Raccourci Minimaliste devient payant, mais ne vous inquiétez pas…

Résumé : c’est VOUS qui choisissez et le moyen et le montant de ce paiement.

Vous serez peut-être étonné de l’apprendre, mais :

En clair j’ai besoin, tout comme vous, de générer une rémunération plus ou moins stable, ce qui n’est pas mon cas en ce moment (je suis travailleur indépendant, les contrats ça va ça vient et on ne sait de quoi sera fait demain…)

Et c’est le cas de tous ceux qui, par passion avant tout, partagent sur le web leurs vidéos humoristiques ou intéressantes, leurs textes percutants ou reposants… leurs créations numériques qu’ils offrent sans rien recevoir en retour.

Raccourci Minimaliste est un livre

Aimez-vous les livres ?

Vous savez, ces successions figées de mots que l’on paie AVANT de savoir si ils nous intéresserons ou pas.

Pensez ce blog comme un livre. Mon livre. Le livre le plus honnête que vous puissiez trouver.

Un livre :

  • Ouvert : tous les chapitres peuvent être lus sans les avoir acheté au préalable (exception faite de mes 23 Lettres Privées, j’y reviens plus bas).
  • Vivant : inachevé et inachevable, cet ouvrage est un organisme en constante évolution.
  • Interactif : vous pouvez contacter l’auteur à souhait, pour lui suggérer de nouveaux chapitres (articles) ou poser des questions plus personnelles.
  • Piratable honnêtement : car le partage de ce livre sert un objectif gagnant-gagnant et pour les lecteurs, et pour son auteur.

Connaissez-vous beaucoup d’ouvrages payants qui ont de tels avantages ?!

Et pourtant, nombreux sont ceux qui pensent que certains artistes ou artisans, parce qu’ils publient principalement sur le web (comme moi) ne devraient jamais demander d’argent.

Comme si c’était sale.

Comme si ils pouvaient vivre d’amour et d’air pur.

La publicité, un fléau que je vous épargne

La publicité reste aujourd’hui encore LE moyen principal qu’utilisent les « auteurs ouverts » (dont le contenu est accessible ouvertement) pour espérer gagner quelques pièces…

Je pourrais installer quelques publicités sur ce blog, et elle me rapporterait un peu.

Mais je considère la publicité comme datant d’une époque révolue. Je la considère nuisible à notre clarté mentale.

Faites-vous du bien, nettoyez le web en installant Adblock Plus au plus vite sur votre navigateur (encore un produit « ouvert » d’ailleurs).

J’ai aussi pensé pendant un temps à utiliser Cleeng, un système de paywall assez bien pensé ou les lecteurs doivent payer une toute petite somme pour lire la totalité d’un article.

Mais aujourd’hui payer d’avance me semble malhonnête.

> Découvrez pourquoi vous ne devriez pas payer d’avance

Le moyen de paiement le plus honnête que j’ai pu trouver à ce jour est celui du pourboire participatif. 

Je veux croire en ce fonctionnement éthique, mais je ne sais pas si il triomphera…

Peut-être ai-je tort, je garde donc un autre pied dans le vieux système :

Ce n’est pas parce que l’on y croit pas que l’on ne doit pas essayer

Mon offre de consultation par e-mail reste payante d’avance, prenant ainsi la forme d’un contrat de travail mutuel.

La Collection de mes anciennes Lettres Privées elle aussi reste payante d’avance, à hauteur de 18 € ( 6 € seulement si vous payez avec Bitcoin).

  • Par respect pour ceux qui ont déjà acheté cette Collection
  • Parce que cette Collection se vend régulièrement et me fait de petits revenus
  • Parce que vous y trouverez ma méthode « Faire le Point » extrêmement détaillée et praticable sans avoir à commander de consultation complète
  • Et parce que je ne suis pas naïf, je ne mets pas tous mes oeufs dans le même panier…

Le paiement à rebours ne fonctionnera peut-être pas. Ce n’est d’ailleurs pas la première fois que je le tente.

Nombreux d’entre vous apprécient de me lire mais ne ressentent pas la nécessité d’un coaching personnalisé, ni n’ont de raison d’acheter ma Collection de Lettres Privées, me suivant depuis mes débuts.

Et peut-être préférez-vous malgré tout entretenir le modèle classique et attendez que je propose de nouveaux contenus achetables d’avance, figés et fermés, comme des e-books par exemple…

Nous verrons. Je saurai m’adapter.

Le choix vous appartient.

J’ai fais le mien.

Déjà convaincu ? Merci donc d’achetez ce chapitre à rebours si il a su alimenter votre réflexion ! 🙂

A lire maintenant : 6 moyens simples & efficaces de soutenir un créateur web

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmailFacebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *