Ce que PERSONNE ne t’a jamais dit sur L’AUTODISCIPLINE

Résumé : user d’autodispline ou de volonté c’est apprendre et employer un processus qui aide à faire de notre rebelle intérieur un allié afin de réaliser l’objectif choisi.

« Je n’y arrive pas… je n’ai pas de volonté, je n’arrive pas à me motiver… pffff je suis nul(le) ! »

STOP !

Avoir de la volonté ça n'existe pas. Cliquez pour tweeter

L’autodiscipline (volonté, motivation, résilience, etc.) n’est ni un trait de caractère ni un talent inné. C’est une compétence, une habitude que l’on peut apprendre et améliorer.

« Je n’y arrive pas… je ne sais pas jouer du piano… Si j’ai pris des cours et si j’ai étudié le sujet ? Bien sûr que non ! Je devrais savoir en jouer depuis la naissance !« 

Développer sa volonté c’est comme jouer un instrument de musique : on ne naît pas avec, ça doit s’apprendre mais, quand on a la bonne méthode, il suffit de quelques essais à peine pour constater une amélioration et sortir quelques jolies notes sans prétention.

De même, en apprenant ce qu’est l’autodiscipline et comment la cultiver tu pourras très rapidement tirer un « Au Clair de la Lune » à peu près reconnaissable… bien supérieur en tout cas à… rien du tout, qui est l’état de paralysie dans lequel stagne ceux et celles qui s’imaginent ne pas « avoir » de volonté.

Pourquoi tu n’y arrives pas

Tu t’es donné un objectif (travailler, mettre en place une nouvelle habitude, régler un problème qui traîne, etc.) et tu LUTTES ! Tu luttes, tu luttes, tu luttes.

Tu fais face à une résistance de plus en plus forte jusqu’à ce que finalement, tu cèdes et ouvre Facebook, Netflix… ouvre le frigo ou sort prendre un verre pour « décompresser »… et rien n’avance plus. C’est mort, tu n’es pas fait pour ça, tu « n’as pas de volonté », tu es « nul(le) ».

Nope ! Tu n’es pas nul(le) !

La vérité c’est qu’il existe une partie de toi, tapie dans ton subconscient, qui est à l’origine de cette résistance. 

Cette partie de toi, c’est ton enfant ou ton adolescent intérieur, que l’auteur du livre dont nous parlons dans la vidéo appelle M.Hyde (comme dans « L’Étrange Cas du docteur Jekyll et de M. Hyde »).

Ce « M.Hyde » qui est en chacun de nous a la philosophie de vie particulière suivante :

« Personne n’a à me dire ce que je dois faire ! Même pas moi-même ! »

Le secret de l’autodiscipline consiste alors à connaître et négocier avec l’éternel rebelle qui se cache en nous.

Le secret de l'autodiscipline consiste à connaître et négocier avec l'éternel rebelle qui se cache en nous. Cliquez pour tweeter

Et pour y arriver, l’auteur de la méthode « Self-Discipline in 10 Days » (l’Autodiscipline en 10 jours ») nous explique qu’il faut appliquer 4 étapes pour réussir de façon optimale tout objectif :

Le processus d’autodispline en 4 étapes :

Décider

Remplir une fiche d’objectif est important pour bien clarifier et quantifier l’objectif à atteindre.

Il faut être capable de coucher par écrit (c’est important) les réponses aux questions suivantes :

  • Quoi ? Résumer l’objectif en une phrase.
  • Combien ? Pouvoir mesurer progrés, réussites et ou échecs.
  • Quand ? A quelle date commencer et à quelle date avoir fini.
  • Pourquoi ? Très important ! Tu dois savoir quelles sont TES motivations pour y arriver.
  • Quelles étapes ? Lister toutes les petites étapes t’aidera à rendre l’objectif final moins intimidant.

Ensuite, il faut dresser un tableau en deux colonnes : Avantages / Inconvénients, dans lesquels on détaille tout ce que l’on peut imaginer.

Voici quelques questions pertinentes pour y aider :

  • Cet objectif en vaut-il vraiment le temps et les efforts ?
  • Les risques encourus en valent-ils la peine ?
  • En quoi mon quotidien en sera affecté ?
  • Est-ce le bon moment ?
  • Quels sont les inconvénients à travailler sur et atteindre cet objectif ?
  • Comment pourraient en être affectés mes amis, ma famille et ma carrière ?

Plus tu passes de temps sur cette étape et plus tu fais en sorte que Mr.Hyde comprenne à quel point c’est important (et bénéfique !) pour vous deux d’arriver à remplir cet objectif.

Se préparer

Cette étape consiste à commencer à envoyer des messages positifs à notre subconscient en vue la réalisation de l’objectif décidé.

 

C’est par exemple, placer des « Vitaminds » (affirmations écrites) partout dans la maison, apprendre à relaxer son système nerveux tout en se visualisant en train d’agir pour réussir (et non pas avoir déjà réussi ce qui peut être contre-productif !) et utiliser le Monologue d’Action.

Les règles de base des affirmations écrites (Vitaminds) ou parlées (Monologue d’Action) s’appliquent. Le message doit être :

  1. Positif : le subconscient ne connaît pas la négation. « Je ne fume pas » = « Je fume » pour le cerveau !
  2. Précis : « Je deviens riche » c’est trop flou. « Je travaille sans distraction 4 heures par jour » ça c’est super précis, basé sur l’action et non pas sur le résultat final.
  3. Présent : le subconscient ne connaît ni le passé ni le futur, tout se passe maintenant ! « Je vais travailler » = « Là tout de suite je ne travaille pas » pour le cerveau !
  4. Pronoms : pour un max d’efficacité utiliser les 3 pronoms : »Moi, je… » « Toi, tu… » « Elle/il ». On en parle dans la vidéo.

Agir

Après avoir passé un bon moment sur les deux étapes précédentes (l’auteur recommande 7 jours de « bourrage de crâne » minimum haha), il est temps d’agir, tout simplement.

Points importants durant l’action :

  • Se relaxer une minute avant chaque étape à accomplir. L’autodiscipline authentique ce n’est pas serrer les dents !
  • Se féliciter immédiatement après chaque petite étape et le plus souvent possible. ex. « Woah ! Je gère ! J’y arrive ! Bravo moi ! »
  • Se récompenser le plus rapidement possible à chaque petite étape accomplie. Pour que Mr.Hyde associe « faire ce que l’on s’était promis de faire » avec « récompense ».
  • Utiliser le Monologue d’Action et la visualisation (d’action aussi toujours, pas de résultat je le répète) si besoin.

Finir où Maintenir

Si on a du mal avec une étape/action précise, il est important de respecter les points suivants :

 

  • Conserver un monologue toujours bienveillant ! Notre enfant intérieur redoublera de ruses et résistance si on se répète qu’on est nul(le) et qu’on ne mérite pas d’y arriver ! Toujours se parler à soi-même comme on parlerait à un enfant capricieux qui a juste besoin d’attention et d’être encadré, fermement mais gentiment.
  • Jouer à l’inspecteur (voir les questions plus bas).
  • Demander à Mr.Hyde de quoi il a peur et ce qu’il ressent. Prendre l’habitude méditer peut beaucoup aider pour ça.
  • Varier les outils, les rendre plus amusant : changer les Vitaminds, essayer un autre Monologue d’Action. Briser un peu la routine.
  • Essayer de diviser la tâche qui bloque en sous-étapes encore plus petites.

Comment jouer à l’inspecteur ?

En se demandant :

  • Quelle est précisément l’étape qui me pose problème ?
  • Pourquoi je ne la fais pas ?
  • Qu’est-ce que je me dis dans ma tête ?
  • Qu’est-ce que je gagne à ne pas la faire ?
  • Ce que je gagne ainsi en vaut-il vraiment le coût ?
  • Qu’est ce que je perds à ne pas la faire ?
  • Quels merveilleux bienfaits m’attendent après avoir réalisé cette étape ?

Conclusion

Te voilà maintenant armé pour négocier fermement (mais gentiment n’oublie pas !) avec ton petit rebelle intérieur.

Alors bien sûr, il est irréaliste de s’attendre à que tu réussisses TOUS tes objectifs TOUT le temps ! Mais en prenant l’habitude d’utiliser les 4 étapes ci-haut de plus en plus souvent tu réaliseras que tu te comprendras de plus en plus et que te mettre enfin à l’action (et t’y tenir !) te paraîtra de moins en moins pénible… et même à vrai dire, de plus en plus amusant !

C’est en tout cas ce que Tiphaine et moi avons remarqué depuis que nous appliquons ce processus d’autodispline. Et nous espérons que toi aussi pourras en consister toute l’efficacité. 🙂

Pour aller plus loin et comprendre chacun des éléments du process d’autodiscipline le mieux reste encore d’étudier comme nous l’avons fait le livre qui inspiré cet article/vidéo : « Self-Discipline in 10 Days »

Si tu ne sais pas lire l’Anglais, c’est ballot, mais nous pouvons te recommander l’ouvrage en Français « Entraîner sa volonté », que nous possédons aussi et qui est plutôt pas mal sur le sujet.

Si cet article/vidéo t’a été utile et si tu penses qu’il peut aider quelqu’un que tu connnais alors partage-le s’il-te-plaît, ça nous ferat très plaisir. 🙂

Et si tu as des questions ou si tu aimerais qu’on développe un point précis dis-le nous en commentaires et ou en discutera !

Nos mémos persos :

(Clic-droit « Enregistrer sous » pour les sauvegarder en grand format).

Mémo de Tiphaine :

Mémo de Damien :

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmailFacebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

5 Comments

  1. Très intéressant, je n’avais jamais pensé à la partie « enfant intérieur » qui pouvait bloquer le fait de se mettre en action… Je vais essayer de mettre ça en pratique pour mes futurs objectifs ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *