Aller à l’essentiel, jusque dans sa salle de bain

J’ai le plaisir d’accueillir pour cet article Raphaël du blog Rue mon Savon qui pourrait bien vous ouvrir les yeux sur ce dont nous avons vraiment besoin dans notre salle de bain.

Personnellement, je suis conquis, et je vais essayer d’appliquer quelques uns de ces excellents conseils.

Encore merci Raphaël. 🙂

Bonjour à tous et merci à Damien de m’avoir invité sur son blog, je suis venu vous parler aujourd’hui du minimalisme appliqué au quotidien et notamment dans nos salles de bains.

Vous avez tous chez vous de nombreuses bouteilles de gel douche, de shampoing, 2en1 et autres masques, dont vous ne vous servez plus, mais que vous n’osez pas jeter parce que tous ces produits vous ont coûté chers.

Savez vous qu’en moyenne il se vend 27 produits cosmétiques par an et par personne… c’est énorme, cela pèse dans vos finances et surtout c’est inutile car ces produits sont décevants et finissent en général à la poubelle.

Je vous propose de n’en utiliser plus que 5, des produits efficaces, qui durent, pas cher et naturels, indifféremment pour les hommes et les femmes, sans renoncer au confort et au plaisir de se sentir bien.

Le minimalisme dans nos salles de bain c’est parti :

n°1 : Un savon

Du savon… depuis l’antiquité il n’y a pas plus simple pour se laver, mais je ne vous parle pas du savon que l’on trouve partout, dur comme la pierre et qui dessèche la peau, non, moi je vous parle du vrai savon, celui que vous pouvez faire vous même, c’est très facile, avec de l’huile d’olive, du beurre de karité et pleins d’autres ingrédients à rajouter selon vos envies.

Si le « home-made » ce n’est pas trop votre truc, vous pouvez aussi en acheter, vous en trouverez sous la dénomination savon à froid. Vous pouvez vous servir de ces savons pour le visage et le corps sans risque de tiraillement même pour les peaux sensibles. Grace à ces savons vous maîtrisez enfin les composants des produits que vous utilisez, fini les composés chimiques au nom latin auquel on ne comprend rien.

n°2 : Un shampoing solide

D’une plus grande longévité que le shampoing classique, plus naturel, le shampoing solide c’est le produit minimaliste par excellence, il en existe pour tous types de cheveux secs, gras, anti-chute…etc.

D’une manière générale, un shampoing classique (mais aussi un gel douche) est constitué à 80 % d’eau, il est bourré de produits chimiques et de conservateurs. Si peu cher à produire que ce qui coûte le plus au fabricant c’est la bouteille en plastique qui le contient ! Avez-vous vraiment trouvé ces produits abordables ? Sachez pourtant que pour le fabricant ils le sont, parce qu’issu de la pétrochimie, ils n’ont rien de naturel, il suffit de regarder leur composition pour sans convaincre.

n°3 : Une pierre d’alun

Une pierre d’alun que l’on utilise tous les jours peut durer plusieurs années, elle s’utilise comme déodorant, c’est super efficace ! Vous passez la pierre sous l’eau, vous l’appliquez sur les aisselles, et vous êtes tranquille toute la journée, même par forte chaleur. La pierre d’alun est neutre en terme d’odeur, vous pouvez utilisez un parfum en plus si cela vous fait plaisir.

n°4 : Un dentifrice doux

Presque tous les dentifrices vendus dans le commerce contiennent de la silice, qui est abrasive pour les dents, et abîme l’émail, c’est pourquoi il est recommandé de bien regarder la composition de son dentifrice, il existe par exemple des dentifrices à l’argile.

n°5 : Une crème de jour

J’entends d’ici les cris des hommes et des femmes en train de lire cet article : « Quoi une crème, mais il est malade ce type ! » mais pas pour les mêmes raisons 🙂

Pour les femmes, une seule crème, « c’est juste pas possible », mais rassurez vous car il ne s’agit pas d’une crème, mais de votre crème, celle qui est adaptée à votre peau et à vos envies, là aussi le mieux est encore de la faire vous-même pour en maîtriser la composition, mais sinon optez pour une crème bio pas forcément plus chère mais qui est garantie sans paraben et autres produits chimiques. L’idée, Mesdames, n’est pas de renoncer à tous vos produits de beauté mais d’apprendre à en maîtriser le nombre et surtout la qualité.

