Vivre avec 100 objets ? Pourquoi pas 99 ou 101 ?

Avant toute chose, remarquez la mise en avant à droite vers le blog « Aidons le Japon », une initiative pleine de coeur de la part de Jean-Philippe.
L’idée est géniale : faites un don de 10 Euros et recevez des petits cadeaux offerts par toute une communauté de blogueurs.
Je n’ai pas eu le temps et l’énergie de préparer de cadeau (je suis même en retard dans mes publications) mais je compte sur vous pour retransmettre l’info du mieux possible comme je le fais ici. 🙂

Alors… je rappelle qu’à compter du 1er juin 2011, j’aurais réussi à atteindre un chiffre de 100 possessions matérielles. Si si ! Je vais y arriver !

Lorsque l’on découvre mon défi, il y a une réaction qui revient souvent : « 100 objets ?! Ah non moi je pourrais pas ! Je pourrais avec 1000 par exemple ! » 😀

1000 objets ? Ma foi si tu veux.

Que vous viviez avec 50, 100 ou 2000 objets… l’important c’est de savoir si ceux-ci servent votre rêve ou si ils l’encombrent.

Et pour savoir si nos possessions nous servent ou nous desservent les réviser et les compter, comme je le fais, est déjà un bon début en soi.

Et il est plus facile de le faire en possédant 100 objets que 1000. 😉

Il existe néanmoins d’autres avantages à se donner un chiffre précis et à s’y arrêter…

• Les chiffres ne mentent pas

Que l’objectif visé soit financier (épargner pour atteindre une certaine somme), diététique (atteindre un poids idéal) ou matérialiste (vivre avec 100 objets), il est essentiel de se fixer un résultat précis et mesurable.

Souvent j’entends des personnes me dire que noter précisément leurs rêves n’est pas nécessaire et qu’il suffit de vivre au feeling, de « s’équilibrer ». Ce sont les mêmes personnes qui vivent en effet de manière « équilibrée », ni trop ni trop peu, pas de grandes ambitions, pas de rêves, pas de Flamme…

De grands résultats exigent un chemin plein de persévérance, et une démarche pleine d’attention.

Si vous désirez « être riche » vous n’irez jamais bien loin.

Parce que c’est quoi « être riche » pour vous ? A partir de combien d’argent dans votre compte en banque sauriez-vous que vous êtes enfin riche ?

Dès que vous avez pris le courage d’écrire noir sur blanc un résultat vérifiable à atteindre vous ne pouvez plus fuir. Vous ne pouvez plus vous en remettre à la chance ou au destin.

Bien que j’ai choisi des règles personnelles pour relever mon défi minimaliste, je saurais très bien si je l’ai réalisé ou non à la date voulue.

Impossible de me mentir ! Car il faut admettre que l’auto-cécité est bien souvent notre premier obstacle dans notre évolution personnelle.

Si vous savez avec précision ou vous voulez être demain, vous pouvez aujourd’hui faire un premier pas vers la bonne direction. 🙂

• Les chiffres indiquent le chemin

En mesurant la distance qui nous sépare entre la situation actuelle et le résultat désiré nous pouvons mieux estimer la charge de travail à réaliser et les différentes étapes nécessaires.

Pour pouvoir vivre avec 100 objets, j’ai d’abord fait une première liste.

J’ai noté tout ce qui me semblait correspondre à ce que je voulais atteindre en terme de Richesse, Liberté et Sécurité.

Très vite, je me suis retrouvé à dépasser le chiffre voulu.

Et c’est alors que la magie a opérée. Avoir le chiffre 100 en tête (mais ce pourrait tout aussi bien être 200 voire 500 peu importe !) m’a aidé à trier l’utile de l’encombrant plus aisément que si je m’étais décidé à devenir « minimaliste au feeling ». Alors j’ai fais une seconde, puis une troisième version de ma liste de 100 objets.

Et plus important encore, j’ai pu définir une série d’actions à réaliser pour y arriver :

• Les chiffres sont nos amis

J’ai beau dos de dire ça. J’ai toujours eu des résultats déplorables en maths !

Cependant je vous encourage à voir les nombres un oeil nouveau. A comprendre qu’ils ne sont pas là pour nous prendre la tête mais au contraire pour nous simplifier la vie, nous aiguiller.

Quand je sais quels sont les 5 adjectifs ou qualités que je veux développer dans ma vie une bonne dose de brouillard s’en va.

Quand je sais avec combien d’objets je veux faire l’expérience de vivre, je peux mettre en place une stratégie d’actions.

Quand je sais ou et comment je veux être à une date précise, le Temps devient alors mon plus puissant et plus précieux allié… en m’enseignant l’Art de Raisonner, d’Agir et de Patienter avec persévérance. 🙂

Prendre le Raccourci Minimaliste pour réussir sa vie m’a appris beaucoup de choses que j’aimerais partager avec vous ! J’ai écris cet article avec deux semaines de retard et je m’en excuse (ainsi que pour mes régulières petites fautes d’orthographe, entre autre…), mais je sais que vous qui êtes abonnés par e-mail, par RSS ou qui me suivent sur Twitter ne l’ont pas manqué et je vous remercie énooooormément pour votre soutien.

Je vous embrasse fort. 😀

PS : N’oubliez pas de faire un petit don pour le Japon !

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmailFacebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

6 Comments

  1. et http://www.miaouzdays.com/ en blog aussi

    Pour l’orthographe et la grammaire, je ne te jetterais pas la pierre. Mais est ce parce que l’on est dysorthographique et autre dys-trucs qu’on ne doit pas ecrire sur le net ? Mais bien sur toujours tenter de progresser 🙂

    Je n’en suis pas à vivre avec 100 objets … tres tres tres loin ! mais je suis sur la voie du désencombrement depuis pres de 10 ans et cela se voit (surtout si je compare les maison des personnes de ma génération !
    D’ailleurs je file de ce pas trier des vetements pour la bourse aux vetements du quartier 🙂
    bonne semaine

  2. Ton projet est louable ! Je suis heureux de te retrouver avec autant de motivation 😀 Juste une petite remarque, minimaliste c’est uniquement vis à vis du matériel… j’imagine que pour pouvoir se déposséder de sa voiture (en Calédonie je précise) tu dois développer de nombreuse relation nouvelle 😀
    Le paradoxe est qu’une compagne pourrait aussi apporter son lot de matériel :p

    Je me demande si ce n’est pas à force de déménager que le projet est né… on se rend toujours compte à quel point on est encombré.

    Giliath
    La pensée est encombré de nombreuses concepts et possession qui empêche d’atteindre ses rêves mais j’imagine que commencer par le matériel est un excellent début dans notre société de sur-consommation.

    1. @Miaou-Isabelle : Se lancer pour progresser, tu as raison ! Ce truc de vivre avec 100 objets je ne le prêche pas non plus, chacun sa situation, comme tu le dis l’important c’est le terme « désencombrement ». 🙂

      @Stéphane : Le minimalisme c’est en effet se concentrer sur l’important en se désencombrant (^^) de l’inutile, ou pire, de ce qui nous freine dans nos projets. C’est une affaire de design de vie si on veut aussi.
      Et oui tu m’as bien capté, c’est à cause de mon incapacité de me fixer (volontairement ou non) que j’ai eu envie d’entreprendre cette démarche, avec conscience et analyse cette fois-ci.
      Merci d’avoir laissé ta marque sur mon blog, tu es le bienvenu ! 🙂

  3. Toutes mes excuses Damien, j’avais manqué ta mention d’Aidons le Japon dans un de tes articles. Avec retard mais avec sincérité merci beaucoup ! Grace à toi et d’autres blogueurs, nous avons recueilli plus de 6000 euros pour les familles nippones. 😉

  4. Bonjour Damien,

    Je viens de lire cet article suite à ton commentaire. C’est vrai qu’il est complémentaire et montre bien l’importance d’avoir un objectif chiffrable.

    Mais pour ma part, je suis plutôt un « minimaliste au feeling » comme tu dis ! Je commencerais à compter quand ce sera plus facile ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *