L’Art ancestral du Minimalisme Hygiénique

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmailFacebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

!!! POISSON D’AVRIL !!!

Je me sens quand même obligé de le préciser puisqu’on me pose encore la question à savoir si cet article est sérieux ou non… :p

Soucieux d’aller toujours plus loin dans la philosophie de vie simplicitaire, il me fallait bien vous présenter un jour le concept encore peu reconnu du minimalisme hygiénique.

Le principe est simple : nous sommes esclaves du concept abstrait de la propreté !

Cette obsession est une contagion sociale et s’en libérer apporte des bénéfices conséquents que l’on ne devrait pas mésestimer :

(Crédit photo)

• Des économies non-négligeables

Savez-vous quel montant de votre budget part en abonnement d’eau, en savon, en lessive et autres produits ménagers et corporels ?

Imaginez un peu sur toute une année les économies que vous pourriez faire si vous arrêtiez dès maintenant de les employer !

A moins que vous ne comptiez continuer à vivre toute votre vie pour un emploi qui ne vous gratifie pas, vous feriez mieux de mettre en place des économies mensuelles au plus vite.

Et pour y arriver, il faut couper PARTOUT. Surtout là ou ça ne sert à rien comme toutes ces dépenses relatives à l’hygiène personnelle ou ménagère.

Au début, l’habitude sera encore trop ancrée. Il vous faudra faire un véritable travail sur vous-même pour réduire vos activités de nettoyage.

Commencez par ne faire le ménage qu’une ou deux fois par mois maximum. Apprenez à accepter avec lâcher-prise cet environnement nouveau et libre qui éclot autour de vous.

Prenez une douche de moins par semaine. Pour commencer. Regoûter à ce contact sans détour avec votre corps qui s’imprègne de ses trajets, de ces lieux visités et de lui-même. Puis réduisez la fréquence, en douceur, jusqu’à ne plus vous doucher du tout.

• Un gain de temps appréciable

Nous passons en moyenne 5 803 heures de notre vie sous la douche !

Vous vous rendez compte de tout ce temps gâché ?!

Un temps précieux que vous aurez pu passer à lire tous les articles de Raccourci-Minimaliste par exemple.

La vie est trop courte pour en laisser de précieuses miettes à des activités si peu fructueuses que le ménage, la vaisselle ou les soins corporels.

Cessez de récurer votre résidence, laissez-là s’épanouir et s’embellir des déchets de vos activités diverses. Vous constaterez alors que toute une faune prendra asile chez vous pour vous débarrasser de vos reliefs sans que vous n’ayez rien à faire.

Fourmis, araignées, cafards, mouches et rats… embrassez cette ancestrale communion avec ces petites créatures qui prolifèreront et qui, tels les lutins des légendes d’antan, peupleront votre maisonnée pour la nettoyer avec bon plaisir.

Que la Nature est bien faite. 🙂

• Un retour au naturel

Alors bien sûr vous allez rétorquer qu’adhérer à ce mode de vie c’est se placer en paria. Evidemment, vous allez retrouver votre véritable odeur naturelle, et oui, celà pourrait être un désagrément pour certains de vos proches pas encore prêts à sauter le pas.

C’est que nous avons oublié que nous sommes des animaux. Nous refusons tellement cette vérité que nous masquons nos effluves, pourtant nécessaires en séduction et communications inconscientes, par des parfums chimiques et des douches répétées.

Acceptez ce que vous êtes ! Renvendiquez-le ! Soyez fier de ce doux fumet qui commencera à se dégager de vous au fil des jours qui passeront. Vous pourriez bien y prendre goût au bout d’un moment.

Vous marcherez alors, tel un fauve triomphant au milieu de ses proies, avec la hardiesse de celui ou de celle qui se sait maître de son territoire.

L’aventure vous tente ? 😀

PS : si vous vous mettez à sentir le poisson (d’avril) sans en retirer les bénéfices cités plus haut ne vous en prenez qu’à vous-même. 😉

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmailFacebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

01. avril 2012 par Damien Casoni
Catégories: Non classé | Tags: , , , , , , |