Séduire sans prise de tête, en étant totalement honnête – Lettre Privée de novembre 2013

Au sommaire  :

– Zoom sur : 

« Models: Attract Women Through Honesty » (Modèles : Attirer les femmes par l’honnêteté) est un livre de Mark Manson, un auteur avec qui je partage l’amour du minimalisme, du développement personnel…  et des femmes !

Après avoir été positivement surpris par son AMA sur Reddit (AMA = Ask Me Anything, une sorte d’interview communautaire quoi), je me suis décidé à acheter son livre au format e-book.

Ma critique dans cette Lettre Privée, chapitre après chapitre, de ce livre atypique qui a remué les communautés dédiées à l’art de la séduction !

– Article exclusif : Séduire sans prise de tête, en étant totalement honnête

Dans mon évolution personnelle, la lecture et application des principes de « Models » m’évoquent la confirmation d’un processus entamé il y a quelques années déjà.

« Models » a été pour moi un encouragement, à aller encore plus loin sur la voie du minimalisme social : celle de l’honnêteté totale.

Il est souvent prétendu que la séduction est un « jeu » (les anglophones parlent du « Game »). Et qu’un ensemble de règles, de tactiques et de méthodes sont à suivre plus ou moins scrupuleusement pour arriver à ses fins.

User d’honnêteté et de simplicité absolue dans une optique de séduction, serait alors un échec couru d’avance.

Retrouvez dans ma Lettre Privée mon expérience de l’honnêteté séductrice. Rencontrez Gertrude, Hildegarde et Augustine (des prénoms fictifs), des demoiselles (bien réelles en revanche) ayant eu à faire à cette approche singulière, et découvrez ou cela nous a emmené. 😉

Cette Lettre Privée est déjà partie !

Cliquez ICI si vous voulez tout de même la lire !

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmailFacebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

12 Comments

  1. C’est marrant, en ce moment je suis en train de lire « l’honnêteté radicale » de Brad Blanton, et c’est vraiment vraiment génial (même si c’est mal traduit). Je pense sincèrement que ce concept peut nous changer la vie en mieux! Je pensais bientôt faire un article dessus, dès que je l’aurais terminé! et je te conseille vraiment sa lecture, c’est sûr que ça devrait te plaire!

    1. Bonjour Aemi, j’ai entendu parler de Brad Blanton, je trouve que son approche est extrême mais peut en effet servir de thérapie pour ceux qui ont vraiment du mal avec le « qu’en dira-t’on ».
      Le problème avec son approche un peu trop spontanée est que l’on ne prend pas le temps bien peser ses mots, de communiquer vraiment ce que l’on ressent. Je sais par expérience que si je ne prends pas un minimum de temps pour réfléchir à ce que je vais dire je peux être facilement blessant, alors que le vrai message que je voulais faire passer ne l’était pas forcément !

  2. Merci pour cette info. Enfin un livre sur la séduction qui parle de respect de l’autre, c’est rare !
    Et ça mérite d’être diffusé…

  3. Point de vue intéressant pour une approche plus intelligente et plus durable. Ce livre prend-il en compte qu’ une relation évolue dans le temps ? Y aborde t-il la séduction au quotidien, une fois le couple formé ?
    cordialement,

    1. Les deux premières parties du livre traitent fondamentalement de la connaissance de soi et de communication sincère.
      Même si cela n’est pas détaillé il est évident que ses applications dépassent celui du cadre de « séduction des premiers jours ».
      Apprendre à s’exprimer sans détour ne peut qu’améliorer les relations entre amants à long terme, entre amis, parents, collègues, etc.

  4. approche intéressante de la séduction… le coté sincérité et franchise me plaît bien mais je pense qu’il faut peser ses mots pour ne pas être blessant.
    Est ce que, venant d’une femme, cette « méthode » peut passer pour du rentre-dedans de fille facile?
    Je pense que ça pourrait déstabiliser beaucoup de mecs! mais à tenter!

    1. Si un homme te considère comme une « fille facile », et si il considère ça comme socialement non-acceptable (alors que lui en tant qu’homme on ne lui dit rien si c’est un « séducteur »), penses-tu qu’il en vaille vraiment la peine ?
      Etre direct fait le tri rapidement. 🙂

  5. Rien que le titre du bouquin me dérange. Alors comme ça, la première, ou la seule, bonne raison pour un homme (ou une femme lesbienne ? Dix contre un que le bouquin n’en parle même pas) d’être honnête, c’est de séduire ? Certes, au moins cela semble promouvoir le respect des femmes plutôt que l’inverse, mais les gender roles et les attentes pesant sur les hommes et les femmes n’en sont pas moins renforcées. Je suis curieuse : toi qui réfléchis à pas mal de questions philosophiques, t’es-tu déjà intéressé à ce problème ? Non pas (ou pas seulement) « les droits des femmes » comme on dit souvent, mais ce que la société attend d’un homme ou d’une femme et le rôle contraignant qu’elle veut leur assigner. Les hommes ne sont pas beaucoup mieux lotis que les femmes de ce point de vue, d’ailleurs : les attentes sont différentes (justement), mais elles sont bien là.

    1. Bonjour Pwassone,

      Séduire n’est pas la « première bonne raison » pour être honnête.
      Etre honnête c’est le minimalisme social appliqué, c’est refuser de se prendre la tête dans ses relations, cesser de manipuler, et s’accepter soi-même.
      Le fait que cela se révèle séduisant n’en est au final qu’une agréable conséquence.
      L’auteur de « Models » le dit ouvertement : « Mon livre est un ouvrage de développement personnel déguisé en manuel de séduction. »

      Quant à ces questions de rôles sexuels mon avis est tout aussi catégorique que le reste de ma philosophie minimaliste et individualiste : toute oppression sociale n’a aucune justification. Et que l’on veuille modeler un être conscient d’une façon ou d’une autre fonction de ses origines familiales, son sexe ou sa couleur de peau me semble peut-être compréhensible historiquement, mais profondément barbare.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *