Réussir sa vie en trichant (et en traînant sur Facebook)

« C’est décidé ! Aujourd’hui je change ma vie ! Fini les sucreries / les clopes / les dépenses inutiles / les heures gaspillées sur Facebook /(rajoutez ici le défaut de votre choix). »

Que reste-t’il de ce bel élan de motivation au bout de quelques semaines ?

« Bof non mais là j’ai pas le moral j’y repenserais plus tard… peut-être… »

Et au final rien ne change…

• Se forcer ne fonctionne pas

Le naturel revient toujours au galop, nos « faiblesses » sont à l’image d’un animal sauvage muselé qui n’attend qu’un moment de répit pour mordre et se venger. Et plus les changements que vous désirez mettre en place sont grands et plus la Bête frappera avec force à la moindre incartade !

Et qu’en est-il de vivre dans une frustration permanente ? Le sentiment de se priver d’un plaisir est certainement un frein majeur à toute transformation d’habitudes, mais aussi une sérieuse menace vis à vis de la simple joie de vivre

Vous savez que je vous ai déjà encouragé à célébrer votre fainéantise, mais cela veut-il dire que vous devriez absolument abandonner toute tentative d’améliorer votre vie ?

Absolument pas ! Je vous invite plutôt à tricher

• Se goinfrer de cochonneries et perdre du poids

Oui vous avez bien lu. Je ne vous en ai pas parlé mais j’ai commencé depuis 2 semaines un régime… ou plutôt un changement d’habitudes alimentaires assez radical (pour moi).

Le soir (et si possible le matin et le midi aussi) : fini le pain, fini les pates, fini le riz, fini toutes formes de féculents et absolument pas de sucre (même les fruits sont interdits). Bonjour les légumes à outrance et les protéïnes (viandes, oeufs…).

Vous avez peut-être reconnu ici les recommandations de la Slow-Carb Diet (j’imagine mal comment traduire ça en français) de Tim Ferriss dans son nouveau best seller « The 4 Hour Body » (le corps de quatre heures ? ça veut dire quoi ?!) oO

Imaginez-moi avec mon sang italien et mon addiction aux platrées de pâtes au fromage face à cette frustration massive !

Vais-je craquer ?

OUI !

Un jour par semaine ! 😀

C’est le principe du « Binge Day », le « Jour de Fête » ou tout est permis, à outrance et dans tous les sens. :p

Pour moi c’est le samedi… autant vous dire que j’attend ce jour béni chaque fois avec impatience, me délectant par avance des délicieux blasphèmes alimentaires que je vais pouvoir réaliser !

Et si vous vous demandez si c’est bien raisonnable et si ça marche, voici mon résultat actuel : 2 kilos de perdu à ce jour et ce, sans avoir fait de sport ! Une tendinite à la main gauche me contraint d’arrêter la capoeira un petit moment… :/

• Pourquoi tricher est efficace

Il existe au moins 3 raisons qui font du jour d’orgie un véritable succès sur le long terme :

1 – Relâcher la tension psychologique :

Savoir qu’aucun plaisir ne nous est finalement interdit est un soulagement immense ! Chaque fois que durant la semaine me prend une envie soudaine d’un aliment « prohibé », il me suffit de me rappeler que je pourrais m’en gaver jusqu’à éclater samedi. Et ça me fait plaisiiiiiiir ! Dernier exemple en date avec les crèpes que j’ai partagé samedi dernier avec deux amis. Savoir que l’on va assouvir ses pulsions offre également un doux moyen d’apprendre à retarder sa satisfaction, ce qui est une qualité exceptionnelle qui bénéficie à de nombreux autres domaines de la vie…

2 – Stimuler le métabolisme

La plupart des régimes stricts oublient ce point essentiel. Si vous vous forcez à un type précis d’alimentation, alors votre corps va progressivement s’habituer à ce régime, on dit qu’il va se réguler. Sitôt que vous reprenez alors une alimentation moins attentive, votre corps va s’affoler et il suffira de quelques jours pour reprendre tous vos kilos et voir s’évanouir tous les efforts de mois, voire d’années de frustrations ! En prenant soin d’avoir un jour régulier de folie (j’insiste sur le régulier), votre métabolisme reste alerte et selon les expériences de Tim Ferriss cela aide votre corps à davantage perdre sa mauvaise graisse et à stimuler son énergie ! Super non ? 😉

3 – Apprécier une saine habitude de vie

Après s’être éclaté la panse à coup de hamburgers, de sodas et de crèmes glacées, vous aurez une conscience plus aigüe des conséquences de ces junk-food sur votre corps en réalisant à quel point ils épuisent votre énergie au final. C’est là un autre avantage du jour d’orgie : finir par petit à petit apprécier de la nourriture de meilleure qualité après avoir eu toute l’opportunité d’abuser du pire.

• L’art de se piéger soi-même

J’ai parlé d’alimentation certes. Mais réalisez que ce « jour de triche » et ses bénéfices peuvent virtuellement s’appliquer à tout changement de vie.

Pensez dès maintenant à une chose que vous aimeriez changer et que vous devriez faire tous les jours… peut-être de l’exercice, ranger votre appartement, ne plus se vautrer devant la télé ou s’abrutir des heures durant sur internet (qui a dit Facebook ?… ^^ ).

Relisez maintenant les 3 avantages du jour d’orgie et voyez si ils peuvent s’appliquer à votre addiction ou votre future nouvelle habitude.

Allez-y faites-le !

Vous en pensez-quoi ?

N’est-ce pas agréable ce sentiment de ne pas se sentir « privé » d’un plaisir coupable ? 🙂

Pour la petite anectode, j’ai mon « jour de fête » de surf béat et idiot sur Internet. C’est le lundi soir. Bonjour les heures sur Stumbleupon (chronophage et teeeellement addictif !) tout en chattant sur Facebook. 😀

Extrêmement improductif !

Sauf que je pense à me piéger moi-même… bouffer tout ce que je veux samedi, mais profiter du ballonnement qui s’en suit pour faire une belle promenade… surfer comme un légume sur le web, mais en profiter pour scanner mes papiers administratifs… il y a toujours un moyen de multiplier les bénéfices de sa fainéantise.

Pensez-y à deux fois !

Attention ceci dit, il ne sera pas toujours avantageux d’utiliser cette méthode pour tout changement de vie. Un fumeur invétéré aura peut-être plus avantage à cesser totalement et définitivement plutôt que de craquer ne serait-ce qu’une fois. Et évidemment, n’allez pas abusez de crevettes si vous en êtes allergiques sous prétexte que c’est votre « jour de fête » ! :p

Comme à chaque fois, rien ne remplace l’expérience… comprendre par là les essais et les erreurs nécessaires à toute évolution. 😉

Voyez si un jour de folie fonctionne pour vous, restez honnête, observez les résultats, prenez soin de vous, n’oubliez pas de vous faire plaisir…. et partagez avec moi vos résultats. 🙂

Je mets en place des Raccourcis Minimalistes pour aller droit vers la réalisation de mes rêves !

Suivez donc mes avancées par e-mail ou par flux RSS. 😉

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmailFacebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

23 Comments

  1. Salut Damien!
    Sympa ton article, j’adore tout ce qui touche à l’alimentation. C’est marrant de lire ça aujourd’hui, car j’ai regardé hier « Food Inc. », que je conseille à fond.

    Tu as lu le dernier bouquin de Tim Ferriss? alors qu’est ce que ça vaut, t’en penses quoi?

    A+

  2. Je vois qu’on est connectés, je prépare justement un billet sur la modification de mes habitudes alimentaires 😉 Je ne manquerai pas de te linker !

  3. -Slow-Carb Diet c’est surement régime pauvre en sucres (en anglais les sucres sont les CARBon-hydrate (ou en français hydrates de carbone)).

    -le corps de 4 heures : ont dit que 4h c est le temps de la digestion…. apres ça depend de ce que tu manges !

    1. poupi : « Slow-Carb Diet c’est surement régime pauvre en sucres »

      faux!

      c’est un regime pauvre en sucres _rapides_;
      tu peux manger autant de sucres lents que tu veux (non seulement tu peux, mais tu dois)

  4. Pas mal du tout ton article, ça peut fonctionner, j’ferais une essai , peut être pas tout de suite par rapport au régime mais pour autre chose !
    J’te tiendrais au courant des réslutats ! 😉
    Bisous !

  5. Moi ça n’a pas marché pour le sport, le seul jour de repos était le dimanche, mais j’avais la méga flemme de pratiquer une activité physique tout les autres jours de la semaine. Du coup en ce moment je me force à louper le bus et à marcher.
    Mais ça a bien marché pour les sorties, les soirées etc… Les jours de grande fiesta sont le mardi et le vendredi soir. Pour les autres jours j’ai une sorte de grille de pourcentage, le lundi c’est 40% de sortie ce qui équivaut à pas d’alcool et à être rentrée avant minuit. Le mercredi c’est 20%, ex: un apéro sans alcool avec un ou deux amis max, qui seront partis à 22h ou avant. Et le jeudi c’est 0%. Pour le vendredi et le mardi, je ne me fixe aucune limite, cela représente 100%. Et pour le samedi et le dimanche je fais attention.
    Voilà, pour l’alimentation, j’ai pas besoin d’avoir un jour précis dans la semaine où je mange beaucoup, généralement mon compte en banque régule lui même le contenu de mon frigo et la quantité de sucreries dans les placards.

  6. Pour le moment, je suis excusée de régime (grossesse), mais j’essaye de ne pas trop dévorer quand même. J’aime bien aussi le concept du jour de récompense, mais pour la nourriture, çà ne m’a pas convenu (Dukan propose une méthode qui ressemble à la tienne).
    Mais pour le shopping ou la glande, moi je dis oui!!! 😉

    1. @Etienne : Je ne connaissais pas Food Inc. ( http://www.foodinc-lefilm.com/ ) je verrais si il arrive jusqu’en Nouvelle-Calédonie (en général ici ils ne diffusent que les blockbusters.. >< )
      Pour le "4 Hour Body" je ne l'ai pas encore lu. J'ai pioché à droite à gauche sur le net les conseils qui m'intéressent et qui sont développés dans l'ouvrage.
      Quand il sera traduit en français, et si je constate que la Slowcarb food diet fonctionne bien je le prendrais sans hésiter. Pour l'instant je continue l'expérience. 🙂

      @Joanne : Je vais devoir repasser sur un nouveau reader RSS, celui que j’utilise en ce moment est super en retard ! Peut-être que tu as déjà publié ton article que je ne le sais pas… Arf ! 🙁

      @Poupi : Slow = lent ; Low = pauvre. Ce serait donc le régime en sucre lent ? Heu… justement non les sucres lents sont proscrits.

      @Myriam : Hâte de connaître tes résultats. 🙂

      @Selva : Tu découpes carrément ta vie en pourcentage ! 😀
      Tu arrives à y trouver de la spontanéité ? Du moment que ça marche c’est l’essentiel je dirais.

      @Fabrice : Merci pour ton commentaire. +1 pour Food Inc. donc, je note.

      @Lilipruneau : Ce n’est pas ma méthode… c’est celle de Tim Ferriss… et oui on peut y trouver des similitudes avec Dukan, sauf que Dukan préconise des jours d’attaque avec une alimentation excessivement riche en protéines. Je ne me souviens pas non plus que Dukan autorise un jour de fête non ?
      Prends bien soin de toi et de ton petit grumeau. 😉

      1. Merci Damien 😉
        Si si, il y a, dans la 3e phase du régime, deux repas de « gala ». Mais c’est vrai qu’il faut faire la première et la seconde phase avant d’atteindre ce stade…

    1. @Moment Présent : Merci pour ton commentaire et surtout félicitations pour ton défi de 30 jours sans sucre !
      Je pense qu’on avance beaucoup en se donnant des coups de défi comme ça. 🙂

  7. Idée intéressante mais qui nécessite toujours autant de volonté dans la durée… et je suis faible.

    Ma motivation est une vaste farce pulsionnelle qui me plonge à fond dans quelque chose pour mieux le quitter à la moindre diversion (en particulier en ce qui concerne l’alimentation). Je reste admiratif de ta détermination et je trouve vraiment judicieux dans faire la promotion sur ton blog pour que la « pression populaire » t’encourage à maintenir le cap.

    Mais tout n’est pas perdu car j’ai recommencé à numériser mes documents administratifs alors que j’avais abandonné il y un an. Merci pour ça ! (HS: je désapprouve le fait de conserver ses doc sur une clé USB car en cas de vol, tu perd définitivement ton identité (passeport, RIB, Diplome etc…). Le risque est trop grand même pour la Calédonie).

    1. @Foux : Oui ! Je suis assez fier de continuer sur la lancée ! Je bénis les samedi certes, mais je commence aussi à apprécier de plus en plus de manger sainement en semaine. Je me dis que c’est bon signe.

      Félicitations pour ta reprise de numérisation. Je n’ai toujours pas fini moi-même, je continue un peu chaque jour. Et je n’ai jamais conseillé de conserver les documents uniquement sur clé USB, mais AUSSI sur clé USB. Avec un système de cryptage par exemple en cas de vol, ce qui peut arriver facilement comme tu le rappelles avec justesse. 🙂

  8. J’aime bien ton titre 🙂

    Mais se priver autant je ne pourrais pas… Là je suis arrivée en Indonésie et rien que les étales de fruits font saliver 🙂

    NowMadNow

    1. @NowMadNow : Je t’assure que je n’ai pas le sentiment de me priver maintenant. 🙂
      Je viens de finir un plat de haricots verts avec du poisson, aucun féculent, je me sens bien… n’empêche que samedi je vais mettre sa raclée au pot de Nutella qu’un ami m’apportera ! 😀
      Profite bien de la cuisine indonésienne, c’est une véritable merveille, je sais de quoi je parle en Nouvelle-Calédonie la communauté indonésienne est bien représentée. :3

  9. Je trouve ton article très intéressant, je crois que je vais essayer 🙂
    Merci pour ces articles, c’est vraiment très agréable de te lire ^^

  10. hahaha! bon, je vais passer pour une vieille emmerdeuse, mais mc do, par exemple, c’est plutôt cher au final, je me dis toujours que pour le même prix, on pourrait s’offrir une bonne bavette au resto et on se régalerait encore plus! Je reste assez persuadé qu’on nous a tellement bourré le crâne avec certains plaisirs, qu’on ne réfléchit plus à ce qui est réèllement bon, non?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *