Nouvel appartement, nouveaux défis

En juin 2011, j’ai accompli mon défi de plus vivre qu’avec 100 objets. 98 possessions, selon les règles du jeu, me suffisaient même amplement.

 

Règles du jeu bénéficiant largement des avantages des collocations ou j’ai toujours habité depuis.

 

Aujourd’hui, pour la première fois de ma vie, j’ai un appartement à mon nom et à moi seul.

 

Certes, un studio de 20m2 a pour intérêt, non seulement d’être économique, d’aussi m’empêcher de tomber dans une consommation et un meublement excessif.

 

Et pourtant, les choses peuvent aller très vite !

 

Une table basse, de la vaisselle, des fournitures, un matelas, etc.

 

Vivre avec 100 objets en comptant l’électroménager (qui désormais m’appartient et devrait être compté) me semble difficile.

 

Mon mobilier

 

Il s’agit tout d’abord d’éviter le superflu :

  • télévision : pour quoi faire ? Mon cerveau est assez influençable comme ça (et c’est pas plaisant de le reconnaître) pour que j’ai à l’éponger avec des publicités et des programmes abêtissants !
  • micro-ondes : la facilité et la rapidité… mais à quel prix ? Les études sur la nocivité des ondes sont-elles toutes fiables ? Inutile d’être paranoïaque mais il faut avouer que réchauffer ses plats à la poêle réhausse la température plus uniformément et avec meilleur goût que ne l’ont fait tous les micro-ondes que j’ai pu utiliser jusqu’alors.
  • lit : pas besoin d’un « vrai » lit. Un grand matelas très fin posé à même le sol me convient largement. Certains considère ce choix comme spartiate, mais en ce qui me concerne je n’ai jamais aussi bien dormi que de cette façon, sur un sol bien ferme, mais pas trop.

 

Ce qui me semble indispensable :

  • un frigo : dans mon pays que j’adore, la température en été dépasse facilement les 30°C, autant dire que tout aliment laissé à l’extérieur le matin se retrouve gâté le soir même.
  • un ventilateur : raison similaire au frigo.
  • une gazinière : pour apprendre petit à petit à aimer faire de la cuisine saine !
  • une hotte filtrante : quand on vit dans un 1 pièce, on ne veut pas que l’ensemble de l’appartement se mette à sentir la viande ou le poisson… la hotte n’est pas un luxe pour moi, mais une nécessité olfactive.
  • un « placard »: en aluminium, démontable facilement, je l’adore. Pratique pour ranger ses vêtements.
  • une table basse : pour y poser l’ordinateur portable et les papiers.
  • un étendoir : petit modèle puisque je n’ai pas de terrasse ou j’aurais pu le mettre.

 

Les petits plus :

  • une machine à laver : clairement, j’aurais pu laver mes vêtements (peu nombreux à la main). La lessive à la main ne me rebute pas, mais l’essorage, avec une machine à 1200 tours/minute est inégalé, et très pratique lorsque l’on a ni terrasse ni balcon et que l’on doit faire sécher son linge DANS son appartement !
  • un meuble-comptoir : très pratique pour séparer un peu le coin cuisine du reste de la pièce et pour y poser, dans ses étagères les couverts et condiments.
  • deux autres tables basses (!) : oui bon je suis encore en rangement, il est fort probable que je me débarrasse de l’une, voire des deux dans les semaines à venir, en attendant elles restent pratique pour y poser quelques affaires.

 

Combien d’objets ai-je aujourd’hui ?

 

Aucune idée. Mais il est clair qu’il me faudra faire un peu de vide, j’ai récupéré trop de couverts de mon ancienne collocation par exemple.

 

Allez, si le coeur vous en dit je pourrais faire un nouveau comptage complet dans les mois qui suivent.

 

En attendant je profite de cet article pour remercier publiquement ma môman qui m’a trouvé de bonnes affaires d’occasion avec la machine à laver et l’armoire, ainsi que les deux amis qui m’ont aidé à installer la hotte, la gazinière et la machine à laver.

 

Avant de se retrouver dans un prochain post, quels sont les conseils que vous pourriez me donner pour optimiser au mieux mon petit studio ?

