Comment se foutre dans la merde ? (mon exemple à NE PAS suivre !)

Dans la merde

Réponse : acheter ce qui nous plait et se dire que tout ira toujours bien demain.

Tant que vous n’apprenez pas à contrôler vos pulsions de consommateurs et tant que vous n’avez pas un minimum de prévoyance, vous ne faites qu’obéir au Tyran qui nous tient tous à genoux par une seule chaîne.

Ce dictateur est le consumérisme destructeur et sa chaîne est notre paresse.
Personne ne l’aime et tout le monde lui crache dessus. Mais concrètement, qui se bouge le fion pour s’en libérer ?

Les révolutions de comptoir entre potes font mourir de rire le Tyran. Il sait très bien que dès demain on ira s’acheter une paire de chaussures neuves, de nouvelles jantes pour la voiture et peut-être un Big Mac au passage.

Vous me trouvez critique ? Et pourtant… j’ai fais pire qu’obéir au Tyran !

• Je l’ai engraissé comme un porc !

Pour preuve, voici mon résumé financier de ces 2 dernières années :

  • J’obtiens un bon emploi en CDI. « Je vais enfin pouvoir me stabiliser ! »
  • J’obtiens un crédit de consommation pour rembourser mes dettes
  • Je pars en vacances en Australie avec la moitié de cet argent, principalement pour fuir mon ennui
  • J’en profite pour refaire totalement ma garde-robe
  • Évidemment, je dépense plus que ma limite prévue
  • Mais finalement ça va pas si mal, l’ennui revient et je commence à me lancer dans des loisirs onéreux
  • « Faire mes comptes ? Bah… il me faudrait un ordinateur pour ça… »
  • J’achète l’ordinateur portable dont j’ai toujours rêvé
  • Ma voiture tombe en panne, j’en achète logiquement une autre
  • Celle-ci se fait voler, on la retrouve accidentée. Je paye une grosse franchise d’assurance
  • Je paie mes impôts et découvre encore de nouveaux impayés !
  • Je ne m’en sors plus…

Mon découvert bancaire aujourd’hui (17 décembre 2010) est de : 1,173 € (140 000 CPF)
Mes dettes totales impayées (voiture + crédits) sont de  8,220 € (981 000 CFP) !

Ce qui fait un trou de 9,394 € (1 121 000 CFP) à combler avant d’avoir un semblant de pouvoir financier réel !!!

En attendant, tout ce que j’achète contribue simplement à renforcer le Tyran.

Mais l’avantage quand on est dans la merde, et que les thunes ne peuvent rien résoudre (puisque je n’en ai pas), c’est qu’on commence à utiliser la ressource la plus rare au monde : l’intelligence.

• La solution a toujours été sous mes yeux… ><

Alors oui, j’ai commis de nombreuses erreurs. Oui j’ai été stupide.
Et même après plusieurs mois à avoir fait scrupuleusement mes comptes et à arrêter d’acheter des choses inutiles j’ai compris que ça ne suffisait pas pour m’en sortir !

« Il est dommage que la stupidité ne soit pas douloureuse. » – Anton Lavey

Oh mais elle l’est mon bon Docteur. Elle l’est.
Tellement que j’ai cherché partout, des moyens de m’en sortir, j’étais même prêt à payer avec l’argent que je n’avais pas pour trouver LA solution.

Et j’ai découvert cet e-book d’Everett Bogue : « The Art of Being Minimalist »

La claque…

Ce livre électronique, en anglais facile à comprendre, m’a mis face à la vérité : j’étais encore stupide ! La solution à toujours été sous mes yeux…

Si vous ne voulez pas vous procurer cet e-book, voici résumé en une phrase ce qui m’a le plus parlé :

« Vends ta voiture, débarrasses-toi de tout ce qui t’es inutile et commence enfin à vivre. »

Ne suivez pas mon exemple… suivez celui d’Everett !

Et vous ? Avez-vous déjà été dans la merde noire financièrement parlant ? Si oui, comment avez-vous fait pour vous en sortir ?

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmailFacebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

35 Comments

  1. La merde noire financière, je connais si bien… je me suis parfaitement reconnue dans les premières lignes de ta description ! J’ai pris mon premier crédit non pas lorsque j’ai eu mon premier CDI, mais que j’étais en contrat de qualification (payée à 65% du smic si je me souviens bien). Mais c’était pour la bonne cause : j’avais besoin de cet ordinateur portable puisque je bossais dans le web ! Oh et tiens, payons en *je ne sais plus combien de très longs mois*… au final, je l’ai payé pas loin de trois fois son prix.

    Mon premier vrai salaire (CDI) m’a permis d’acheter un palm (oulala c’est vieux) que je n’ai jamais utilisé. Et puis un compact numérique aussi. Et mon premier treizième mois… tout est passé dans les fringues. En même temps, il était versé en deux fois, à chaque fois au moment des soldes ! 😉

    Bref. Tu vois le genre. J’ai connu le même découvert que toi. Et j’en ai eu les larmes aux yeux plusieurs fois. C’est vraiment une situation difficile, mais on s’est mis nous même dans cette situation…

    Je n’avais rien d’inutile et de valeur à vendre, alors le plus simple a été de compter. 40 euros de dépenses autorisées par semaine pour la nourriture et les sorties + un budget mensuel pour les clopes, et c’était tout. Ca m’a vraiment permis de remonter petit à petit, et Dieu merci, la prime à la rentrée ensuite m’a sauvée !

    Aujourd’hui ça va beaucoup mieux (et pourtant, je ne touche que les assedics), même s’il me reste un « vieux » crédit à la banque.

    Désolée pour le pavé, mais je me suis vraiment reconnue et je trouve vraiment super le chemin que tu prends, du coup je n’ai pas pu m’empêcher 😉

    1. Les victimes de l’endettement à crédit sont nombreuses. Ton histoire est intéressant car tu as réussi à t’en sortir. Peut-être serait-ce une bonne idée que de faire un article récapitulatif de ta situation sur ton blog, comme tu viens de le résumer ici. C’est toujours intéressant de voir ce que d’autres ont traversés avec succès. (bon tu l’as peut-être déjà fait, j’avoue ne pas avoir exploré l’intégralité de tes volumineuses archives… ^^ )

      Le « budget-enveloppes » c’est aussi ce que je pratique. Je rédigerais certainement un article sur le sujet du budget simplifié, si j’estime apporter quelque chose de vraiment intéressant.

  2. Je me reconnais qu’en partie dans ton article et je ne trouve pas ta solution très alléchante.

    Pour moi la seule solution pour éviter de se « laissé aller » et de juste acheter et consommer ce dont a besoin. J’ai besoin de manger convenablement à un prix raisonnable, j’ai besoin de nouveaux vêtements parce que les autres se détériore, j’ai besoin d’un moyen de locomotion qui corresponde à mes attentes etc… Je pense qu’il ne faut pas se dire qu’on est tout seul dans la vie aussi, il ne faut pas hésiter à demander conseil, à poser des questions sur différentes solutions pour résoudre ses problèmes du quotidien et sans cesse chercher à s’améliorer. Au bout d’un moment (ça peut être long) on va prendre des décisions qui auront un impact à long terme, car je pense que le plus important ce n’est pas « maintenant » mais « pour longtemps ».

    Enfin voilà j’avais envi de donner mon avis aussi sur cette question qui tracasse tout le monde.

    1. Tu as raison Akenarth : juste acheter ce dont on a besoin. Mais comment faire lorsque c’est déjà trop tard et que l’endettement nous enchaîne ? Je pense avoir trouvé ma solution, qui sera en même temps une expérience de vie, un jeu utile et instructif.

      Mais si j’ouvre un blog c’est bien entendu parce que je reste en ouverture de tout conseil et toutes solutions.

      Et je te remercie donc d’avoir déjà commencé à participer. 😉

  3. je ne pensais pas que c’était a ce point la !
    oui moi aussi j’ai eu déja connu des problèmes financier et a 4 reprises ,et a chaque fois je m’en suis sortie.
    la 1ére ; aprés mon bac hotellier ,j’avais plus rien sur compte ,j’habitait déja avec mon chéri de l’époque mais je n’aime pas me faire entretenir donc c’est parti pour 2 mois de travail dans un bar a cocktail non stop 15h par jour .Aprés ces 2 mois a prendre le vélo pour aller bosser , manger uniquement des sandwichs pause repas trop courte et je vivais sur mes pourboires ,
    la 2 éme j’étais gérante d’un snack restaurant et on a eu des mis trés difficiles ont fait notre maximum pour remonter les comptes de la sociétés et la mois calme ,moins de fréquentation , le banquier qui nous menace …J’ai fait appel a mon jocker ; ma mère ma fait un virement pour sauver ma société . j’avais trop honte , mes parents ont trés peu de revenu.Suite a cela nos compte était toujours en positif et notre chiffre d’affaire augmentais chaque année .
    la 3éme aprés la vente de mon snack , j’ai pris 1 mois de vacances en france et amon retour ,mon compte était dans le rouge ,le virement de la vente que j’attendais n’as jamais étais effectuer et ne l’ai toujours pas a ce jour .
    le 4éme mon mariage, j’ai pris un crédit ,j’ai payer personnellement tous les frais du mariage et j’attendais que m’ai inviter soit généreux ( mariage panier ) ce ne fut pas le cas !
    j’ai 3 crédit en cours . difficile d’économiser dans cette situation .

    1. 3 crédits en cours, c’est aussi ce que j’ai en ce moment : 1 pour l’ordinateur portable, 1 pour la voiture, et 1 autre pour un crédit de consommation acquis en fin 2008… ma plus grosse erreur !

      Mais te connaissant je me doute bien que tu arriveras toujours à t’en sortir toi aussi, quitte à travailler plus que de raison !

      Mon Raccourci à pour objectif de me permettre de ne pas devenir un forçat du travail, tout en réalisant mes rêves. On verra bien si j’y arriverais ! 🙂

  4. j’aime beaucoup ta prose, tant dans la forme que dans le fond.. merci de partager tout ça, merci de faire bouger les choses..
    Ne te décrirais pas les merdes financières qui ont pu m’arriver, aucun intérêt sauf de dire: bravo d’avoir ce courage !

  5. hahahaha! vraiment bien! j’adore! mais le probleme c’est que je ne me reconnias que peu mais beaucoup d’autres personnes! « que peu » car il y a bien un domaine dans lequel je depense sans compter c’est la bouffe! je ne peux m’empecher de faire plaisir a mes papilles si gustatives! vendredi soir j’ai claqué 19 euro pour un repas sans boisson, ni entrée, ni dessert, c’etait bon mais mon porte feuille m’a fait la gueule toute la soirée!
    mais si ce livre me permet de faire des economies en plus, je vais le « yeuter »!
    car je curieux de savoir ce qu’est pour lui « minimalist »? si c’est prendre qu’une douche par semaine avec que deux tenues dans son armoire ou bien plus ou meme moins^^! mais bon apres je ne suis pas totalement dans votre probleme car je ne suis pas créateur de mes revenus.

    1. Hahaha ! Superdwarf ! ^^

      L’idée n’est pas de devenir un clochard ! 😉

      Le concept c’est de revenir à l’essentiel. Se débarrasser de tout ce qui est moyen voire médiocre pour ne garder que le bon ou l’excellent. 🙂

      Moi non plus je ne suis pas (encore) créateur de mes propres revenus, mais je compte éventuellement le devenir à force de relations, de compétences et d’expériences, comme « The Minimalist Business » encourage de le faire.

      « The Art of Being Minimalist » est une base, pour remettre certaines idées fixes en questionnement.

      J’espère sincèrement que sa lecture te plaira autant qu’elle m’a transformé. 🙂

  6. Cet article me donne envie de commenter sur le crédit à la consommation, la pire création « des tyrans », un crédit au taux élevé qui te laisse croire que tu as de l’argent car tu peux tout acheter sans soucis (sur l’instant même) mais quand plein d’achats pas toujours utiles s’accumulent sur le crédit, on se rend compte rapidement que celui nous fais payés 3 à 4 fois le prix orignal de l’article.

    Oui on peux consommer mais intelligemment, évitons les achats du simplement à la publicitée. Si quelque chose vous semble vraiment utile, après avoir y réfléchi un moment et non un achat spontanné, attendé d’avoir les moyens de l’acheté. Et surtout ne pas utilisé un crédit pour quelque chose de non vital.

    Le crédit pour moi n’est consevable que pour l’achat d’une maison peut etre et encore je souhaite pouvoir y mettre un bon apport financier pour diminuer le coût du crédit au maximum.
    Ca méritera quelques calcules…

    1. 3 ou 4 fois le prix de l’original bon faut quand même pas exagérer 😉
      Mais c’est vrai que la marge est souvent très conséquente.
      D’autant plus si tu veux solder tes crédits avant terme ! J’ai découvert ça récemment ça m’a assez énervé… ><

      Après pour ce qui est du crédit maison, ou même des défis minimalistes, tout dépend des situations et objectifs de vie choisis. 🙂
      C'est vrai que perso je me vois mal attaché à vie à un lieu et une maison, c'est très personnel.

  7. Hum… le crédit… quel invention… de voleurs !!!
    Mais utile dans certains cas malheureusement, et quoi qu’on en dise.
    Personnellement je serais bien embêté dans mon travail sans ma voiture (bon j’aurais pût en prendre une moins chère aussi), là le crédit m’as été utile, mais il ne faut pas aller dans l’extrême, c’est là le danger du crédit, le faire intelligemment.
    La première chose a regarder c’est nos dépenses mensuel, et calculer un surplus a cette moyenne pour pouvoir mettre de côté en plus en cas de coup dure et économiser, après ce qui reste peux servir pour un crédit, mais surtout pas faire l’inverses, a se dire « je veux ça, je prend un crédit et je me sert la ceinture » car on ne le fait jamais, surtout pour un crédit de plusieurs années.
    L’endettement je connais, je l’ai traversés aussi il y a quelques années, et maintenant que j’y repense je me dit PLUS JAMAIS, et pourtant il m’arrive encore de consommer un peux trop, mais jamais au point de me faire vraiment mal au porte feuille, une fois m’as suffit, ce sont des coups de chances qui m’ont sorti de tout ça (primes, cadeaux, nouveau travail inespéré, etc…), et des coups de chance on en as pas tout les jours.

    1. @Denis : Comme tu le précises, le crédit devrait être utilisé intelligemment. J’avoue que ça n’a pas été mon cas… et je m’en mords les doigts aujourd’hui ! Mais il suffit d’avoir une méthode pour s’en sortir, comme tu le dis en conseillant de calculer et d’économiser.
      Ceci dit merci d’avoir commenté et bienvenue sur mon blog. 🙂

  8. je n’ai pas eu le temps d’être vraiment dans la merde car j’ai la chance d’avoir un boulot bien payé
    mais à peine diplomée, j’avais souscrit un prêt pour mon (ex) mec ( ahhh ne jamais faire ça !!! ) , son portable passait sur mon compte (des factures de 300€) , j’ai aussi connu le prêt avec le taux à 20%
    attention ce n’était pas un « escroc  » , c’était un opportuniste que j’ai laissé faire
    Je me suis retrouvée interdit bancaire très vite mais très vite ça s’est arrangé car ma banque m’aime bien

    mon petit conseil :
    ne plus acheter d’objet par envie mais par plaisir
    ça change tout
    on confond souvent envie et plaisir
    cad : quand on achète par envie , le plaisir dure le temps de l’achat
    si on achète un objet qui fait plaisir, le plaisir dure tout le tps de la possession
    c’est ma définition du minimalisme
    au final, j’ai plus envie de grand chose car j’ai besoin de rien ah si.. du chocolat !

    bon courage !
    je vais suivre ton blog et tes progrès !!!!

    1. @Christelle : Se retrouver interdit bancaire doit être une expérience bien stressante j’imagine ! :s
      J’aime beaucoup la différence que tu fais entre l’envie et le plaisir. Ca me parle beaucoup et c’est à rapprocher avec la philosophie épicurienne. Etre capable de retarder une satisfaction temporaire pour un plaisir à plus long terme.
      C’est une qualité à développer pour réussir je pense.
      En tout cas merci d’avoir commenté, et bienvenue sur mon blog. 🙂

      @Julien : Exact ! Le minimalisme n’est pas une simple « mode », ni même une destination finale, c’est un processus qui doit répondre à des impératifs. Les miens sont liberté, richesse et sécurité, et donc j’oriente mon chemin de dépouillement sur ces trois critères. Je suis donc en totale ouverture de tout conseil de la part de mes lecteurs pour m’aider à faire les meilleurs choix possibles. Merci donc à toi Julien d’avoir commencé à participer ! 🙂

  9. LOL, j’ai ri en lisant ton article, et c’est rare pour un blog de développement personnel, bravo. Je te recommande un autre exercice qui a métamorphosé ma vision de l’argent : avant toute dépense (hors soins vitaux et nourriture) note la sur une feuille et attends 30 jours. Cela permet d’éviter toutes les dépenses coup de cœur et compulsives.

    Yoann

    1. @Yoann : Content d’apprendre que je peux faire rire à travers mes écrits alors. 🙂
      Sympa ton exercice de 30 jours, ça me semble gros quand même je pense pour quelqu’un qui est naturellement très dépensier. Peut-être y aller par étapes, suggérer 3 jours, puis 7 jours, etc.
      Je suis un adepte des changements progressifs… mais certains !
      En tout cas bienvenue sur mon blog et merci d’avoir commenté ! 😉

  10. Ca me rappel une planche de BD amateur: les dents de la merde 😀

    Bien content de t’avoir vu trouver une méthode efficace pour résoudre tout ces problèmes et t’épanouir mon ami.

    J’aimerais savoir si tu as réussi à trouver une banque en ligne satisfaisante.

    1. Pouaah Stéphane tu sais quoi ? J’ai retrouvé ma planche des « Dents de la Merde » en plus il y a peu !!
      Ma môman qui est passé me rendre tout un tas de vieux dessins que j’avais fait et tout !
      J’ai dans l’idée de tout scanner pour immortaliser tout ça, et pourquoi pas, me redonner goût au dessin. ^^

      Pour revenir dans le sujet eh bien comme je l’expliquais ici ( http://www.raccourci-minimaliste.com/marre-de-bosser-pour-vivre-voici-ce-que-vous-pouvez-faire ) je m’en suis enfin sorti oui ! 😀

      Plus de dettes, plus de galère. Au prix d’une grande discipline et de choix de vie appropriés bien sûr. 🙂

      1. Cool ^^ Mets le lien quelques part, ça me plairait bien. Tu as toujours eu un bon coup de crayon, développe ça ^^
        /me part vers le lien

        1. Houla j’ai encore rien scanné de ce dossier… et ça risquera de me prendre pas mal de temps, ce n’est pas dans mes priorités. :/
          Mais dès que c’est fait je tâcherais de m’en souvenir… ou de partager tout ça sur un blog public d’ailleurs pourquoi pas ça peut être marrant, pour le fun.

          Franchement, je n’ai pas dessiné depuis très longtemps. 🙁

          Mes gribouillis sur mon grimoire ne ressemblent à rien, ce qui est bien dommage, j’aimerais beaucoup illustrer mes propres contes. Mais on ne peut pas tout faire ! (j’ai aussi arrêté de faire de la musique… bouarf…)

          A bientôt ! 🙂

  11. Coucou Dadou,
    Les derniers commentaires sont bien anciens…
    Allez j’y vais quand même de mon petit mot (que je devrais écrire mes « pires maux »).
    Problèmes d’argent… la spirale sans fin des crédits à la consommation… où tu finis par retirer sur l’un pour approvisionner l’autre (les autres) et acheter le pain.
    Une famille nombreuse, un mari au chômage et temps partiel pour seule activité professionnelle…
    Souvenirs, souvenirs… mais ceux la m’ont fait déchanter.
    Le résultat ? 2 plans de surendettement déposés au fil des années, puis inéluctablement le dossier qui part en PRP (plan de redressement judiciaire), c-a-d l’effacement total de tes dettes (mais plus de possibilité de faire des crédits pendant 5 ans : remarque même en « crevant la dalle », les crédits c’est fi-ni !) 🙂

    « Dans l’ancien temps », tes arrière-grands parents (la mère de ta grand-mère) faisait des enveloppes pour chaque poste budgétaire par semaine car son mari était payé par 15aine (maintenant c’est mensuel), et j’ai toujours entendu ma mère (mamie Céline) dire qu’elle faisait comme sa môman !
    De toute façon, les moyens de paiements actuels tels que chéquiers et CB ne sont pas toujours de bons Z’amis car ils rendent l’argent abstrait.
    Quand les billets passent entre les doigts, je crois qu’on les retient mieux, non ?

    Voilà ma petite expérience d’ex-endettée…
    BiZous et surtout à très bientôt !
    😉

  12. Hello,

    Il m’est arrivé de faire un gros crédit à la consommation (6500 euros), il m’a fallu deux ans pour le solder. J’étais dingue à l’époque d’avoir fait cela, sachant que je venais de changer de taff durant la période restante du crédit, à savoir un an restant à rembourser.

    Maintenant, j’ai un crédit sur encore 19 ans à payer pour ma maison (emprunt sur 25 ans), je le jure, ce sera le seul.
    « No debt, pay yourself first » est ma devise.

    Ma situation financière est au vert, pas de crédit à la conso ou pour une voiture (d’occase), j’épargne convenablement.

    Et pour les achats, j’attends aussi 3 semaines avant d’acheter un produit, une sape qui me plait, afin de me tester si c’est un achat impulsif ou résonné.

    Merci de ton article et de ton blog, ça fait réfléchir !

    1. Nickel la petite astuce d’attendre un peu avant d’acheter. Tellement simple et tellement efficace !
      Ton crédit pour ta maison n’est pas un « mauvais » crédit en soi. C’est un investissement, à l’inverse des crédits de consommation.
      Des fois il faut apprendre à la dure… content d’apprendre que tu t’en est sorti et que tu ne retomberas plus dans le piège toi non plus. 😉
      Bonne continuation et merci pour ton commentaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *