Si vous ignorez ceci, vous vous placez en grand DANGER

Résumé : nous creusons notre tombe avec nos dents et il ne tient qu’à nous de devenir responsable de notre santé.

1 personne sur 3, au moins, souffrira d’une forme ou autre de cancer dans sa vie (source).

Et non, ça n’arrive pas qu’aux autres. Vous n’êtes malheureusement pas exclu de ces statistiques.

La cause ?

Majoritairement votre alimentation.

Jeûner quelques heures par jour ne suffit pas, ni pour mincir, ni pour se détoxifier. Et si vous pensez déjà manger sainement, vous feriez mieux d’y repenser à deux fois.

tomatogm

5 fruits et légumes par jour suffisent-ils vraiment ?

Vous êtes quelqu’un correctement informé ET discipliné ? (Ne trouver qu’une seule de ces qualités chez nos concitoyens est déjà rare…)

Vous veillez donc certainement à vous nourrir selon les préceptes « paléo » et/ou « low-carb » (cétogène : faible en sucres, riche en gras, suffisant en protéines).

Vous accordez alors un effort considérable à la recherche d’aliments de qualité.

Mais quand bien même, un label « Bio » aujourd’hui ne veut rien dire, et nous ignorons presque tout de la manière dont sont véritablement produits et traités nos légumes, fruits et viandes.

La pollution environnementale semble inévitable, nous accumulons des toxines et amplifions nos carences dues à des sols épuisés par une agriculture irrespectueuse de millions d’années d’évolution.

Ne pas survivre activement, c’est mourir passivement

Rejoindrez-vous la liste des râleurs désespérés qui ne lèvent même pas le petit doigt pour changer les choses ?

Où faites-vous parti des Conquérants prêts à savourer la vie à son plein potentiel ?

Voici le plan d’attaque :

  • S’informer en vérifiant ses sources : abonnez-vous au blog Dur à Avaler de mon ami Djé et désapprenez au plus vite les conneries que l’on vous rabâche à la télé.
  • Se supplémenter correctement : n’attendez pas que vos carences se révèlent sous la forme d’une ou plusieurs maladies « incurables ». Comblez ces manques au plus vite et profitez-en pour vous détoxiner profondément avec, par exemple, de l’AFA du Lac Klamath.
  • Stopper les saloperies : les meilleurs suppléments du monde ne pourront RIEN pour vous si vous avalez du Coca, du lait, du pain ou des Pringles régulièrement… Désolé, ce n’est pas moi qui décide de comment fonctionne votre corps mais c’est comme ça !
  • Se discipliner, envers et contre tout : changer ces habitudes requiert un effort. Personne n’aime faire d’effort. Mais si vous comprenez à quel point votre vie est en jeu, les justes choix vous sembleront plus faciles à faire. Commencez tout petit, et persévérez.

Les compléments alimentaires ?

Vous avez probablement un tas d’excuses toutes faites pour ne pas considérer cet outil pourtant essentiel à votre santé.

« Chers ». « Inutiles ». « Dangereux ».

Je connais ces préjugés car ils étaient miens et je les défendais sans sérieusement me renseigner.

Jusqu’à ce que ma maman se rétablisse sous mes yeux d’une DMLA, d’une maladie « incurable ».

Jusqu’à ce que je rencontre un nombre sans cesse croissant de « miraculés » se relevant eux aussi de pathologies lourdes, alors qu’ils étaient souvent condamnés aux dires de la médecine traditionnelle.

Des miracles ?

Non.

Simplement quatre points critiques :

  1. L’information juste
  2. La modération juste
  3. La supplémentation juste
  4. La discipline juste

Vous pouvez apprendre tout ce qu’il vous faut savoir à ce sujet en cliquant ici.

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmailFacebooktwittergoogle_pluslinkedinmail