Merci d’avance ! 🙂

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmailFacebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

13 Comments

  1. Je suis bien d’accord avec toi pour la télévision et la miro-ondes, mais je ne vois pas en quoi un matelas plutôt qu’un lit te sauvera en terme de nombre d’objets qui t’appartiennent. Et si tu veux sauver de l’espace, dors plutôt dans un hamac !
    Si tu t’inquiètes des effets nocifs d’un micro-ondes, je te suggères de te renseigner sur les effets de l’utilisation d’une gazinière dans un 20m2. Un poêle électrique serait moins nocif…et moins économique.
    Pour t’aider à sécher ton ligne à l’intérieur tu peux utiliser ton ventilo, c’est plus le vent que le soleil qui fait sécher le linge.

    1. L’idée du hamac est bonne, simplement pour une question de préférence personnelle j’aime dormir sur du dur.

      En effet, les plaques électriques consomment beaucoup et de plus ne cuisent pas bien (les omelettes sont impossibles à bien faire avec :/ ).. cependant j’ignore en effet la nocivité d’une gazinière et je vais faire des recherches à l’instant même ! Peut-être trouverais-je des moyens de limiter la casse… Merci de me l’avoir signalé en tout cas !

      Et pour sécher le linge oui j’utilise déjà mon ventilateur. 😉

      Merci beaucoup pour ton commentaire constructif David. 🙂

  2. Virer la TV c’est génial, le problème c’est qu’après on compense avec les livres et on dépasse vite les 100 objets…
    Enfin ça dépend comment on compte le kindle (1 objet ou un objet par livre ?) Si c’est un objet, ça reste tenable 😉

    1. Tu as raison, je commence à avoir de plus en plus de bouquin… m’étant même offert « La Grève » (la traduction officielle d’Atlas Shrugged d’Ayn Rand) pour Noël.

      Le jour ou les liseurs d’e-books seront totalement abordables et avec un confort de lecture optimal, je serais dans les premiers à y passer.

      En attendant, le papier reste encore, à mon avis, le plus agréable, bien que ne pouvant utiliser Ctrl-F pour y retrouver des passages à volonté. ^^

  3. Je rebondi sur ton dernier commentaire Damien pour aborder une méthode qui pourra en inspirer certains.
    Pour les livres, une carte de bibliothèque peut remplacer plusieurs milliers d’objets 😉 Idem pour les DVD avec une carte de médiathèque! Mon fiancé et moi avant grands consommateur de DVD livres jeux et CD avons trouvé la parade! Nous avons 3 carnets, un pour les livres, un pour les films, un pour les jeux et musiques où nous écrivons tout ce que nous avons lu/vu/écouté (des spectacles également d’ailleurs) et apprécié avec un petit commentaire personnelle! Nos amis y mettent souvent le nez et ça fait en réalité plus sympathique et passionné que tout une collection d’objets 🙂 Nous avons donc sélectionné nos films et livres préférés que l’on voulait absolument garder (peu mais des essentiels qu’on relit souvent et qui ont une grande valeur autre que matérielle pour nous), vendu ou donnez les autres et avec l’argent récolté on s’est offert un abonnement ciné illimité 😉

    1. Excellent cette idée de carnets. Conserver des souvenirs sur des oeuvres plutôt que celles-ci est en effet un moyen bien poétique, et pratique, de les faire vivre.

      As-tu déjà essayé le logiciel Evernote ? http://www.evernote.com

      Je pense qu’il remplirait à merveille cette fonction, avec possibilité de partage par e-mail, réseaux sociaux, etc.

  4. OM
    Pour supprimer gazinière, hotte, couverts et frigo il y a la solution radicalement minimale de manger du Prana ou encore de regarder le soleil (Sun gazing).
    ca peut même aller jusqu’à permettre de supprimer le PQ puisqu’après on va au toilette 1 fois par mois seulement pour expulser des résidus de cellules mortes internes…
    sans parler d’un gain de temps, de santé et de sommeil…
    A toi de voir 🙂

    1. Je reste ouvert d’esprit mais je demande à vérifier… pourquoi par l’expérience directe bien sûr, mais j’aime vraiment le plaisir gustatif pour m’en passer pour l’instant. ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *