pratique redoutable, mais qui exige d’avoir certaines bases bien acquises, et donc, tout comme pour la méditation de visualisation, de passer plus de temps sur les précédentes pour y arriver.

6 – Méditation sur les croyances limitantes

Après avoir écouté celle-ci je n’ai plus aucun doute : Joanne sait ce qu’elle fait et elle a de l’expérience en la matière.

Le début de la méditation, se désidentifier de ses croyances limitantes, m’a semblé quelque peu abstrait.

La seconde partie en revanche, est là encore ce que j’appelle sans hésiter un travail magique. Se connecter à son “soi-futur”, s’identifier et s’accrocher à notre vision personnelle d’un avenir idéal, c’est là une technique que j’ai personnellement éprouvé et qui m’a permis d’arriver aujourd’hui à ce que j’ai toujours désiré.

Une méditation à ne pas prendre à la légère !

7 – Méditation de gratitude

Savez-vous pourquoi les minimalistes comme Joanne et moi semblent plus heureux que la moyenne ? Simplement parce que nous le sommes ! 😀

Parce que, vivant avec moins de charges physiques et mentales, nous aiguisons au quotidien notre conscience d’être vivant, d’être privilégiés. Trouver le bonheur dans les petites choses est un art qui se cultive. C’est l’art de la gratitude.

Dans cette méditation, qui je pense est ma préférée de toutes, Joanne nous guide avec brio vers la reconnaissance de toute la chance que nous avons d’être en vie, d’être dans un monde qui travaille pour notre bien-être si on y regarde bien. Je suis persuadé que beaucoup trouveront que la pratique régulière de cette méditation transformera leur existence.

A mon tour maintenant j’aimerais exprimer ma gratitude et dire : merci Joanne ! 🙂

Procurez-vous vite ces 7 Méditations Guidées, je vous les recommande chaudement, à découvrir sur le site de Joanne !

Votre vie manque de magie ? Ouvrez-vous à la vulnérabilité ! [VIDEO]

Oui je sais je cafouille un peu au début : “un site web internet” (duh!)… “les gens vous accueillent chez vous“…

Bref, c’est pas le sujet ! :p

Le sujet c’est l’amour, la vulnérabilité et la magie.

J’ai déjà parlé de l’art de séduire grâce à l’honnêteté.

Voici maintenant celui de s’ouvrir à la magie qui anime le monde.

Découvrez la très belle aventure qui m’est arrivée à Prague et que je partage avec vous en vidéo.

N’hésitez pas à me contacter, comme d’habitude, pour toute question ou commentaire par le biais de mes Lettres Privées.

 

Et pour ceux qui veulent voyager sans bouger de chez eux voici mon album de photos et vidéos prises à Prague la féérique… 🙂

 

Oserez-vous être LIBRE dans un monde qui ne l’est pas ? [Article externalisé]

La liberté.

L’objectif prioritaire du Raccourci Minimaliste : la trouver, la cultiver et l’offrir en retour.

Dans un monde ou être libre est l’exception plutôt que la norme, où pressions sociales, politiques et médiatiques nous rappellent que nous ne pouvons pas, que nous ne devons pas travailler à notre liberté, peut-on vraiment s’en sortir ?

“How I Found Freedom in an Unfree World” (Comment je suis devenu libre dans un monde qui ne l’est pas) de Harry Browne est un livre qui a profondément marqué mon développement personnel.

J’ai eu le privilège d’avoir été invité sur le blog “Des livres pour changer de vie” d’Olivier Roland afin d’en présenter ma chronique.

Si la liberté vous est chère, je vous invite à lire au plus vite cet article :

> Comment je suis devenu libre dans un monde qui ne l’est pas

Je réponds aux commentaires laissés sur le blog d’Olivier.

Sachez cependant que “How I Found Freedom” est en accord si profond avec Raccourci Minimaliste, que je me ferais un plaisir de développer par le biais de nouveaux articles ou vidéos toutes questions que vous pourriez avoir sur le sujet, ou tout élément que vous aimeriez voir davantage développé.

N’hésitez donc pas à me contacter par e-mail, je serais ravi de recevoir vos retours et de créer ainsi un échange enrichissant pour nous tous.

Au plaisir ! 🙂

N’ayez pas peur d’être optimiste, voici pourquoi… [VIDEO]

Voilà ce qu’il se passe quand l’envie de l’ouvrir me prends ! 😉

Je pars un petit peu dans tous les sens, j’ai un ton parfois un peu dogmatique (je préfère dire direct !), mais ce ne sont MES pensées du moment, des réflexions qui m’ont aidé et m’aident encore à avancer.

Je les partage simplement en espérant que cela vous inspirera. 🙂

Si vous voulez en parler davantage ou si vous avez des commentaires à partager, vous pouvez le faire par e-mail après vous être inscris à mes Lettres Privées.

 

PS : on m’a demandé si j’avais des photos de mon voyage, cliquez ici pour voir la “Google Histoire” relative à Bucharest et ici pour voir toutes les autres photos, y compris du parc ou j’ai fait cette vidéo. 🙂

N’écoute pas ton cerveau et fais-le ! [MOTIVATION]

Nous n’avons pas toujours envie de travailler sur nous-même.

Nous n’en avons surtout jamais le temps.

La différence avec ceux qui y arrivent ?

La réponse en 6 minutes :

Pour ceux qui comprennent l’anglais (toute première des 5 stratégies dont j’ai récemment parlé !), je vous recommande chaleureusement de suivre la chaîne Youtube d’Elliott Hulse, une de mes plus grandes sources d’inspiration du moment.

Pour les autres, vous savez ce qu’il vous reste à faire… Duolingo et Unlock Your Brain (entre autre).

Allez, je suis pas vache… je vous ai fait une traduction maison de ce que baragouine Mister Hulse en anglois à la fin de sa vidéo :

Les gens qui réussissent font ce qu’ils ont à faire, qu’ils en aient envie ou pas.

Ils éteignent leur cerveau et ils le font… Il n’y a pas à y réfléchir.

Vous savez juste que c’est quelque chose qui doit être fait.

De la même façon que tu respires, tu t’entraînes.

C’est juste une partie de ton être. C’est ce que tu es, c’est ce que tu fais.

Peu importe à quel point tu peux être fatigué, nous avons TOUS des vies bien occupées. Nous avons tous un tas de choses à faire…

Tu es étudiant, tu as des exams à passer, des devoirs à faire.

Tu es papa, tu as des enfants dont tu dois t’occuper.

Tu travailles, tu as un chef à qui tu dois répondre.

Toutes nos vies sont remplies, nous avons plein de choses à faire.

Peu importe à quel point tu es fatigué, peu importe à quel point ton corps peut être abattu, peu importe à quel point tu peut être épuisé mentalement, physiquement ou spirituellement.

Tu n’y penses pas. Tu y vas simplement.

99% du jeu est gagné quand tu y vas.

Juste y aller.

Tu en fais une habitude.

A la minute ou tu t’arrêtes et réfléchis, à la minute ou tu essaies de trouver une excuse, à la minute ou tu trouves une raison valide pour ne pas aller t’entraîner aujourd’hui, de pourquoi tu ne peux pas y arriver… tu as perdu le jeu…
Parfois tu es trop fatigué… mais ça ne compte pas. Il n’y a pas le temps pour être fatigué.
Tu dormiras quand tu seras mort… le sommeil est le cousin de la mort…

5 stratégies fondamentales pour SURVIVRE à l’avenir

Résumé : si vivre dans les temps présents vous semble difficile, tout ne s’arrangera pas soudainement d’un coup de baguette magique dans le futur !
A vous de vous investir dès maintenant pour vous garantir un avenir meilleur en appliquant ces 5 stratégies fondamentales.

1 – Apprenez une autre langue

Vous pouvez vous dire que les traducteurs automatiques s’améliorent d’année en année et que nous n’aurons bientôt plus besoin d’apprendre de langues étrangères.

Cela fait des années que cette promesse est attendue… et même si elle se réalisera probablement bientôt, il n’empêche que vous prenez un sacré retard chaque jour où vous restez confortablement dans votre sphère linguistique.

Au moment ou j’écris ces lignes je suis à Bucharest, et il n’est pas rare pour moi de croiser des gens parlant Roumain (évidemment), Anglais, Français, mais aussi Russe, Allemand ou Espagnol !

Une fille d’ici m’a expliqué, dans un français impeccable, que les Roumains étaient fainéants. De fait, que ce soit à la télé ou au cinéma, rien n’est traduit et tout est diffusé en V.O. ce qui fait que depuis tout petit, les Roumains sont habitués à cotoyer plusieurs langues et à s’y accoutumer.

Pas étonnant de percevoir alors Bucharest comme un carrefour de l’Europe de l’est en pleine ébullition !

Vous n’avez absolument aucune excuse pour ne pas apprendre ne serait-ce que l’anglais ! La langue la plus parlé aujourd’hui, dans les transactions internationales tout du moins.

Je n’ose imaginer l’état dans lequel je serais encore si je n’avais jamais su lire, écrire et communiquer en anglais ! Que de connaissances, de rencontres et d’aventures totalement manqués !!

Vraiment, aucune excuse pour vivre moins que ce que vous méritez vraiment.

Foncez sur Duolingo (c’est rigolo) et installez aussi Unlock Your Brain sur votre smartphone. Regardez tous vos films ou séries en VOSTFR, puis en VOST (sous-titres en Anglais), puis pour finir en pur VO.

Et si vous êtes déjà bilingue (ou trilingue que sais-je), c’est super. N’arrêtez pas là et apprenez maintenant le Mandarin, l’Espagnol (j’ai commencé sur Duolingo !) où le Russe qui sont eux aussi des langages importants !

2 – Comprenez où la technologie nous emmène

Imaginiez que vous reveniez 15 ans en arrière… avec tout ce que vous savez de l’évolution technologique en cours.

Vous auriez un avantage exceptionnel !

Vous sauriez qu’en étudiant au plus vite la programmation web ou les technologies de communication vous profiterez au maximum des années à venir. Vous concurrenceriez Google, Apple, Paypal, ou que sais-je encore ?!

Eh bien permettez-moi de vous dire qu’il n’est pas trop tard et que l’on peut prévoir, dans une certaine mesure, les évolutions futures qui se préparent.

Il suffit pour cela de comprendre la nature réelle de la technologie.

Je vous invite à découvrir l’article que j’ai publié sur Medium à ce sujet, modestement titré :

> Cet article va bouleverser tout ce que vous pensez savoir de la technologie

3- Préparez-vous à vivre (très) longtemps

Parce que si vous comprenez où nous allons par le biais de la technologie, vous savez que l’accès à l’immortalité, le plus vieux rêve de l’humanité, est non seulement plausible, mais inévitable !

Vous savez aussi que cela implique un changement radical dans l’inconscient collectif “mortaliste” actuel pour pouvoir s’assurer toutes les chances d’en profiter un jour.

Mortaliste : adjectif désignant les cultures ou philosophies se résignant à considérer la mort comme souhaitable et salutaire.

Parce que ça arrive !

De plus en plus de personnes dépensent des sommes folles dans les cosmétiques anti-âge, soignent leur apparence, surveillent leur alimentation et s’intéressent aux thérapies régénératives.

De plus en plus de personnes prennent même enfin la cryonie au sérieux !

Au lieu de vouloir laisser un héritage intellectuel ou spirituel à vos enfants… pourquoi ne pas leur léguer le plus beau cadeau que vous puissiez leur faire ? Votre présence !?

C’est pas si dur en soi et on vous le rabâche constamment :

  1. Faites du sport, la musculation à haute intensité étant le top du top.
  2. Ne mangez pas industriel et évitez les sucres !
  3. Supplémentez-vous intelligemment, stimulez la faculté naturelle de votre corps à s’auto-régénérer.
  4. Maîtrisez votre système nerveux, méditez bordel !

4 – Maîtrisez vos finances

Puisque vous allez vivre longtemps, ainsi que l’ensemble de la population, ne comptez pas sur les aides sociales et la retraite pour vous donner la popote tous les jours !

Arrêtez de vous faire des illusions et regardez l’argent pour ce qu’il est vraiment : une énergie d’échange ! Pas la source de tout maux, et encore moins la solution à tous vos problèmes.

La maîtrise (ou l’absence de maîtrise) de ce potentiel d’échange reflète complètement vos propres relations envers vos émotions et envers autrui. Votre situation financière reflète, sans égard, les croyances que vous portez sur le monde.

Cessez de vous voir comme travaillant pour l’argent, et voyez ce dernier comme travaillant pour vous.

Appliquez les 4 règles de base de la méthodologie “You Need A Budget” :

  1. Donnez un travail à chacun de vos centimes / dollars / francs / (votre devise). Vous pouvez utilisez un budget à enveloppes par exemple.
  2. Economisez pour être prêt. Il y aura toujours des dépenses imprévues. Soyez plus malins et prévoyez-les tout de même !
  3. Ajustez votre budget, prenez l’habitude de vous rembourser si vous avez trop dépensé ! Autrement vous creuserez un trou sans vous en rendre compte…
  4. Vivez sur les revenus du mois précédent. Ca peut mettre des mois (voir des années) à mettre en place mais ça en vaut la peine, vraiment.

Avec un tel contrôle vous gagnerez en sérénité, et vous pourrez vous permettre d’investir davantage en vous-même et en ceux que vous aimez.

Vous comprendrez aussi bien vite que l’argent-dette actuellement utilisé est de la véritable poudre aux yeux tout autant qu’une poudrière.

Vous voudrez alors vous initier aux crypto-devises (Bitcoin, Dogecoin, Stellar, etc.) et en démocratiser l’usage…

A lire et partagez :

> Pourquoi et comment renverser le système bancaire mondial, pacifiquement, avec Bitcoin

5 – Embrassez le minimalisme

Raccourci ultime pour gagner en adaptation et fluidité…

Plus vite vous apprendrez à vous contenter de peu et plus vite vous vous libérerez des prisons mentales et sociales dans lesquelles vous vous êtes enfermé.

Dématérialisez votre vie.

Allégez-vous.

Respirez.

Vous êtes bien vivant.

‘Anyone who fights for the future, lives in it today.’

 – Ayn Rand (“Romantic Manifesto”)

Comment retrouver sa discipline lorsque l’on s’est laissé aller, grâce à “l’effet X”.

Résumé : simplifier ses objectifs, en suivre la progression, s’adapter de nouveau. Y a pas de secret !

Il y a quelques mois, je me suis plus ou moins laissé aller :

  • J’ai repris goût aux grasses matinées langoureuses…
  • J’ai cessé de jeûner et j’ai repris pas mal de poids…
  • Je suis devenu plus dépensier qu’à l’accoutumée…

Il aurait été facile pour moi de dire que c’est parce que je me suis mis en couple… ce qui n’est pas faux dans une certaine mesure.

Mais à ce point, toute excuse ne sert à rien. Rejetter la faute sur autrui ou une situation extérieure est à la fois stupide et improductif.

Je ne regrette de toute façon aucune grasse mat’, aucun petit déj’ et aucun restaurant passés en la compagnie de mon ex petite-amie.

Il me fallait simplement m’adapter, et trouver des moyens de profiter de sa douce présence tout en cultivant de nouveau mes routines.

x-effect

Adoucir la reprise

Combien de temps aurais-je tenu ?

Pas même une semaine j’en suis certain !

De même qu’UNE pompe par jour est plus efficace qu’en faire 30 une fois par mois, des objectifs plus simples m’ont permis d’être plus tenace et me reprendre en main solidement :

  • Juste me lever à l’heure choisie la veille, pas forcément super tôt le matin, pour pouvoir enchaîner sur le reste de mes habitudes
  • Juste jeûner en 16/8, prendre le repas du midi à partir de 14h, c’est pas difficile et c’est même plutôt agréable
  • Juste préparer un peu en avance ses sorties et en faire des célébrations pour l’accomplissement d’objectifs réalisés

Très bien.

Ne manquait plus qu’à activer “l’effet X” !

“L’effet X” en pratique

  1. Prenez une feuille de papier, une fiche bristol voire une application comme HabitBull pour Android ou Lift sur l’Apple Store.
  2. Découpez votre fiche en un maximum de cases. Chaque case représentant un jour, prévoyez un minimum de 8 semaines, 12 si possible ou plus si vous pouvez. C’est qu’on ne fait pas une cure, on cherche à reprendre à vie une bonne habitude (même si ce n’est pas possible comme je l’aborderais ci-bas).
  3. Chaque jour, tracez un gros X rouge si vous avez réussi votre mini-habitude. Si vous n’avez pas pu le faire, écrivez en la raison et réfléchissez aux moyens d’éviter cet écueil la prochaine fois.
  4. Engagez-vous à ne JAMAIS foirer deux jours de suite.
  5. Complétez votre fiche, entamez-en une nouvelle, ad vitam aeternam.

Simple hein ? 🙂

Le piège principal de “l’effet X” et comment l’éviter

“Après avoir fait autant d’effort, je peux bien m’octroyer un petit écart !” peut-on se dire en observant une belle série de X rouges alignés sans aucun jour manqué.

Le piège de la “récompense” est sournois et amplifié par “l’effet X”.

Il est important de désamorcer dès le commencement en précisant clairement, sur le verso de votre fiche, le POURQUOI de votre petite habitude.

Et chaque jour, lorsque vous cochez vos cases, vous prenez quelques secondes pour relire vos raisons, les laisser vous inspirer, ré-affirmer votre détermination.

Chaque jour.

Sur les 3 fiches que j’ai photographié ci-haut voici mes raisons résumées :

GOOB (Get Out Of Bed = sortir du lit) :

  • pour que ma toute première action soit un acte de volonté, de magie, influençant positivement le reste de ma journée.
  • pour avoir le temps de caler chaque jour exercice physique, méditation et rédaction sur mon Grimoire.

Fast-14 :

Supplements (prise de compléments alimentaires) :

  • pour être assuré d’apporter chaque jour à mon corps les nutriments qu’il lui faut
  • pour maximiser mon niveau énergétique physique et mental

Ce sont MES raisons. Elles m’inspirent.

A vous de trouver les VOTRES. Celles qui vous feront dire chaque jour : “C’est trop important pour que j’abandonne aujourd’hui !” 🙂

S’adapter et ne jamais s’arrêter

“L’effet X” a été une réussite totale pour moi. J’ai pu continuer ma vie de couple tout en reprenant mes bonnes habitudes pendant plusieurs mois bien productifs et enrichissants.

Au moment ou j’écris cet article, j’ai quitté la Nouvelle-Calédonie (je fais le nomade en Europe ! 🙂 ) et ma situation de vie à ENCORE changé.

Aujourd’hui je jeûne de nouveau facilement jusqu’à 17h et j’en suis heureux. En revanche, je ne sors plus du lit avec volonté et, je l’avoue, ce matin encore j’ai fais une sacrée grasse matinée…

Dois-je m’en sentir désolé ?

Absolument pas !

La seule constante de l’existence est l’inconstance. Du moment que vous avez une vision claire de vos valeurs et priorités (voir mon offre de coaching Faire le Point 😉 ), vous ne pouvez plus “échouer”.

Adoucir la reprise, employer “l’effet X” et réviser chaque jour ses raisons personnelles.

J’ai toutes les cartes en main, vous aussi.

Qu’allons-nous en faire ? 😉

Et toi, comment tu fais ta pute ? (le conseil qui boostera votre carrière)

Résumé : réussir professionnellement, c’est à la fois savoir offrir un service de qualité à autrui, et savoir en retirer la juste récompense… pour pouvoir continuer !

Les français ont un grave problème avec l’argent.

D’un coté ils peinent à boucler leurs fins de mois et à payer leurs factures (car ils ne sont pas minimalistes), et de l’autre, ils méprisent ouvertement l’argent, le considérant plus sale que le sexe libre (bande de coincés !).

Pas étonnant de n’arriver à rien lorsque règne la confusion mentale et le manque d’équilibre.

La voie du marchand

Après avoir présenté mon activité de représentant en compléments alimentaires, j’ai commencé à recevoir des retours très rigolos mettant péjorativement l’accent sur mon “marchandisage”. Comme si j’avais vendu mon âme au Diable du profit.

Parce que, pour le français bien pensant, il n’existe que deux voies professionnelles politiquement correctes :

  1. Crever de faim dans la rue
  2. S’enchaîner à un emploi, si possible dans la fonction publique, parce que les “méchantes” entreprises cherchent le profit alors que le “gentil” gouvernement ne cherche qu’à…  combler sa putain de dette…

La troisième, la plus saine à mes yeux, est la plus dénigrée, la plus honnie de toutes :

Offrir un service à son prochain, du mieux possible, et en exiger le juste retour, pour pouvoir continuer son oeuvre.

Mais pour le français bien éduqué à tendance socialo-catholique, exprimer clairement son activité et sa demande de rémunération juste est une hérésie !

Tout devrait être offert, et réalisé par altruisme, sans attente de retour aucun.

Comme si le pêcheur qui se lève au milieu de la nuit devrait vous offrir gratuitement son poisson. Et tant pis si si il ne peut plus continuer, on ira voir ailleurs ok ?

Savoir présenter son service ainsi que le retour attendu (qu’il soit matériel ou financier) est un art qui se travaille.

Si vous ne cultivez pas cet art, ne vous étonnez pas de ne pas pouvoir obtenir d’augmentation de salaire !

Nous sommes tous des putes

Voici la vérité qui pourrait changer votre regard sur votre carrière et ce qui se passe dans le monde : nous sommes toujours au service de quelqu’un.

Reprenons mes 3 précédents exemples. Que vous soyez un mendiant agonisant, un fonctionnaire ou un marchand (pêcheur, représentant en compléments alimentaires ou pute), vous retirez profit d’une même activité : soulager quelqu’un d’un stress.

  1. Le mendiant gagne quelques pièces en soulageant un passant de sa culpabilité.
  2. Le fonctionnaire gagne son salaire en satisfaisant ses supérieurs, ou l’entité étatique abstraite.
  3. Le marchand gagne sa vie en comblant ses clients d’un besoin préalablement non assouvi.

Comprendre cette dynamique est fondamentale pour votre avenir professionnel, et financier.

Et toi ? Qui soulages-tu ?

Lorsque j’étais infographiste en entreprise, je pensais que je devais faire de mon mieux pour satisfaire le client ayant commandé un site.

Erreur !

Mon service était de répondre aux attentes de mon chef, pas de notre client. J’étais payé pour rassurer mon employeur, pas pour offrir le meilleur de mes compétences !

Posez-vous les questions suivantes :

  • Qui me donne l’argent dont j’ai besoin pour vivre ?
  • Pourquoi me donne t-il cet argent ?
  • Est-ce un racket car il s’en trouve obligé par la loi ? Où est-ce un retour conséquent pour mon service ?
  • Quel service ? Quelle est la raison cachée de mon travail ? De quel stress aimerais être soulagé mon employeur / mon client ?
  • Comment puis-je répondre à ce besoin caché de manière plus efficace ?
  • Comment puis-je ensuite présenter cette amélioration tout en affirmant mon besoin d’un retour augmenté désormais ?

Lorsque vous savez ce que vous faites, et pourquoi vous le faites, alors gagnerez-vous votre pain avec clarté et fierté.

Oui je suis un marchand. Oui je suis une pute.

Je m’assure du mieux possible que mes clients (potentiels ou effectifs) :

Je suis un égoïste fier de son travail, souhaitant VOUS offrir le meilleur de moi-même, et, désirant continuer et m’améliorer toujours, affirme sans culpabilité aucune mon besoin d’être rémunéré à juste mesure.

Et toi ? Comment tu fais ta pute ?

Si vous ignorez ceci, vous vous placez en grand DANGER

Résumé : nous creusons notre tombe avec nos dents et il ne tient qu’à nous de devenir responsable de notre santé.

1 personne sur 3, au moins, souffrira d’une forme ou autre de cancer dans sa vie (source).

Et non, ça n’arrive pas qu’aux autres. Vous n’êtes malheureusement pas exclu de ces statistiques.

La cause ?

Majoritairement votre alimentation.

Jeûner quelques heures par jour ne suffit pas, ni pour mincir, ni pour se détoxifier. Et si vous pensez déjà manger sainement, vous feriez mieux d’y repenser à deux fois.

tomatogm

5 fruits et légumes par jour suffisent-ils vraiment ?

Vous êtes quelqu’un correctement informé ET discipliné ? (Ne trouver qu’une seule de ces qualités chez nos concitoyens est déjà rare…)

Vous veillez donc certainement à vous nourrir selon les préceptes “paléo” et/ou “low-carb” (cétogène : faible en sucres, riche en gras, suffisant en protéines).

Vous accordez alors un effort considérable à la recherche d’aliments de qualité.

Mais quand bien même, un label “Bio” aujourd’hui ne veut rien dire, et nous ignorons presque tout de la manière dont sont véritablement produits et traités nos légumes, fruits et viandes.

La pollution environnementale semble inévitable, nous accumulons des toxines et amplifions nos carences dues à des sols épuisés par une agriculture irrespectueuse de millions d’années d’évolution.

Ne pas survivre activement, c’est mourir passivement

Rejoindrez-vous la liste des râleurs désespérés qui ne lèvent même pas le petit doigt pour changer les choses ?

Où faites-vous parti des Conquérants prêts à savourer la vie à son plein potentiel ?

Voici le plan d’attaque :

  • S’informer en vérifiant ses sources : abonnez-vous au blog Dur à Avaler de mon ami Djé et désapprenez au plus vite les conneries que l’on vous rabâche à la télé.
  • Se supplémenter correctement : n’attendez pas que vos carences se révèlent sous la forme d’une ou plusieurs maladies “incurables”. Comblez ces manques au plus vite et profitez-en pour vous détoxiner profondément avec, par exemple, de l’AFA du Lac Klamath.
  • Stopper les saloperies : les meilleurs suppléments du monde ne pourront RIEN pour vous si vous avalez du Coca, du lait, du pain ou des Pringles régulièrement… Désolé, ce n’est pas moi qui décide de comment fonctionne votre corps mais c’est comme ça !
  • Se discipliner, envers et contre tout : changer ces habitudes requiert un effort. Personne n’aime faire d’effort. Mais si vous comprenez à quel point votre vie est en jeu, les justes choix vous sembleront plus faciles à faire. Commencez tout petit, et persévérez.

Les compléments alimentaires ?

Vous avez probablement un tas d’excuses toutes faites pour ne pas considérer cet outil pourtant essentiel à votre santé.

“Chers”. “Inutiles”. “Dangereux”.

Je connais ces préjugés car ils étaient miens et je les défendais sans sérieusement me renseigner.

Jusqu’à ce que ma maman se rétablisse sous mes yeux d’une DMLA, d’une maladie “incurable”.

Jusqu’à ce que je rencontre un nombre sans cesse croissant de “miraculés” se relevant eux aussi de pathologies lourdes, alors qu’ils étaient souvent condamnés aux dires de la médecine traditionnelle.

Des miracles ?

Non.

Simplement quatre points critiques :

  1. L’information juste
  2. La modération juste
  3. La supplémentation juste
  4. La discipline juste

Vous pouvez apprendre tout ce qu’il vous faut savoir à ce sujet en cliquant ici.

9 raisons de balancer immédiatement votre téléviseur par la fenêtre

Pourquoi n’avez-vous jamais vu de publicité pour Lamborghini ? Parce que les personnes qui peuvent s’en acheter ne passent pas leur temps assis devant la télé.

Résumé : fuir à tout prix la télévision est un des raccourcis les plus efficaces vers votre liberté mentale et financière.

Je vis sans télé depuis tellement d’années que je suis à chaque fois choqué de constater à quel point des émissions de plus en plus débiles sont diffusées, et regardées, par toujours autant de gens…

Dans un monde ou Internet offre à qui le désire le choix de regarder des vidéos de qualité et aux thèmes si variés, je ne comprends pas pourquoi le grand public ne s’est pas encore débarrassé de ce média obsolète qu’est la télévision.

Les bienfaits d’une vie sans télé sont inégalés :

1 – Fuir l’abrutissement général

Opium du peuple par excellence, la télévision est le vecteur majeur de la pensée unique.

Nul besoin de verser dans la théorie du complot pour constater à quel point la propagande télévisée tente de modeler notre opinion (journaux), nos besoins (publicités) et notre “culture” (divertissements).

Pourquoi les français sont-ils parmi les plus grands consommateurs de médicaments au monde ? Je l’ai compris en découvrant le nombre de publicités qui vantent leurs mérites !

Fuyez la Fascination morose. Révoltez-vous.

2 – Améliorer son humeur

Les gens les plus heureux ne regardent pas la télé. C‘est loin d’être étonnant, les informations sont déprimantes à souhait. 

Plus les gens sont irrités, plus ils vont consommer, pour combler le Vide.

Il ne faut pas être un expert en PNL pour comprendre que vous n’irez pas mieux si on vous répète tous les jours que le monde est mal en point.

Non seulement on vous bourre le crâne avec des “informations” négatives, mais en plus on vous explique que vous ne pouvez rien y faire (à part… voter ?! lol).

Votre attention est alors captive, et votre Pouvoir de changer les choses, désagrégée dans l’anxiété de sourdine…

Le monde tournera sans vous, pour le meilleur ou pour le pire. Ne regardez plus JAMAIS les infos et retrouvez le sourire 

3 – Combattre l’hyper-consumérisme

Le message des “infos” télévisées est clair : tout va mal, votre avenir est en danger, mais hop ! Page de pub : voici LE produit qui vous rendra ENFIN heureux !

La télévision est relaxante, elle détends le cerveau, prêt à gober tout ouvert des publicités judicieusement placées.

Ne vous pensez pas plus malins qu’autrui. Nous sommes influençables, tous, que cela nous plaise ou non.

Pourquoi alors choisir volontairement des influences qui nous poussent à consommer futilement ?!

Je n’ai pas à répéter les nombreux avantages que procurent une vie minimaliste... pour soi et la planète.

Jetez votre téléviseur.

Moins de téléspectateurs = moins de publicités = moins de produits idiots et polluants.

4 – Economiser plus d’argent

En ne regardant plus la télé, vous serez moins soumis à l’envie de consommer de manière compulsive.

Mais de plus, vous vous éviterez les stupides redevances télé et autres abonnements au câble.

A moins que vous n’aimiez votre travail et n’ayez aucun problème avec la notion de devoir travailler pour vivre, auquel cas vous n’avez rien à faire sur ce blog.

C’est par les petites économies que commence le chemin vers l’indépendance financière…

5 – Reprendre en main son attention

Vous vous sentez dépassé ? Angoissé au sujet de votre présent et de votre avenir ? Vous ne savez plus ou donner de la tête pour vous en sortir ?

Vous êtes très certainement victime d’obésité psychique.

Dans une culture de stimulation permanente, se concentrer avec efficacité devient une compétence rare.

Une diète médiatique régulière est du plus bel effet pour cultiver sérénité et productivité.

Reprenez les rênes de votre esprit.  Contrôlez votre attention. Soyez Maître(sse), non esclave.

Guillotinez votre télé.

6 – Manger moins, manger mieux

Ah… ce fameux repas du soir devant la télé.

Véritable institution familiale. Véritable criminel.

Il faut savoir qu’entre le moment ou l’estomac est plein et celui ou l’on réalise que c’est le cas, il se passe environ 20 mn. C’est comme ça.

Mais si on est fasciné par l’écran plat, reléguant les notifications corporelles en arrière-plan, on peut continuer à manger et à manger, sans prêter trop attention à nos sensations.

On peut avaler de la merde (et c’est souvent le cas), on le remarquera à peine, les yeux rivés sur une émission (tout aussi merdique).

Si vous avez des soucis de poids commencez par la résolution suivante : ne plus JAMAIS manger devant la télé.

Découvrez le goût véritable de vos aliments. Ralentissez. Essayez de jeûner le ventre plein aussi.

7 – Passer de vrais moments ensemble

Et si on essayait de passer un repas du soir SANS télé ?

Parlez-en avec les membres de votre famille qui aurait du mal avec cette idée (sales gosses !).

Ont-ils une émission  à regarder maintenant ? Est-ce vraiment important ? Que risquent-ils si ils ne la regardent pas ? Ne pas pouvoir en parler avec autrui demain ? La peur du regard d’autrui ?! Peuvent-ils la regarder plus tard ? Pourrait-on tous se mettre d’accord sur UN soir ou la télé sera éteinte et ou nous pourrions manger en discutant les uns avec les autres ? (Voir pour manger en silence ?!! Pourquoi pas ?)

Faites ceci durant votre dîner, télé éteinte, vous venez déjà de réussir. Bravo.

Massacrez votre téléviseur, il ne vous manquera plus.

8 – Plus d’activité physique

Moins de temps passé devant la télé = plus de temps pour essayer de nouvelles activités.

Et pourquoi pas une petite marche dans le quartier ? Un petit peu de yoga ? Un simple étirement ? Une pompe ?!

Evidemment, ça vaut aussi quand on passe trop de temps devant son ordi (je plaide coupable). L’important est de lever son gros cul, de le faire bouger un petit peu, rien qu’un peu, et c’est juste beaucoup plus facile sans téléviseur.

9 – Sauver vos enfants

Ce n’est pas parce que vous avez été éduqué par la télévision que vous devez également laisser vos enfants sous son égide.

Vos enfants ont besoin avant tout de pouvoir exprimer leur créativité, de se sentir respecté et d’avoir le loisir d’explorer les activités de leurs choix… pas de se vautrer sur un canapé pour se gaver de déchets télévisuels.

Offrez leur le goût de la lecture. Couplée à une possibilité d’explorer le web avec sagacité ils prendront une longueur d’avance sur leurs camarades et aiguiseront bien vite leur pensée critique plus vite que ne le fera la propagande télévisuelle.

Deux exceptions

Chaque règle à ses exceptions, et je reconnais l’utilité suivante aux non-minimalistes :

  1. Utiliser l’écran large comme écran supplémentaire pour son ordinateur
  2. Utiliser une console, si possible avec des jeux qui font bouger l’anatomie, entre amis ! 😀

Vous n’employez aucune de ces deux options ?

Alors ne traînez pas : passez immédiatement une annonce et mettez votre télé en vente.

Si personne n’en veux dans un délai d’une semaine, n’ayez aucun remords : détruisez-là.

Pour ce qui est du coût écologique, il est déjà trop tard.

Pour ce qui est de votre liberté de penser et d’agir, il reste encore un espoir…

Une pompe par jour, un défi minimaliste, pour la vie

Résumé : vous n’arrivez pas à entretenir vos bonnes habitudes ? C’est parce que vous avez peur du ridicule…

Vous étiez teeeellement motivés !

Vous étiez certain que ce régime / cette routine / cette méthode / cette nouvelle habitude allait ENFIN faire de vous quelqu’un de neuf !

Et vous vous êtes donné à fond !

Mais ça, c’était avant.

Il y a quelques semaines… ou quelques mois à peine…

Aujourd’hui, le simple fait de vous remémorer votre bonne résolution vous fatigue, et vous culpabilise.

C’est un problème très répandu, vous avez simplement eu…

Les yeux plus gros que la volonté

On se blâme facilement pour notre manque de progrès, mais nous blâmons rarement nos stratégies.

Et bien souvent, la stratégie intuitive qu’emploient ceux qui sont déterminés à se transformer est la pire de toute : se motiver.

La motivation ne sert à rien car elle est basée sur les émotions qui vous traversent en ce moment. Or, rien n’est plus instable que l’humeur humaine.

Pour faire court : vous ne voudrez pas toujours être motivé.

Et dans cette situation ou votre humeur sera à plat, chercherez-vous alors la motivation pour… vous motiver ?! oO

Si la tâche que vous vous étiez engagé à accomplir (étudier, faire du sport, etc.) vous paraît facile un jour et insurmontable le lendemain, le problème reste le même : vous vous êtes surestimé.

Un défaut d’orgueil très commun pour lequel heureusement, il existe un Raccourci Minimaliste. 😉

“De plus petites habitudes pour de plus grands résultats”…

… est le crédo du livre “Mini Habits” de Stephen Guise.

Ce livre est la finalisation d’un buzz qui avait commencé l’année dernière lorsque Stephen avait lancé son Défi d’Une Pompe (par jour).

A l’époque, cet article m’avait conforté dans le peaufinage de ma méthode de transformation Faire le Point. De part ma propre expérience, je ne pouvais qu’approuver cette approche de changement en douceur, sur le long terme. Lire l’ouvrage complet de Stephen Guise m’a alors éclairé davantage encore sur les raisons scientifique de l’efficacité de cette optique minimaliste.

Contrairement à la motivation, la volonté peut être développée comme un muscle. Et un muscle se renforce par la répétition.

Plus vous répétez un comportement (bon ou mauvais), et plus celui-ci perd son impact émotionnel. Le manque d’enthousiasme et d’excitation, dans le cadre d’une habitude positive, est alors très bon signe !

C’est la preuve que notre inconscient prends petit à petit le relais, que notre habitude devient une fondation plus stable, plus solide, sur laquelle notre vie pourra s’épanouir.

Pour s’assurer un maximum de répétition possible, il est nécessaire de s’engager à un comportement qui ne dépend ni de :

  • notre humeur
  • notre niveau d’énergie
  • nos proches
  • les aléas du quotidien…

La solution est claire : viser le plus petit objectif possible. 

Une mini-habitude par jour, le triomphe du ridicule

Mini-Habits c’est faire entre 1 et 4 mini-action par jour, à vie. Des actions tellement “mini” qu’elles en sont stupidement simples.

C’est facile à faire :

  1. Déterminer l’action ou l’habitude que vous avez le plus besoin de développer dans votre vie (coup de promo : c’est exactement ce que vous trouverez en suivant ma méthode Faire le Point 😉 )
    ex :
    1) faire régulièrement de l’exercice
    2) faire ses comptes une fois par semaine
    3) apprendre à communiquer plus directement avec autrui
  2. Imaginez le jour le plus éreintant que vous puissiez subir : vous avez de la fièvre, votre petit(e) ami(e) vous a plaqué, vous venez de vous faire virer, votre enfant a été collé, etc.
    Arriverez-vous à faire votre habitude ? Ne vous mentez pas à vous-même, et ne vous surestimez pas…
  3. Réduisez l’action désirée à UN acte ridiculement simpliste… que vous ferez tous les jours… à vie !
    ex :
    1) faire une flexion (squat) par jour… sans forcément en faire plus.
    2) ouvrir le logiciel de compte… sans forcément l’utiliser ensuite !
    3) regarder volontairement une personne par jour dans les yeux pendant 3 secondes… pas plus !
  4. Faites-le ! AUJOURD’HUI !

Vous trouvez ça idiot ?

Parfait !

Vous avez le choix entre persévérez dans des sessions de “sprint” qui s’épuisent quelques semaines plus tard… ou tenter cette approche permanente au secret bien gardé…

Un secret que vous découvrirez bien vite en osant ravaler votre orgueil et en embrassant le triomphe du ridicule :

Rien n’est plus motivant et inspirant que de vous voir agir…
peu importe la “grandeur” de votre action !

Une action ridicule par jour, le secret du bonheur…

Moi, tous les jours, je fais une pompe et une nano-méditation consistant en une grande inspiration/expiration les yeux fermées.

Et vous ? Quel micro-rituel choisirez vous pour changer votre vie à tout jamais ?

Un sourire par jour ? Une pompe par jour ? Une nano-méditation ?
Qui relèvera le défi avec moi ? Dites-le sur vos réseaux sociaux !

Raccourci Minimaliste devient payant, mais ne vous inquiétez pas…

Résumé : c’est VOUS qui choisissez et le moyen et le montant de ce paiement.

Vous serez peut-être étonné de l’apprendre, mais :

En clair j’ai besoin, tout comme vous, de générer une rémunération plus ou moins stable, ce qui n’est pas mon cas en ce moment (je suis travailleur indépendant, les contrats ça va ça vient et on ne sait de quoi sera fait demain…)

Et c’est le cas de tous ceux qui, par passion avant tout, partagent sur le web leurs vidéos humoristiques ou intéressantes, leurs textes percutants ou reposants… leurs créations numériques qu’ils offrent sans rien recevoir en retour.

Raccourci Minimaliste est un livre

Aimez-vous les livres ?

Vous savez, ces successions figées de mots que l’on paie AVANT de savoir si ils nous intéresserons ou pas.

Pensez ce blog comme un livre. Mon livre. Le livre le plus honnête que vous puissiez trouver.

Un livre :

  • Ouvert : tous les chapitres peuvent être lus sans les avoir acheté au préalable (exception faite de mes 23 Lettres Privées, j’y reviens plus bas).
  • Vivant : inachevé et inachevable, cet ouvrage est un organisme en constante évolution.
  • Interactif : vous pouvez contacter l’auteur à souhait, pour lui suggérer de nouveaux chapitres (articles) ou poser des questions plus personnelles.
  • Piratable honnêtement : car le partage de ce livre sert un objectif gagnant-gagnant et pour les lecteurs, et pour son auteur.

Connaissez-vous beaucoup d’ouvrages payants qui ont de tels avantages ?!

Et pourtant, nombreux sont ceux qui pensent que certains artistes ou artisans, parce qu’ils publient principalement sur le web (comme moi) ne devraient jamais demander d’argent.

Comme si c’était sale.

Comme si ils pouvaient vivre d’amour et d’air pur.

La publicité, un fléau que je vous épargne

La publicité reste aujourd’hui encore LE moyen principal qu’utilisent les “auteurs ouverts” (dont le contenu est accessible ouvertement) pour espérer gagner quelques pièces…

Je pourrais installer quelques publicités sur ce blog, et elle me rapporterait un peu.

Mais je considère la publicité comme datant d’une époque révolue. Je la considère nuisible à notre clarté mentale.

Faites-vous du bien, nettoyez le web en installant Adblock Plus au plus vite sur votre navigateur (encore un produit “ouvert” d’ailleurs).

J’ai aussi pensé pendant un temps à utiliser Cleeng, un système de paywall assez bien pensé ou les lecteurs doivent payer une toute petite somme pour lire la totalité d’un article.

Mais aujourd’hui payer d’avance me semble malhonnête.

> Découvrez pourquoi vous ne devriez pas payer d’avance

Le moyen de paiement le plus honnête que j’ai pu trouver à ce jour est celui du pourboire participatif. 

Je veux croire en ce fonctionnement éthique, mais je ne sais pas si il triomphera…

Peut-être ai-je tort, je garde donc un autre pied dans le vieux système :

Ce n’est pas parce que l’on y croit pas que l’on ne doit pas essayer

Mon offre de consultation par e-mail reste payante d’avance, prenant ainsi la forme d’un contrat de travail mutuel.

La Collection de mes anciennes Lettres Privées elle aussi reste payante d’avance, à hauteur de 18 € ( 6 € seulement si vous payez avec Bitcoin).

  • Par respect pour ceux qui ont déjà acheté cette Collection
  • Parce que cette Collection se vend régulièrement et me fait de petits revenus
  • Parce que vous y trouverez ma méthode “Faire le Point” extrêmement détaillée et praticable sans avoir à commander de consultation complète
  • Et parce que je ne suis pas naïf, je ne mets pas tous mes oeufs dans le même panier…

Le paiement à rebours ne fonctionnera peut-être pas. Ce n’est d’ailleurs pas la première fois que je le tente.

Nombreux d’entre vous apprécient de me lire mais ne ressentent pas la nécessité d’un coaching personnalisé, ni n’ont de raison d’acheter ma Collection de Lettres Privées, me suivant depuis mes débuts.

Et peut-être préférez-vous malgré tout entretenir le modèle classique et attendez que je propose de nouveaux contenus achetables d’avance, figés et fermés, comme des e-books par exemple…

Nous verrons. Je saurai m’adapter.

Le choix vous appartient.

J’ai fais le mien.

Déjà convaincu ? Merci donc d’achetez ce chapitre à rebours si il a su alimenter votre réflexion ! 🙂

A lire maintenant : 6 moyens simples & efficaces de soutenir un créateur web

Comment j’ai été digérée par la capitale [Article invité]

Voici le témoignage de mon amie Selva qui s’est retrouvé à vivre sans carte bleue ni téléphone. Découvrez comment c’est arrivé et ce qu’elle en retire :

Avant toute chose il faut que je précise que je suis étudiante en master d’Ethnologie.

Bizarrement, tout ce qui suit est lié à mes études. Vous allez découvrir comment j’ai accidentellement changé de mode de vie.

L’administration a ses raisons que la raison ne connaît pas

J’ai toujours été copine avec l’administration. Nos relations restaient distantes et parfois un peu forcées, mais dans l’ensemble nous ne nous étions jamais fâchées.

Jusqu’à mon déménagement sur Paris.

Était-ce la distance, ou la multiplication soudaine de ses fréquentations, je ne le sais toujours pas, mais l’administration et moi nous sommes brouillées.

Comme dans n’importe quel couple, je rejetais la faute sur l’autre : elle était trop lente, injoignable, floue, elle m’en demandait toujours plus … je n’arrivais pas à cerner ses attentes. La dégradation soudaine de notre amitié a pesé lourd sur mon quotidien. Je devais sans cesse envoyer des courriers, passer des coups de téléphone, photocopier des papiers… elle ne semblait jamais satisfaite.

Je commençais donc l’année scolaire sans les bourses, mon unique revenu à ce stade.

Je me suis débattue et ai trouvé un boulot avant même de trouver un appartement. Ayant déjà commencé les cours depuis deux semaines, mon emménagement fût succinct, et ma brouille avec l’administration se rappela brutalement à moi lors de ma demande d’APL (Aide Personnalisée au Logement). Sentant pointer une âme de guerrière, je me lançais à l’assaut de l’ennemi invisible : l’administration.

Après deux mois de combat acharné, je recevais enfin une missive : un traité de paix. J’avais gagné mes APL. A l’heure où j’écris ses lignes, je suis encore aux prises avec le boss final du CROUS.

Hasard forcé

Dans le cadre de mes études, je suis allée suivre une manifestation des Anonymous à Paris, un soir de novembre, place de la Bastille.

Échappant de peu aux CRS, je me réfugie dans un bar pour observer leur méthode d’arrestation. Au moment de payer, je tape mon code … faux. Tourbillon d’information dans mon cerveau, les études, l’administration, ma nouvelle vie sur Paris, je perds pied… Et je bloque ma carte bleue.

Le lendemain et le sur-lendemain, pas le temps d’appeler la banque, je fais partie de l’organisation d’un colloque au collège de France. Ensuite, je dois laisser passer le week-end et le lundi (ils sont fermés), avant de pouvoir les avoir au bout du fil. J’explique ma situation, on me demande le fax d’une de mes fiches de salaire, je cours, je vais en boutique envoyer un fax et j’attends…

2 semaines. Rien. Je rappelle ma banque, on me répond « Ah mais non mademoiselle, on était pas au courant de votre situation ».

Bon, on recommence du début.

Après un mois, je reçois enfin ma carte bleue (de la part de mon père qui était aller la chercher, ma banque se trouvant à 400km de chez moi). Ne voyant pas arriver mon code, j’appelle ma banque : « Nous on l’a envoyé à Dijon ».

Panique à bord, j’appelle l’ami qui a repris mon appartement sur Dijon, lui demande de mettre mon nom sur mon ancienne boite aux lettres.

Aujourd’hui je me suis habituée à ne plus avoir de carte bleue. Depuis 2 mois et demi, j’ai découvert un nouveau mode de vie.

Il y a une semaine, je finissais cours et partiels. Trop heureuse de voir ce semestre infernal s’achever, je suis sortie avec des amis… Et me suis fait voler mon téléphone.

Là c’était un peu le pompon sur la cerise du gâteau. D’abord complètement découragée, j’ai appelé mon opérateur pour suspendre ma ligne. Puis j’ai senti revenir mon optimisme au bout de l’élastique, et j’ai décidé de me passer de téléphone. Histoire de dire : « Merci les gars, ça faisait un moment que je voulais voir ce que ça donnait la vie sans téléphone ! ».

Le nom du plus grand des inventeurs : accident

Me sentant disparaître, dissoute par la capitale, j’ai décidé de réagir.

Le moment charnière a été l’observation d’une boucherie/triperie halal, exigée par l’école.

Absolument amoureuse de la nourriture, je me suis retrouvée à manger des pâtes, du riz et des lentilles à l’huile d’olive, pendant 3 semaines. Je crois que ça a été le plus dur. Mais après mon observation, les bouchers m’ont offert des merguez, des abats, des steaks… Et j’ai pu « relancer la machine ». Le but est de trouver ce qui vous motive dans la vie. Pour ma part je sais que c’est l’alimentation (c’est actuellement le sujet de mon mémoire).

J’ai également pu découvrir ou redécouvrir mes amis. Comme on le dit souvent, c’est dans les moments difficiles qu’on peut compter sur eux. J’ai d’abord été hébergée par deux amis de Nouvelle Calédonie en colocation sur Paris. Avec d’autres j’ai troqué des chèques contre du liquide, et me suis endettée auprès de deux amis pendant les sorties (les bars ne prenant pas les chèques).

Peu de gens étaient au courant de ma situation, se lamenter auprès des autres ne sert à rien. Il faut considérer ses amis comme un bonus, c’est à dire qu’en cas de problème s’ils sont là tant mieux, mais ne les prenez pas en compte lorsque vous cherchez une solution. Votre meilleur atout c’est vous même, soyez prévoyants.

Comment j’ai fais pour supporter le quotidien ?

Je me suis concentrée sur ce qui me réussi : les études.

Bien que ce semestre est été intense, j’ai bossé comme jamais pour retrouver cette confiance en moi, émoussée par les problèmes. Le boulot m’a permis de garder à distance les tracas. Grâce à ça, mes résultats scolaires se sont améliorés. Étant devenue réaliste-optimiste avec le temps, j’ai mis en place la stratégie du « laisser aller ».

La méthode est simple : ces accidents entraînaient un nouveau mode de vie, il ne tenait qu’à moi de le transformer en aventure, en expérience. C’est ce que les études m’ont appris : avoir un point de vue objectif sur soi même. A partir de là il est facile de s’observer, de tester ses réactions, et être détaché émotionnellement. « La vie nous laisse le choix d’en faire un accident ou une aventure ». J’ai pu dépasser ma peur de la conversation téléphonique, et combattre mon coté casanier.

Je n’étais pas très à l’aise avec l’orientation de cet article, devoir raconter mes moments de faiblesse… j’ai l’impression de faire du misérabilisme. Mais après tout ici , il est question de développement personnel.

J’aimerai conclure sur une étape importante : un jour je me suis regardée dans le miroir et me suis dit : « je suis heureuse de vivre avec moi jusqu’à la fin de mes jours ». Il est important d’évoluer sans cesse, et de faire des points réguliers. De se connaître et de se nourrir du changement.

Donnez vous la force de vivre le présent et de vous projeter dans le futur. De cette façon vous ne regretterez jamais le passé.

Sachez vous adapter.

Merci Selva, pour ta combativité et ce très beau partage !

Faire le Point, ma méthode révélée, étape par étape – Lettre Privée de janvier 2014

2013 a été une année pleine de changements pour moi.

Désormais sans emploi (travailleur indépendant aux contrats instables) et sans domicile fixe (je n’ai plus d’appartement), j’ai volontairement pris le risque de vivre une vie alternative, simple, avec ses avantages et ses inconvénients.

Une vie marginale, mais une vie HEUREUSE.

Je marche sur MON Raccourci Minimaliste, avec fierté et légèreté, en accord avec MES valeurs.

Même si vous lisez régulièrement ce blog, je suis conscient que VOS valeurss sont très certainement différentes des miennes.

Voici pourquoi j’ai élaboré la méthode Faire le Point. 

Une offre de coaching par e-mail afin de vous aider à trouver VOTRE Raccourci Minimaliste, et ENFIN avancer !

Mais peut-être n’avez-vous ni les moyens ni le désir d’aller jusqu’à suivre une consultation personnalisée avec moi…

Je pense qu’en effet, il est possible que certains d’entre vous puissent suivre ma méthode seul, sans mon soutien.

Voici pourquoi je vous dévoile intégralement, dans cette Lettre Privée de janvier 2014, les étapes à réaliser pour Faire le Point, seul, avec efficacité.

Cette Lettre Privée est déjà partie !

Cliquez ICI si vous voulez tout de même la lire !

 

[CADEAU] 35 conseils d’experts en développement personnel

A l’instar de mon recueil 42 Raccourcis Minimalistes, mon confrère Nico Pène a lui aussi compilé les conseils de plusieurs blogueurs sous la forme d’un e-book .pdf sobrement intitulé “Développement personnel : 35 conseils d’experts pour décoller maintenant.”

5 chapitres au sommaire :

  1. Développez le bon état d’esprit
  2. Réalisez vos grands objectifs
  3. Développez votre créativité
  4. Communiquez pleinement
  5. Motivez-vous
  6. Misez sur votre Bien-être

Cet e-book est totalement gratuit et téléchargeable librement, sans inscription ni contrepartie aucune.

Il est également encouragé de le diffuser au plus grand nombre, sur réseaux sociaux, torrents, P2P, comme vous voulez !

Je remercie chaleureusement Nico de m’y avoir invité et vous encourage à parcourir ce bel ouvrage au plus vite :

> Cliquez ici pour découvrir ce recueil

Refusons d’acheter des cadeaux


Résumé : nous n’avons de toute façon pas à “acheter” ceux qui nous aiment vraiment.

noel
Source : non trouvée…

Saint-Valentin, Fêtes des Mères/Pères/Grands-Mères/etc, Noël…

Tout est prétexte à l’achat du dernier gadget, du dernier truc.

Grâce à la tradition, la télévision et Internet nous avons pris pour acquis le schéma suivant :

 

 

  1. Nous sacrifions notre temps en argent (au travail)
  2. Nous  transformons cet argent en cadeaux (au supermarché ou autre)
  3. Nous échangeons ces cadeaux pour de l’affection (généralement lors de dates rituelles bien établies)

Nous espérons alors que ces proches passeront plus de temps près de nous… temps que nous passerons encore majoritairement au travail… et la boucle est bouclée.

Le coût réel de l’achat d’affection

Il n’est pas seulement monétaire.

Il est aussi :

  • écologique : pensez aux ressources employées, souvent fossiles, ainsi qu’aux dégâts environnementaux de leurs transformation, transports, stockage…
  • économique : si vous vous affirmez anti-capitaliste et criez aux scandales financiers, vous refuserez de vous même de participer à ce système auto-destructeur.
  • social : refusez de soutenir les politiques de profit à court terme et préférerez encourager les entreprises de développement durable, les petits producteurs, voire mieux, montrer l’exemple autour de vous en passant un bon moment sans achat…

Informez-vous, développez votre conscience de consommateur averti.

Gardez à l’esprit que chaque échange que vous faites avec votre argent a un pouvoir qui dépasse votre voix électorale et toute la gueulante que vous pourriez avoir en manif’.

Des présents immatériels et inoubliables

J’ai déjà parlé dans une ancienne Lettre Privée du “plus beau cadeau” que l’on puisse faire.

Il en est une infinité d’autres que l’on peut offrir à nos amis véritables, ceux que nous n’avons pas besoin d’acheter de manière superficielle :

  • Se promener au coucher de soleil en faisant le point sur nos vies respectives
    (BONUS : ne pas juger, ne pas critiquer, ne pas conseiller à outrance… juste écouter)
  • Offrir un service, un coup de main, de jardinage, de bricolage, de ménage
    (BONUS : reprendre contact quelques jours plus tard pour savoir si il y a encore besoin d’aide ou pas)
  • Enseigner un petit talent (peindre, jouer de la musique, utiliser un site web…) et en apprendre un autre en retour
    (BONUS : et pourquoi pas apprendre à plusieurs quelque chose de totalement nouveau ?)
  • Préparer un repas à plusieurs et le savourer dans une atmosphère détendue
    (BONUS : si le repas, non seulement d’être délicieux est aussi sain, sans gluten, ni sucre, avec des aliments frais et naturels).
  • Remercier quelqu’un d’avoir su rester dans notre vie
    (BONUS : trouvez et dites précisément pourquoi !) 
  • Envoyer un SMS sans raison pour prendre des nouvelles
    (BONUS : téléphonez ! A l’ancienne !)

Avez-vous d’autres idées ? 🙂

Pas convaincu ?

Vous voulez vraiment offrir un cadeau matériel à quelqu’un qui vous est cher ?

Posez cette questions une ou deux semaines à l’avance si vous souhaitez faire une surprise, le temps qu’il ou elle oublie un petit peu… 😉

Votre argent c’est votre essence de vie transformée par le travail.

Ne l’échangez pas pour moins de rien qu’un objet beau, utile et respectueux de vos valeurs…

En ce qui me concerne, j’essaie d’organiser un Noël anti-consumériste avec mes amis.

Pas de cadeau, des aliments sains si possible, un moment simple et authentique…

Difficile quelque peu je le sais bien, mais n’êtes-vous pas vous aussi fatigué de l’effervescence futile des fêtes commerciales ?

Comment comptez-vous y échapper cette année ?

Pour en finir avec la gentillesse – Lettre Privée de décembre 2013

Au sommaire  :

– Zoom sur : “No More Mr. Nice Guy” de Robert Glover

“Trop gentil pour être heureux” en français.

L’ouvrage référence sur le syndrome du Chic Type, ou le gars trop gentil, qui fera tout pour rendre autrui heureux… au détriment de lui-même.

– Article exclusif : Pour en finir avec la gentillesse

User de “tact” et de “petits mensonges” pour ne pas blesser autrui : gentillesse ou hypocrisie ?

Un manque flagrant d’humilité et un véritable meurtre à petit feu comme vous le découvrirez dans cette Lettre !

Remplacer la gentillesse par le respect, qu’est ce que ça veut dire et comment l’appliquer ?

Cette Lettre Privée est déjà partie !

Cliquez ICI si vous voulez tout de même la lire !

Séduire sans prise de tête, en étant totalement honnête – Lettre Privée de novembre 2013

Au sommaire  :

– Zoom sur : 

“Models: Attract Women Through Honesty” (Modèles : Attirer les femmes par l’honnêteté) est un livre de Mark Manson, un auteur avec qui je partage l’amour du minimalisme, du développement personnel…  et des femmes !

Après avoir été positivement surpris par son AMA sur Reddit (AMA = Ask Me Anything, une sorte d’interview communautaire quoi), je me suis décidé à acheter son livre au format e-book.

Ma critique dans cette Lettre Privée, chapitre après chapitre, de ce livre atypique qui a remué les communautés dédiées à l’art de la séduction !

– Article exclusif : Séduire sans prise de tête, en étant totalement honnête

Dans mon évolution personnelle, la lecture et application des principes de “Models” m’évoquent la confirmation d’un processus entamé il y a quelques années déjà.

“Models” a été pour moi un encouragement, à aller encore plus loin sur la voie du minimalisme social : celle de l’honnêteté totale.

Il est souvent prétendu que la séduction est un “jeu” (les anglophones parlent du “Game”). Et qu’un ensemble de règles, de tactiques et de méthodes sont à suivre plus ou moins scrupuleusement pour arriver à ses fins.

User d’honnêteté et de simplicité absolue dans une optique de séduction, serait alors un échec couru d’avance.

Retrouvez dans ma Lettre Privée mon expérience de l’honnêteté séductrice. Rencontrez Gertrude, Hildegarde et Augustine (des prénoms fictifs), des demoiselles (bien réelles en revanche) ayant eu à faire à cette approche singulière, et découvrez ou cela nous a emmené. 😉

Cette Lettre Privée est déjà partie !

Cliquez ICI si vous voulez tout de même la lire !

Comment apprendre à aimer la réalité ? – Lettre Privée d’octobre 2013

Au sommaire  :

– Zoom sur : les rêves lucides

Popularisé au cinéma relativement récemment par le film “Inception“, les rêves lucides sont scientifiquement prouvés et étudiés depuis les années 70.

Je partage dans cette Lettre mon vécu sur ces expériences oniriques souvent très excitantes, mes petits conseils persos et quelques références pour vous encourager à faire vos propres recherches… et exercices ! 😉

– Article exclusif : Comment apprendre à aimer la réalité ?

Grands rêveurs, poètes, artistes et geeks…

En fans de l’évasion mentale, nous trouvons la réalité souvent asphyxiante, lourde et ennuyeuse à mourir.

Les mondes imaginaires, en apparence plus colorés et intéressants que notre quotidien, deviennent notre dose de piètre consolation pour une vie finalement vécue qu’en partie…

Et si il était possible de rendre la vie “réelle” tout aussi excitante…

Je tente dans cette Lettre de partager un peu de cet amour croissant que je développe, année après année, pour le monde physique, réel, objectif, celui que je haïssais et fuyais tant auparavant. Un amour qui accroîtra votre maîtrise de soi et de votre vie.

J’espère que ces réflexions sauront vous toucher et vous permettre d’apporter au monde votre âme d’enfant Conquérante ! 🙂

Cette Lettre Privée est déjà partie !

Cliquez ICI si vous voulez tout de même la lire !

Une technique infaillible pour lire l’avenir et combattre la procrastination – Lettre Privée de septembre 2013

Au sommaire  :

– Zoom sur : la permaculture

Ce n’est pas parce que l’on a toujours fait d’une certaine façon que cela veut dire que nous avons raison.

Labourer la terre, arracher les mauvaises herbes, produire des champs en mono-culture ? 10 000 années d’erreur révélées par la science moderne et le combat d’une poignée croissante de pionniers.

C’est une nouvelle révolution agricole dont nous sommes témoins aujourd’hui. Des non-techniques étonnamment productives, en harmonie totale avec le travail de la nature et à contre-courant des sur-exploitations basées sur des OGM instables et l’utilisation absurde de pesti/herbi/fongi/et autres-cides qui nous empoisonnent tout autant.

En pleine transition dans mon chemin de vie, c’est toute une nouvelle science que je découvre, petit à petit et dont je désire faire dans cette lettre une (très) courte introduction.

– Article exclusif : Une technique infaillible pour lire l’avenir et combattre la procrastination

“Les paresseux ont toujours envie de faire quelque chose.”  écrivait avec justesse Vauvenargues.

Mais la flemme est parfois trop forte, et il est plus rassurant de se dire que l’on fera ce qu’il faut “demain”, dans cet espace-temps fantasmé ou se cachent motivation et courage.

Mais “demain” n’est jamais ce que nous aimerions qu’il soit.

Si seulement nous avions une vision juste et précise de ce “demain”, nous ne perdrions plus de temps et nous mettrions à agir dès aujourd’hui pour réaliser nos rêves !

Je vous propose donc dans cette Lettre Privée une méthode de “divination” fiable et rationnelle (si si !) qui non seulement vous donnera un aperçu précis de votre avenir, mais qui en plus vous procurera le courage nécessaire pour passer à l’action sans plus tarder.

 

Cette Lettre Privée est déjà partie !

Cliquez ICI si vous voulez tout de même la lire !

Le plus beau cadeau – Lettre Privée d’août 2013

Au sommaire  :

– Zoom sur : “La Grève – Atlas Shrugged” d’Ayn Rand

La Grève, second livre le plus vendu aux USA après la Bible et ouvrage polémique au point de n’avoir été traduit en français que 54 ans après sa publication originale (publié en 1957 aux USA).

Plus que jamais d’actualité en temps de crise économique et de capitalisme néo-libéraliste corrompu, “La Grève” est un roman philosophique et politique qui va à l’encontre des clichés habituels des divertissements populaires. Ayn Rand y expose au fil d’une intrigue palpitante les grands principes de la philosophie Objectiviste qui a le mérite de remettre en question pas mal de nos conditionnements sociaux.

Bien qu’étant personnellement très touché par la philosophie d’Ayn Rand ma critique restera la plus objective (haha !) possible et vous révélera les nombreux défauts auxquels s’attendre à la lecture de ce livre.

– Article exclusif : Le plus beau cadeau

De tout ce que nous pouvons faire pour affirmer à autrui (et à soi-même !) l’importance que nous leur accordons, quel pourrait-être le plus bel acte ?

Un objet physique spécial ? Un événement particulier ?

Quel est le plus beau cadeau que vous puissiez offrir et vous faire dans cette quête du bonheur que nous partageons tous ?

Vous y découvrirez ma réflexion, en accord avec la philosophie minimaliste… et objectiviste ! 🙂

 

Cette Lettre Privée est déjà partie !

Cliquez ICI si vous voulez tout de même la lire !

3 profils minimalistes, quel est le vôtre ?

Résumé : esthète, productif ou philosophe ? Quelle étiquette pourrait vous pousser au minimalisme ?

Tout le monde n’adopte pas la philosophie du vide pour les mêmes raisons ni les mêmes objectifs.

Se contenter du strict nécessaire n’est qu’un moyen vers des fins à la fois variées et compatibles entre elles.

Voici 3 tendances générales (et non exhaustives) qui peuvent pousser quelqu’un à adopter ce mode de vie.

Vous reconnaissez-vous dans l’un d’entre eux ?

L’esthète

Flirte souvent avec le luxe, le confort raffiné voire les grandes marques renommées de déco d’intérieur ou d’accessoires.

Ce contemplatif cherche avant tout à valoriser la beauté par l’espace et la lumière, à s’entourer de sérénité dans un environnement paisible et simplifié.

Il s’intéressera très certainement à l’esthétique Zen, wabi-sabi, et contemporaine. Il n’hésitera pas à payer le prix fort pour un mobilier ou des objets de qualité, pérennes et souvent griffés.

Si le sujet vous intéresse voici l’article le plus complet que j’ai pu trouver en 10 minutes de recherche : Esthétiques Minimalistes.

L’efficace

Est avant tout un pragmatique.

Dépenser le moins d’énergie et de temps pour obtenir un maximum de résultat. Adepte du Principe de Pareto (aussi appelée 80/20), ce performant garde un espace de travail minimal pour un rendement optimal et traque ses habitudes pour en déterminer priorité et utilité.

Sa motivation peut être avant tout économique, ce qui le mènera à un art de vivre frugal avec des dépenses minimales et mesurées.

C’est personnellement le profil qui fut mien quand j’ai commencé à emprunter le raccourci minimaliste, ma motivation première ayant été de me libérer de mon endettement.

Le philosophe

Adopte le minimalisme pour des raisons contestataires (généralement anti-consumériste) ou par défi personnel.

Un désir d’intégrité par rapport à ses principes le poussera petit à petit au dépouillement… physique et psychique !

Que ces principes soient d’origine religieuse, spirituelle, politique ou philosophique; qu’il recherche la paix, la clarté ou le pouvoir, il en viendra à remettre en question son attachement aux choses extérieures tout autant qu’aux dépendances intérieures, dans une quête permanente de liberté personnelle.

Son application de l’art de vivre avec le Vide se reflétera pas forcément au niveau esthétique ni financier, elle sera avant tout intérieure.

C’est le profil vers lequel j’ai évolué après avoir repris contrôle sur mes finances.

Ce qu’ils ont en commun

…n’est pas tant la forme que le fond au final.

Ces 3 types de minimalisme peuvent se superposer, l’un apportant souvent les conséquences de l’autre (un entrepreneur en quête de productivité aura un bureau esthétiquement propre et attirant).

Chacun de ces profils représente surtout des individus qui savent ce qu’ils veulent et se donnent les moyens d’y arriver en éliminant le superflu avec une forme spécifique de courage.

Ils ont pris le temps de se connaître intérieurement et de déterminer ce qui les rendra plus heureux.

Une démarche exigeant quelques efforts initiaux que peu entreprendront, mais qui pourtant apporte clarté et persistance sur chacun de leur chemin de vie.

Lequel de ces profils vous parle le plus ? Quels autres types de minimalismes aimeriez-vous partager avec nous ?

Les 5 points-clés du mieux-être, dont le secret de la motivation – Lettre Privée de juillet 2013

Au sommaire  :

– Zoom sur : les 5 points-clés du mieux-être

Suite à des demandes répétées je vais enfin parler du cas de ma maman qui est en train de se rétablir de façon spectaculaire d’une DMLA. Voici ce qu’on dit de cette maladie sur Wikipedia :

 Aucun remède n’a pour le moment été trouvé. Les traitements existants permettent seulement de ralentir son évolution.

J’en avais à peine parlé il y a quelques temps et j’ai reçu plusieurs e-mails me demandant “comment on guérit d’une DMLA ?”.

Je ne suis pas docteur et je ne vais pas vous dire comment vous soigner d’une maladie incurable. Après mûre réflexion je vais cependant partager avec vous le chemin qu’a suivi ma maman et les éléments clés qui m’ont semblé essentiels sur son rétablissement.

Tout en se souvenant que chaque cas est unique, vous constaterez que ces 5 points-clés, plein de bon sens, ne peuvent que favoriser le mieux-être.

– Article exclusif : Le secret de la motivation

J’ai passé une semaine entière sans électricité ni eau courante, chez un ami habitant dans la forêt en plein coeur de la Nouvelle-Calédonie.

C’est en travaillant la terre, chose à laquelle je ne suis pas du tout habitué et qui à la base ne me botte pas plus que ça, que j’ai découvert le secret de la motivation.

Analyse personnelle et idées d’application de ce secret dans plusieurs domaines, c’est dans cette Lettre Privée  qui partira le lundi 1er juillet 2013 :

Cette Lettre Privée est déjà partie !

Cliquez ICI si vous voulez tout de même la lire !

Tout barre en couille ? La marche à suivre en cas de crise. – Lettre Privée de juin 2013

Au sommaire  :

– Zoom sur : 

“Ce Poison Nommé Croquette” une étude impitoyable de Jérémy Anso sur la nature incroyablement néfaste des croquettes animales (spécifiquement celles données aux chiens domestiques) et les raisons qui poussent vétérinaires et publicitaires à nous les recommander.

Pour avoir publié de telles informations sur son blog Jérémy a reçu des menaces par e-mail et par téléphone de la part de dizaines de vétérinaires ! Preuve que l’on touche à quelque chose de sensible !

J’ai eu le plaisir d’avoir été parmi les correcteurs de cet e-book polémique, ce n’est cependant pas parce que Djé est un ami que je serai tendre dans ma critique que vous découvrirez dans cette Lettre Privée ! 😉

– Article exclusif : Tout barre en couille ? La marche à suivre en cas de crise.

Qui ne connait pas ces journées ou tout part de travers ?

Après une nuit pleines de rêves troublants et d’éveils, épuisé et irritable, on casse un verre, l’ordinateur plante, les projets n’avancent pas comme prévu, les collègues font chier ou la famille nous fatigue… mais qu’est ce qui se passe ?!

STOP !

Peu importe le travail sur vous-même que vous ayez pu accomplir, peu importe vos croyances sur la Loi d’Attraction ou autre, de telles journées arrivent et on ne peut y échapper.

Mais alors : que faire ? Et comment s’en sortir ?

Je vous partage ma procédure (qui m’a servie il y a quelques jours à peine) dans cette Lettre Privée programmée pour le lundi 3 juin 2013 :

Cette Lettre Privée est déjà partie !

Cliquez ICI si vous voulez tout de même la lire !

Ce qu’il vous coûte de ne rien risquer (et pourquoi j’ai quitté un emploi stable et bien payé pour me consacrer à mes projets) – Lettre Privée de mai 2013

Au sommaire  :

– Zoom sur : 

How You Got Caught in the Net (“Comment vous êtes tombé dans le net”) est un e-book dont l’auteur a fait la promotion sur Reddit en l’offrant gratuitement pendant quelques jours. J’ai eu donc l’occasion de me le procurer dès sa sortie, mais je n’ai pu le lire qu’il n’y a quelques semaines seulement.

Sommes-nous web-dépendant ? Quel impact internet a-t’il sur nos cerveaux adaptés à un monde de chasseurs-cueilleurs ?

Où va-t’on ? Peut-on s’y préparer ?

Mon petit résumé vous attends dans ma Lettre !

 

– Article exclusif : Ce qu’il vous coûte de ne rien risquer (et pourquoi j’ai quitté un emploi stable et bien payé pour me consacrer à mes projets)

Avez-vous le sentiment d’être coincé dans des situations désagréables que vous supportez bon gré mal gré ?

Sacrifiez-vous votre liberté pour vous assurer une certaine sécurité ?  Qu’est-ce que cela vous coûte vraiment ?

Je suis volontairement sans emploi depuis maintenant un mois. Dans un monde ou l’on crie à la crise chaque jour comment justifier ce choix audacieux ? Prendre un tel risque en vaut-il la peine ?

 

Cette Lettre Privée en parlera en détails le mercredi 1er mai 2013 :

Cette Lettre Privée est déjà partie !

Cliquez ICI si vous voulez tout de même la lire !

[COMIC] Ce trou que nous avons dans le coeur

troudanslapoitrine

 

NON ce n’est pas vous qui avez un problème !

Absolument tout le monde a ce trou dans le coeur. Et ceux qui feignent le contraire sont des menteurs.

C’est ce trou qui fait courir l’humanité, dans tout ce qu’elle accomplit de plus beau et de plus laid (principalement) : cette quête pour la complétude intérieure.

Et si seulement vous essayez… juste ne pas y toucher et courir. 

Courir contre le vent, contre tout ce que l’on nous a appris.

Ce n’est pas facile et personne ne vous y encouragera.

Mais persistez à courir, vers vos rêves. Trouvez pile le bon angle, la façon qui vous est personnellement juste de mener votre vie.

Alors seulement, le coeur vide et tout à la fois plein du grand Tout, pourrez-vous laissez résonner votre unique mélodie…

PS : découvrez l’auteur original de ce comic qui fait des choses fantastiques (si vous savez lire en anglais) : http://dresdencodak.com/

 

 

 

Mon interview au sujet du jeûne intermittent et du minimalisme sur le blog Paléo Lifestyle [Article externalisé]

paleo-lifestyle

 

J’ai eu le plaisir d’avoir été interviewé par Julien du blog Paléo Lifestyle sur les thèmes du minimalisme, du jeûne intermittent et de la manière dont l’un se conjugue à l’autre.

Découvrez-vite le contenu de cette interview pertinente qui soulève des questions intéressantes.

> Cliquez ici pour lire l’interview

 

Mincir sans régime… et sans jeûner ?! – Lettre Privée d’avril 2013

lettre-privée-avril

Au sommaire  :

– Zoom sur : 

The Gabriel Method “La méthode révolutionnaire et sans régime pour totalement transformer votre corps”… Ouf !

Le titre à l’air pompeux, et typiquement américain, la “méthode” Jon Gabriel n’en est pas moins une synthèse de principes pleins de bon sens qui a aidé des milliers de personnes à retrouver santé et vitalité.

J’ai personnellement travaillé à la relecture et correction de la traduction de livre de l’anglais vers le français (toujours pas édité), et je vous en fait donc mon honnête critique (comme toujours).

– Article exclusif : Mincir sans régime… et sans jeûner ?!

En remerciement pour ma participation sur la Méthode Gabriel, j’ai eu l’honneur d’être invité à une semaine de séminaire en Australie, à Kiama, pour rencontrer et travailler avec Jon Gabriel et son équipe.

Excellente occasion pour moi que d’avoir l’opinion supplémentaire d’un expert sur le jeûne intermittent !

Sa réponse, d’une limpide simplicité, risque de vous étonner tout autant que moi !

Vous saurez tout, dans cette Lettre Privée que vous recevrez le mardi 2 avril 2013 (j’évite le 1er avril cette fois-ci, ce n’est pas une blague ! 😉 ) :

Cette Lettre Privée est déjà partie !

Cliquez ICI si vous voulez tout de même la lire !

Ce que trois semaines sans Facebook ont changé pour moi – Lettre Privée de mars 2013

lettre-privée-2013-03

Au sommaire  :

– Zoom sur : l’AtlasPROfilax. Toucher à la première vertèbre ?! Dangereux ? Une panacée ? Une arnaque à la mode “thérapie alternative” ? J’y suis passé et je vous fais mon compte-rendu perso.

– Article exclusif : 3 semaines sans Facebook, la diète numérique qui fait du bien

Sur un coup de tête je décide en début février de désactiver mon compte. Juste une semaine, peut-être deux, mais j’en doute. Au final, ce sont trois semaines très agréables et révélatrices que j’ai passé loin du “livre des visages”.

  • Quelles ont été mes motivations profondes pour me retrancher numériquement ?
  • Ces trois semaines ont-elles été difficile à “tenir” ?
  • Pourquoi suis-je revenu finalement ?
  • Qu’en ai-je retenu ?
  • En profiteriez-vous d’en faire autant ?

On en parle, dans cette Lettre Privée qui partira dimanche 3 mars 2013, et qui ne sera plus jamais ré-éditée (les habitués commencent à connaître la musique 😉 ) !!

Cette Lettre Privée est déjà partie !

Cliquez ICI si vous voulez tout de même la lire !

Se lever tôt chaque matin, l’habitude ultime pour développer votre Pouvoir ! – Lettre Privée de février 2013

lettre-privée-fev-2013

Au sommaire  :

– Zoom sur : Réveil Ultra Matinal, un e-book ultra pratique de Jean-Philippe Touzeau.

– Résumé des articles publiés : je me suis remis à écrire sur Raccourci Minimaliste ! 🙂

– Article exclusif : Se lever tôt chaque matin, l’habitude ultime pour développer votre Pouvoir !

Aussi loin que remonte ma mémoire, j’ai toujours été nocturne. Tout petit déjà je trouvais que dormir était une perte de temps alors qu’il y avait tant à apprendre du monde physique !

En contre-partie, une fois endormi, me sortir du lit a toujours été un vrai challenge. Pourquoi revenir dans l’inconfort du corps physique alors qu’il y avait tant à profiter du monde onirique ?

J’ai toujours eu un rapport de haine et d’amour avec le sommeil. Et plus précisément de haine totale pour les matins.

Il n’y a pas si longtemps encore je me levais en catastrophe après avoir appuyé sur le bouton “snooze” un nombre incalculable de fois. Arrivant en courant en retard à mon travail dans une humeur massacrante.

Aujourd’hui TOUT a changé.

Dans ma Lettre Privée je vous dis TOUT :

  • Pourquoi j’ai voulu à tout prix devenir matinal alors que c’est contre ma nature
  • Les solutions mises en oeuvre pour y arriver (et que VOUS pourrez utiliser aussi)
  • Les bienfaits ahurissants que je retire dès à présent de cette habitude nouvellement acquise

Cette Lettre Privée partira uniquement ce vendredi 1er février 2013, sans aucune ré-édition future !

Cette Lettre Privée est déjà partie !

Cliquez ICI si vous voulez tout de même la lire !

Il n’y a rien de plus chiant que le minimalisme

Résumé : prendre soin de soi n’est pas très excitant… tout du moins les premiers temps !

Quand on y pense, nous grandissons avec l’idée que nous sommes imparfaits. Incomplets.

Il nous faut un diplôme. Il nous faut un travail. Un copain, une copine pour se sentir attirant. Des vêtements, juste comme il faut pour être accepté, mais juste comme il faut aussi pour exprimer notre unicité.

Il nous faut plus de temps. Toujours plus de temps pour voir nos séries télé, jouer à nos jeux, sortir et tenter de s’amuser. Nous sommes persuadés qu’il nous faut plus, pour simplement vivre.

Nous vivons dans la culture du toujours plus.

Comme si le bonheur était à un cran d’un simple petit plus… juste ce petit plus… et cette fois ça sera bon ! Promis ! Je serais heureux !

Mais le futur ne vient jamais, et le bonheur, constamment repoussé dans un futur rempli de plus ne s’accomplit jamais non plus.

Il est normal dès lors que la philosophie minimaliste soit quelque peu considérée comme une sous-culture, voire une rébellion.

Etre heureux maintenant

Sans rien acquérir ? Sans rien faire de plus ? Impossible !

Aujourd’hui est chiant car je n’ai pas tout ce que je désire.  Accepter aujourd’hui tel qu’il est c’est accepter l’idée que j’ai déjà tout ce qu’il me faut.

Une idée en totale antinomie avec notre éducation d’incomplétude.

Nous dépendons tellement de nos jouets (gadgets, voiture, maison, famille et amis…) pour définir l’idée que nous avons de nous même qu‘il nous parait presque mourir en lâchant-prise sur ces béquilles à égo.

Nous nous accrochons à cette idée de dépendance à l’autre (humain ou objet) comme source de notre bonheur, ne remettant ce conditionnement que dans les cas de crise les plus profondes.

Attendrez-vous de perdre vos repères pour vous accorder de nouveau une pleine attention ?

Invoquer le Vide

Nul besoin d’attendre un bouleversement dans notre quotidien ou une crise morale pour ouvrir les yeux devant ce Vide inconfortable que nous tentons de combler à tout prix.

Le Chaos est maîtresse impitoyable. Mais le Vide, discret enseignant, peut nous apprendre tout autant si nous cessions d’en avoir peur.

Nous fuyons l’ennui comme si il était le mal suprême. Peu de nos contemporains sont capables aujourd’hui de s’asseoir, les yeux fermés, et d’écouter ce qui se passe.

C’est trop chiant, diraient-il.

Ca manque de piment. D’aventure. De passion.

Ca “manque”.

Or améliorer sa vie passe nécessairement par une phase d’écoute, d’analyse, d’observation objective au possible.

Oui, c’est “chiant” de faire assidument ses comptes.

Oui, c’est “chiant” de méditer.

Oui, c’est tout aussi “chiant” de jeûner ou d’améliorer son alimentation.

Prendre en main sa vie, arrêter de courir et éliminer le superflu c’est rejeter l’addiction du plus pour appréhender la philosophie du moins.

Et ce chemin nécessite d’affronter son propre Vide, son propre ennui. Mais ce n’est qu’en accueillant pleinement ce Vide intérieur que l’on peut comprendre ce qu’il tente de nous dire depuis tout ce temps. Comprendre ce qui nous manque réellement au lieu de nous éparpiller dans une vaine chasse aux chimères.

Dans cet espace qui s’élargit et qui nous terrifie au premier abord, nous permettons alors, petit à petit, d’y laisser éclore de nouveaux concepts, de nouvelles pratiques.

Une nouvelle vie qui nous aurait paru bien ennuyante il y a quelques années à peine, et qui aujourd’hui nous parait bien pleine… de sérénité et de Rage de vivre.

Quand avez-vous fuit le Vide pour la dernière fois ?
Que vous chuchote l’Ennui lorsque vous lui tendez l’oreille ?

Au sujet de l’obésité psychique

Résumé : notre vie stagne et nous ennuie quand notre esprit est paresseux.

Observez les enfants. Sitôt après avoir été émerveillés par un film ils courent employer l’énergie magique ainsi absorbée pour la dépenser dans des jeux.

Super-héros ! Chevaliers ! Magiciens ! Princesses !

Dans l’insouciance la plus naturelle ils font leurs ces puissantes forces psychiques absorbées par l’Art (films, livres, musique parfois même).

De même qu’il nous faut être physiquement actif pour convertir la nourriture en énergie vitale, de même il est dans notre nature humaine d’employer “l’alimentation” imaginale en expression, en re-création.

Simplement consommer du rêve sans en canaliser l’essence vers l’action revient à stocker une forme de gras mental.

Et c’est ce que font la plupart de nos contemporains.

L’apathie de la Magie Grise

On va au cinéma. On rêve, on s’évade, quelque chose nous touche (dans le meilleur des cas). Puis on repart, on en parle un peu tout excité avec nos potes. Et… c’est tout !

Pourtant dans notre âme d’enfant, celle qui ne se juge pas vis à vis du regard d’autrui, réside ce désir de jouer, d’accomplir la transformation intérieure sur les ailes qui nous ont porté.

Et plus on étouffe ce désir de magie, plus on s’enrobe de stagnation psychique. Notre vie nous semble terne et pleine d’ennui. Alors on consomme encore plus, pour s’anesthésier davantage.

Les divertissements modernes (et j’y inclus tout aussi bien l’usage immodéré d’internet et des réseaux sociaux !) ne favorisent en rien la re-création.

Les religions, malgré leurs aspects majoritairement totalitaires et humiliants, avaient au moins pour elles d’encourager le pratiquant à se connecter à son imaginaire. Par le rituel ou la prière, le fervent peut lâcher la pression et réaliser un mieux-être psychologique bien utile.

Nul besoin de croire en quoi que ce soit pourtant pour bénéficier de cette technologie mentale !

L’âge de révolte est permanente

Rassemblez les symboles qui vous parlent. Modifiez les-à votre guise.

Utilisez vos mains ! Générez de la Beauté.

Conversez avec l’inanimé, avec vos démons et vos chimères.

DansezJouezCréez un autel à votre gloire !

Réservez-vous des espaces-temps volontaires de décompression intellectuelle comme les nommait le Dr.Lavey.

Amusez-vous, pleinement présent, connecté à votre corps, dans le sanctuaire de votre solitude.

Et goûtez alors à la Fontaine de Jouvence, rafraîchis par la pureté de l’innocence, honorez le souvenir du pouvoir de votre enfance.

Qu’allez-vous faire aujourd’hui pour reprendre autorité sur votre imagination ?

Se passer de Facebook (entre autre) et reprendre en main son attention

Résumé : J’expérimente une diète d’information qui me permet de retrouver le goût de créer.

En acquérant l’habitude d’habiter mon corps (grâce à la pratique régulière de la méditation), il m’est apparu que je perdais une somme de vie considérable sur Facebook.

Ce qui fait notre force, en tant qu’êtres humains, en tant qu’êtres magiques, c’est l’incommensurable pouvoir de notre attention sur nous même, et notre réalité.

C’est avec une attention soutenue que les véritables acteurs du monde ont pu accomplir les plus belles choses, et, il faut le reconnaître, les plus horribles aussi. Le fait est une minorité créée quelque chose tandis qu’une majorité garde gueules et yeux ouverts dans un état constant de consommation anesthésiante.

L’opium du techno-peuple

Il est nécessaire, et parfois inspirant, de se plonger sans retenue dans la fantaisie absolue par le biais de l’Art.

Mais ingurgiter de l’imaginaire sans jamais en provoquer nous-même finit par résulter en un déséquilibre profond.

Amasser toujours plus de rêves, toujours plus de formes mentales, sans les orienter vers l’action, c’est appeler une forme d’obésité psychique dont est victime la plupart de nos contemporains.

Une paresse magique qui paralyse notre potentiel. Et nous en venons à chercher à satisfaire notre soif de mystère en surfant inlassablement en quête d’humour… à télécharger des séries TV fantastiques… en se plongeant sans mesure dans des réalités virtuelles (malheureusement) bien incomplètes… en chattant tout au long de la soirée avec des âmes tout aussi solitaires sur Facebook et autres réseaux sociaux.

Le Rappel de la Rage

C’est une sérieuse prise de conscience qui m’a frappé en réalisant que je passais mes soirées sur Internet suffoqué par le poison insidieux de l’espoir. L’espoir de trouver quelque chose à partager, un sujet à débattre, une photo ou m’évader, voire dans les cas de solitude sexuelle un substitut d’expérience charnelle par le biais d’une vidéo dans laquelle me perdre…

Mais la Rage nous rattrappe toujours.

J’ai choisi de VIVRE éternellement. Cette décision est gravée dans ma chair même sous la forme d’un tatouage. Elle est arborée fièrement chaque seconde de mon existence en portant mon bracelet et mon médaillon cryonique.

Quand un choix aussi fort est ancré si profondément en soi il ne peut qu’influencer nos choix, nos actes et notre énergie au quotidien.

Chaque soirée perdue sur Facebook à ATTENDRE, attendre que se passe quelque chose d’intéressant, finissait par devenir une insulte à mon pouvoir d’attention.

La vie n’attends pas.

J’ai soif de connexions authentiques. Pas d’échanges textuels (parfois pourtant très enrichissants).

J’ai soif de créer de la Beauté et de l’Utilité. Pas de consommer sans frein des imaginaires qui ne nourrissent pas ma réalité physique.

A la diète informatique

Première étape : ne plus se donner de choix.

J’ai désactivé mon compte Facebook. Je pensais faire une pause d’une semaine ou deux, mais les bienfaits ressentis me laissent présager que je prolongerais probablement davantage l’expérience.

J’ai également bloqué Reddit dont je suis grand adepte. Son flux constant de contenu provoquant, souvent intelligent (tout dépend des inscriptions aux subreddits), n’a résulté qu’en une accumulation d’articles à lire dont la pile ne cesse de croître. Et jamais je ne prends le temps d’en étudier le contenu avec attention.

En contre-partie je passe beaucoup plus de temps sur Twitter, et il me faudra aussi prochainement apprendre à en modérer l’usage.

Le résultat de cette expérience de régime numérique ?

Je me remets à écrire, à gribouiller, à méditer, à danser… à vivre davantage dans le monde physique.

Et vous ? Vous sentez-vous maître de votre attention ? De votre imaginaire et de votre potentiel de création ? 

La fin du monde a bien eu lieu ! – Lettre Privée de janvier 2013

lettre-privée-01-2013

Au sommaire  :

– Zoom sur : le dernier livre que j’ai dévoré : une Nouvelle Terre par Eckhart Tolle (également auteur du Pouvoir du Moment Présent).

– Article exclusif : La fin du monde a bien eu lieu !

Et si vous l’avez loupé ne vous inquiétez pas, vous pouvez toujours reprendre rendez-vous pour ce bel évènement.  😉

Cette Lettre Privée partira le jeudi 3 janvier 2013, et ne reparaîtra plus. 🙂

Cette Lettre Privée est déjà partie !

Cliquez ICI si vous voulez tout de même la lire !

Je désire présenter mes excuses… Lettre Privée de décembre 2012

 

Au sommaire  :

– Zoom sur : le hacking dont a été victime Raccourci-Minimaliste. Comment est-ce arrivé et comment éviter que ça vous arrive sur votre propre blog.

– Article exclusif : Je désire présenter mes excuses…

Par rapport à mon document gratuit 42 Raccourcis Minimalistes. Je suis coupable de ne pas avoir été impeccable sur tous les points, j’ai aujourd’hui rectifié le tir et désire tout vous expliquer.

Vous recevrez cette Lettre Privée le lundi 3 décembre 2012.

Cette Lettre Privée est déjà partie !

Cliquez ICI si vous voulez tout de même la lire !

Le fructose, sucre naturel idéal ? Qu’en dit la science ? [Article de Djé du blog Dur à Avaler]

Prologue

Après le succès de notre première collaboration sur le jeûne intermittent, je reviens vers Damien avec un nouvel article sous le bras.

Cette fois-ci on change de registre pour se tourner vers les glucides, les sucres, et en particulier le fructose.

Cet article s’intègre parfaitement dans le défi réalisé et publié par Damien sur son blog, où il ne devait ingérer aucun sucre (desserts, fruits, édulcorants artificiels ou naturels, etc.) pendant 1 semaine !

La suite de l’article traite donc du fructose, de sa place dans notre alimentation, de ses méfaits et bienfaits sur notre santé.

Bonne lecture, et merci à Damien pour cette publication.

Qu’est-ce que le fructose ?

Egalement appelé « sucre des fruits », le fructose est donc un glucide, un « ose » qui est utilisé par l’organisme pour synthétiser l’énergie nécessaire à nos cellules (cardiaques, nerveuses, musculaires, etc.)

On trouve le fructose classiquement dans les fruits et dans notre sucre de table (1). Le miel est également une bonne source de fructose, à raison d’un sucre sur deux (l’autre molécule de glucide étant du glucose).

Finalement, l’industrie agroalimentaire très innovante est parvenue à inventer une formule sucrée appelé sirop de maïs à haute teneur en fructose. Ce sirop largement utilisé par les industriels est sous le coup de la polémique avec des possibles dangers pour notre santé.

Le fructose est-il dangereux ?

On entend souvent dire que le fructose est mauvais pour la santé car il serait difficile à métaboliser et emprunterait des voies coûteuses pour notre organisme.

La science et la blogosphère spécialisée en nutrition s’accordent pour dire que le fructose serait plus facilement stocker sous forme de graisse (1, 2). Ultimement, l’excès de fructose dans le sang serait un facteur majeur dans l’épidémie d’obésité et de diabète que nous connaissons actuellement.

Pourquoi ?

Selon le Dr. Richards Johnson (3), le fructose est le candidat idéal pour déclencher un diabète sucré, pour la prise de poids et finalement l’obésité. Comparativement au glucose, le fructose crée une forte décharge d’insuline par le pancréas, et par voie de conséquence, peut déclencher une forte résistance pour cette dernière.

La résistance des cellules à l’insuline est la principale cause du diabète sucré, un fléau de plus en plus fréquent dans les sociétés modernes.

Toujours selon ce docteur, notre consommation de fructose ne devrait pas dépasser les 25 grammes par jour. Ce qui correspond à environ 3 bananes et demie, 4 oranges ou encore 7 kiwis.

Pour information, 25% des américains consommeraient jusqu’à 135 g de fructose tous les jours. Les sources de fructose les plus vicieuses sont dans les sodas et toutes les préparations industriels sucrées (snack, chips, etc.), ce qui alourdit le bilan fructose.

Le fructose génère de l’acide urique

Ce sucre n’est pas dégradé de la même manière que le glucose, lorsque le fructose est métabolisé, de l’acide urique sera également synthétisé.

Une forte consommation de fructose entraîne donc une augmentation d’acide urique dans le sang qui n’est pas sans conséquences pour notre santé.

Par exemple, cet excès est corrélé avec une forte pression artérielle, un risque de diabètes, d’obésité et d’insuffisance rénale plus élevé.

Faut-il pour autant ne plus consommer de fruits ?

La question mérite d’être posée, et la réponse risque de vous surprendre.

Les fruits ne doivent pas être réduits à un simple apport en fructoses, mais également à de nombreux nutriments, fibres, vitamines et antioxydants extrêmement bénéfiques pour la santé.

Certains sites conseillent de limiter fortement des fruits tels que les bananes, les oranges ou encore les raisins à cause de leur concentration dangereusement élevée en fructose.

Les recommandations extrêmes du Dr. Johnson sur le fructose n’apparaissent pas réalistes. Une consommation réaliste de fructose se situerait à 100 g par jour, ce qui représente 1 kg de pomme ou 2,5 kg de fraises (4)

La consommation de fruits à notre époque est sérieusement entachée par les pesticides, et engrais chimique de l’industrie. Je vous conseille vivement de vérifier les teneurs en pesticides résiduels dans vos aliments avant de les acheter.

Finalement, l’acide urique crée par le métabolisme du fructose aurait des effets bénéfiques et probablement anti-oxydatifs lorsque la consommation de fructose est modérée (5)

Le sirop de maïs à haute teneur en fructose, la brebis galeuse

Le dernier-né de l’industrie agroalimentaire. Des chercheurs ont réussi à convertir les énormes stocks de maïs en un sucre très bon marché, mais très riche en fructose !

Les sirops de glucose-fructose ont 50% de fructose, et 50% de glucose. Sans bien sûr aucun des nutriments bénéfiques présents dans les fruits.

Ce sirop est dorénavant présent partout, et dans la grande majorité de toutes les pâtisseries industriels, les gâteaux, les barres chocolatées et les sucreries évidemment.

Ces apports masqués de fructose, sans aucuns nutriments essentiels, contribuent à excéder largement les doses journalières recommandées, et mettre sa santé en danger.

Pour conclure, vous l’avez maintenant compris, ce n’est tant le fructose (un sucre simple naturel) qui est dangereux mais bien la dose.

Cette remarque est valable pour le fructose, le glucose et tout le reste en nutrition.

Références

http://www.santenatureinnovation.fr/ Stop aux « 5 fruits et légumes » par jour.

Parks EJ, Skokan LE et al. Dietary sugars stimulate fatty acid synthesis in adults. J Nutr. 2008 Jun;138(6):1039-46.

http://articles.mercola.com/sites/articles/archive/2010/03/13/richard-johnson-interview.aspx

http://www.mondieteticien.fr/#/fructose-et-fruits/3910365

http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/15203196