Pour les hommes, se mettre une crème sur le visage « c’est juste pas possible » alors disons qu’il s’agit plutôt d’un « soin hydratant après rasage » c’est plus viril, mais en fait c’est la même chose. Il faut surtout arrêter d’utiliser des gels et autres mousses pour se raser, c’est inutile et c’est cher, la seule chose dont vous avez besoin messieurs pour vous raser c’est d’un savon à l’argile et d’un blaireau. La peau du visage s’abîme sous l’action des rasages répétés et doit donc être nourrie avec une crème, la même que celle de ces dames, il n’y a pas de soin spécifique pour hommes et pour femmes, c’est une invention marketing.

Voilà, c’en est fini de ce petit tour d’horizon, Damien m’a indiqué qu’en Nouvelle-Calédonie on ne trouve pas les mêmes marques qu’en France, et bien je peux vous rassurer, en France aussi les produits que je viens d’énumérer sont difficiles d’accès, et pour cause, c’est pourquoi tant de personnes les font elles-mêmes, du shampoing solide au dentifrice.

Mais je ne suis pas venu ici pour vous vendre tel ou tel produit, je ne suis pas un VRP déguisé en blogueur, mais juste un blogueur qui cherche à dire la vérité sur les cosmétiques, c’est pourquoi je n’ai pas indiqué de marques dans cet article. Je ne cherche pas non plus à vous convertir d’un coup à la Slow Cosmétique puisque c’est son nom, mais si vous ne deviez changer qu’une seule de ces choses, ce serait déjà un grand pas.

Ma conclusion, si après avoir lu cet article, vous allez dans votre salle de bain et que vous retournez la bouteille de votre gel douche pour en lire la composition, c’est que j’aurai réussi à faire passer mon message.

Merci à vous de m’avoir lu jusqu’au bout, il y a tant à dire, c’est difficile de tout synthétiser en un seul article, aussi n’hésitez pas à me contacter, si vous avez des questions ou si je n’ai pas été assez clair sur certains points.

Bonne journée.

Raphael

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmailFacebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

13 Comments

  1. Je suis arrivé par ici à partir de votre article sur les 100 objets de votre appart’ datant de l’année dernière. Je ne suis pas à ce point minimaliste mais je n’en suis pas loin, surtout en ce qui concerne la chambre…
    pour la cuisine j’aurais tendance a dire que, moins il y a d’outil et plus on passe de temps en préparation de plats ( a moins de ne cuisiner que des pates indus).

    Pour la salle de bain, je suis d’accord, savon maison, dentifrice, et pierre d’alun. Pour la crème je passe 😉
    Article et blog oh combien intéressant messieurs !

    1. Je suis d’accord pour la cuisine ! Moi qui commence à m’y mettre assez récemment. ^^
      J’ai récemment fais l’acquisition d’une rape à fromage par exemple, le gain de temps est énorme (au lieu de tout couper au couteau).
      Mais là encore, la modération est de mise.
      Beaucoup de personnes ont des taaaas d’ustensiles dont ils ne se servent qu’une fois l’an (et encore).
      Question d’équilibre. 🙂

      1. Je suis d’accord! Combien de robot dorment il au fond des placards.
        Surtout que la fièvre acheteuse n’épargnant personne le pov’ robot est remplacé par son homologue plus performant, en un rien de temps…
        Comme ustensile, le fouet est également important.

  2. Merci pour cet article intéressant.

    1. à la crême de jour, lorsque je ne dors pas chez moi, je substitue un truc parfaitement gratuit et toujours disponible. Attention les yeux, plus minimaliste tu meurs : ma propre salive ! D’autre part comme crême de jour, j’utilise une crême à 98% d’aloe vera dont le tube me dure plusieurs années.

    http://www.doctissimo.fr/html/sante/mag_2000/mag1103/sa_2704_cicatrisation.htm

    http://www.cieldazur.fr/fr/fiches_produits/gel-d-aloe-vera-natif-bio.php

    2. il y a un autre objet que j’ai ajouté dans ma salle de bain, c’est un racleur de langue, mais je pense qu’une cuillère en métal peut faire l’affaire. C’est une vieille pratique des yogis, qui commence à se répandre en occident. La langue est un repère à bactéries, pas forcément bénéfiques ou agréables à sentir.

    http://pranayama.site.free.fr/gl_pres.php

    http://www.plaisirssante.ca/ma-sante/sante-bucco-dentaire/4-choses-que-vous-devriez-savoir-sur-votre-langue?slide=2

    3. autre pratique venue d’Inde, le « flushing ». Toute ma vie j’ai saigné des gencives en me lavant les dents. Le flushing consiste à pendre une quantité minime d’huile (peu importe laquelle) et de la faire circuler entre les dents comme pour se les rincer avec; moi je rajoute juste un tout petit peu d’huile à mon dentifrice, une fois par jour. Mes saignements ont disparu en deux jours. Depuis 1 an plus aucun saignement.

    1. Voilà un commentaire très enrichissant ! Merci Cyberprimate ! 😀

      1 – Utiliser sa salive ! Alors là je suis bluffé… et je vais essayer. ^^
      2 – J’ai personnellement l’habitude de me brosser systématiquement la langue avec ma brosse à dents… un racleur est-il vraiment plus efficace selon toi ?
      3 – Ce qui a fortement réduit mes saignements, c’est se mettre au « flossing » = se-passer-du-fil-dentaire. C’est assez désagréable au début, mais c’est une habitude que l’on prends rapidement, qui nettoie bien les petites « merdes » restées coincées deci-delà (et qui parfois puent le cadavre ! :O ) et qui renforce les gencives sur le long terme. Certainement qu’un peu d’huile en complément pour terminer serait nickel.

      Encore merci et à bientôt ! 🙂

  3. Merci pour ces infos complémentaires, effectivement le râpage du dessus de la langue est la meilleure solution pour lutter efficacement contre la mauvaise haleine. D’ailleurs beaucoup de brosse à dents en sont déjà équipé, regardez derrière votre brosse à dent, une petite zone striée en caoutchouc, c’est la râpe à langue 🙂 Bonne journée

  4. Nous sommes sur la même longueur d’onde!!! Cf mon article du 21: http://100objets.blogspot.fr/2012/10/produits-de-beaute-conseils-minimalistes.html
    Mais je ne suis pas completement d’accord avec toi sur certaines choses: la creme, pour moi c’est une de ces mixtures chimiques inventée par les industriels : inutile! Une huile vegetale suffit! Il y a aussi la pierre d’alun, non maistu dois pas beaucoup transpirer, toi!;-) Et puis, nous les filles, commetu pourras voir sur ma liste, on eme besoin d’un petit peu plus de choses… 😉 Par contre je te suis sur le shampooing en savonette, j’en ai acheté pour mes enfants et c’est simplement genial! Ils se shampoinnent tout seuls, ils n’en mettent pas 3 tonnes c’est très efficace et pas d’emballage! A bientôt! 🙂

  5. Bonjour,

    J’utilise personnellement du savon d’Alep, car peu de personnes savent qu’il est aussi un excellent shampoing, ce qui en fait deux produits en un !

    Je suis aussi adepte comme vous d’une pierre d’Alun ; celle que j’ai est à mon service depuis presque 8 ans, et elle n’est pas encore finie !

    Merci pour votre site ; n’hésitez pas à vous rendre sur le mien si vous avez 5 minutes ; vos commentaires et avis seront les bienvenus !

    Paix et Sérénité,
    P.C

  6. C’est un minimalisme encore assez généreux. A quoi bon le déo pour les aisselles? A quoi bon la crème après-rasage ? Personnellement , je fais avec trois produits.

    Allez, encore un effort !

    Et tous mes encouragements pour la démarche que je partage tout à fait.

  7. Article très intéressant.

    Personnellement, je trouve qu’un bon vieux savon, rien de tel pour le corps.

    Pour le shampoing, j’ai déjà testé le shampoing solide, ça marche plutôt bien.

    Concernant le déo, idem,difficile de s’en passer 😉

    Merci pour cet article.

  8. Merci pour vos commentaires, la route du minimalisme est longue mais c’est celle du bon sens, il me reste personnellement encore beaucoup de chemin à parcourir pour y arriver, l’important étant de persévérer. Je vous invite à regarder si ce n’est pas déjà fait ce petit documentaire The Story of Stuff : http://www.youtube.com/watch?v=gLBE5QAYXp8 excellent à plus d’un titre.

  9. Tout à fait d’accord avec toi! Je crois même qu’elle est infinie, la route du minimalisme, que c’est un exercice de tous les jours, mais qu’on est mieux quand on a pris ce chemin! Il n’y a que comme ça qu’on peut se donner les moyens de « voyager » dans la vie!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *